Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Depuis son QG flambant neuf à Plélo dans les Côtes d’Armor, Yvan Rebillard voit grand et loin.
V.Maignant
Depuis son QG flambant neuf à Plélo dans les Côtes d’Armor, Yvan Rebillard voit grand et loin.

Neves (22). En conquérant sept nouveaux départements, la PME vise 5,2 M€ de chiffre d’affaires à l’horizon 2025

Véronique Maignant, le 25.07.2022

Depuis son QG flambant neuf à Plélo dans les Côtes d’Armor, Yvan Rebillard voit grand et loin. Après avoir mis la main sur AG Déco (56) et Neves Bretagne (22), entre 2019 et 2020, il vient d’acquérir Neves Sud Pays de Loire à Laval (53). Œuvrant dans la fabrication sur mesure de menuiseries intérieures, de rangements, de verrières et de cloisons de séparation, l’ensemble pèse 4,2 millions d’euros et emploie 25 personnes. « Le potentiel de développement est énorme », souligne l’entrepreneur dont la confiance en l’avenir ne faiblit pas, malgré la poussée de fièvre des prix et les difficultés de recrutement.

Après 15 années passées dans l’industries du bois en tant que responsable commercial Grand Ouest au sein de Swiss krono Group, Yvan Rébillard décide, en 2019, de voler de ses propres ailes. « Je suis allé voir mon patron pour le convaincre que je serais plus utile à l’extérieur qu’à l’intérieur du groupe. Je l'ai convaincu, il m'a aidé."

Adossé à un réseau de distribution national

Sans perdre de temps, il rachète AG Déco dans le Morbihan, un outil de négoce et de transformation de panneaux bois au profit des cuisinistes de Bretagne et des Pays-de-la-Loire. Quelques mois plus tard, Neves Bretagne, à Plélo dans les Côtes d’Armor, cherche un repreneur suite au départ en retraite de son dirigeant.  La PME, qui emploie une dizaine de salariés, fait partie d'un réseau national de fabricants  spécialisés dans tous les rangements, placards, porte coulissantes et autres verrières destinés aux professionnels. Il comprend sept sites dont celui de Plélo. « La complémentarité avec l’activité d’AG Déco était évidente. » Le rachat a lieu en février 2020 en association avec Florian Gautier, en charge de la production et la logistique.  Un an plus tard, le duo investit dans un nouveau bâtiment de 2 800 m² situé en face de l’ancien site et rapatrie l’activité d’AG déco dans la foulée.

 

2022, rachat de Neves Sud Pays de Loire

Le développement par croissance externe se poursuit en 2022. En mai, Yvan Rébillard investit avec de nouveaux associés 1 million d’euros dans la reprise de Neves Sud Pays de Loire à Laval (53). « On étend notre territoire sur sept nouveaux départements.  Le maillage devient intéressant et nous permet  mutualiser le bureau d’étude et le service commercial. » Le chiffre d’affaires consolidé des trois sociétés s’élève à 4,2 millions d’euros (30.07.22) et l’effectif à 25 personnes (16 à Plélo et 9 à Laval).

« Nous allons recruter 2 personnes d’ici la fin de l’année. L’objectif est d’atteindre 5,2 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2025. Le site de Laval qui couvre 7 départements réalise le même chiffre d’affaires que celui de Plélo qui couvre les 4 départements bretons. Preuve que le potentiel de développement est énorme. Nous allons également redynamiser la marque et diversifier notre clientèle.  Celle-ci est constituée de négociants bois et matériaux comme Calipro, Quéguiner ou Covam et d’un ensemble de professionnels, des menuisiers, des agenceurs, des négociants en meubles et literies, des cuisinistes, etc… Soit environ 500 clients répartis sur le Grand Ouest. « Pendant et après la période du Covid, les cuisinistes ont enregistré de grosses progressions. Aujourd’hui, le marché tend à se stabiliser. Cependant, pour tout ce qui a trait à l’amélioration de l’habitat, dressing et living en particulier, la dynamique reste forte. »

 

Des investissements continus

Cette croissance s’accompagne d’investissements continus dans l’outil de production. 100 K€ ont été investis dans un système d’aspiration pour copeaux et sciures de bois. « C’est un confort pour le travail de nos salariés et cela permet de recycler toutes les chutes de bois ». Un stocker automatique de panneaux bois couplé à une scie (en photo)prend en charge de façon automatisée toute la production. « Nos équipes interviennent pour les finitions, le placage des chants des panneaux ou la pose des profils alu ou acier pour les porte coulissantes ou les verrières, par exemple.  Le site de Plélo est aujourd’hui dimensionné pour absorber une hausse d’activité de l’ordre de 30% d’ici 2025. » En fin d’année, Neves Bretagne va également se doter d’un centre Nesting.  D’un montant de 190 K€, ce centre d’usinage par imbrication permet de réaliser de manière simultanée l’usinage complet de l’ensemble des composants d’une commande. « D’ici fin 2023, notre show-room accueillera également la Neves Academy. Nous souhaitons y accueillir nos clients, leur partager notre matériauthèque, les former à nos produits et à nos techniques de pose. »

 

Une capacité de stockage de 4 000 panneaux bois

Cette conquête de nouveaux marchés s’appuie aussi sur une capacité de stockage importante soit environ 4 000 panneaux. « Nous sommes des stockistes et donc autonomes. Cela nous a valu d’éviter des ruptures d’approvisionnement et de respecter, à de rares exceptions près, nos délais de fabrication et de livraison.  Par les temps qui courent, c’est une vraie force. » Pour autant, l’entreprise subit, comme tout le monde, l’inflation : « de l’ordre de +15% à +18% sur l’ensemble de notre gamme. L’acier semble stagner mais l’alu continue de grimper. Quant à nos panneaux en bois décoratifs, les incendies dans les Landes pourraient avoir des conséquences sur leur prix, à moyen terme. Au moment où nous nous parlons, c’est encore l’inconnu, mais 25 000 ha de pins ont disparu. C’est catastrophique sur le plan climatique et pour l’industrie du bois. »

L’autre inquiétude du moment tient dans la capacité à garder les salariés et en attirer de nouveaux. Début juillet, Neves Bretagne a organisé un job dating sur deux jours. « Nous avons rencontré une vingtaine de candidats potentiellement intéressants. Ce sont des personnes en reconversion ou déjà en poste. Qu’elle que soit l’issue, c’est une opération que nous renouvellerons car elle nous permet de constituer une CVthèque. Nous recherchons des menuisiers, des agenceurs, des chauffeurs, des commerciaux … De préférence des locaux », lance Yvan Rébillard qui intègrera dès la rentrée prochaine un groupe Plato animé par la CCI Côtes d’Armor . " C'est essentiel pour renforcer son réseau sur le territoire et partager ses réflexions avec d'autres chefs d'entreprise sur le territoire."


Découvrir le réseau Plato  et intégrer un groupe

 

 

 

L'évènement

Crisalide Numérique. Concours ouvert jusqu’au 22 septembre à toutes les entreprises bretonnes

Crisalide Numérique.   Concours ouvert jusqu’au 22 septembre à toutes les entreprises bretonnes

Crisalide Numérique est un dispositif de développement économique dédié aux entreprises bretonnes qui innovent dans le numérique. Organisé par Bretagne Compétitivité et la CCI Ille-et-Vilaine, ce programme complet associe un concours et un accompagnement par un grand nombre de partenaires. Information et dépôt de dossiers de candidature.

Recommandations