Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Pascal Roussel, dirigeant de la startup HDTech, à Lorient.
Aude Sirvain
Pascal Roussel, dirigeant de la startup HDTech, à Lorient.

Lorient (56). Pascal Roussel, un entrepreneur disruptif dans l’industrie médicale française

Maude Duval, le 15.09.2021

Son bureau est à l'image de son activité : remarquable et singulier. Après plusieurs années passées à l’international, à la direction de leaders américains dans l'industrie médicale, Pascal Roussel est revenu s'installer à Lorient pour lancer son business. A la tête de la startup HDTech, il développe et commercialise des outils et dispositifs médicaux de pointe. En avance sur la tendance, il travaille également à la relocalisation d’une industrie médicale en France. Rencontre.

C’est une pépite éclose dans un écrin historique. L’entreprise innovante de Pascal Roussel siège dans un des plus beaux immeubles de Lorient, un des rares à avoir échappé aux foudres des bombardements de la Seconde guerre mondiale. Construit en 1927 dans un style résolument Art déco, ce bel immeuble du centre-ville, qui accroche les regards des passants et les objectifs des photographes, est l’œuvre de l’architecte Charles Millot. Véritable carte postale de la place lorientaise, il ne passe pas inaperçu ; tout comme la pépite qu’il héberge.

Apporteur d’innovations en cancérologie

Installé au rez-de-chaussée de cet immeuble remarquable, dans un bureau petit mais cosy, Pascal Roussel travaille au développement de sa start-up HDTech pour HealthDevices & Technologies. Créée en 2013, cette start-up est devenue une référence dans la recherche et l’innovation apportées au traitement des cancers hépatiques, notamment. Pascal Roussel travaille en exclusivité avec le centre Léon Bérard à Lyon et l’institut Gustave-Roussy à Villejuif qui ont adopté la technique de l’ablation par micro-ondes (MWA) pour neutraliser certaines tumeurs pulmonaires et hépatiques.

C’est HDTech qui codéveloppe cette technologie de pointe et fournit l’outil médical en question : le DOPHI M150E avec aiguille connectée. « Cet outil a été conçu et est fabriqué en Chine. Marqué CE, j’ai l’exclusivité de sa distribution en France où j’ai également commandé une étude pré-clinique en février 2020» Dirigée par des pontes de la chirurgie, les Pr Gaubert du CHU la Timone à Marseille et Thierry de Baere de l’Institut Gustave-Roussy, cette étude valide la fiabilité, la prédictibilité et la reproductibilité du traitement de ces tumeurs par ablation thermique. C’est une avancée importante dans le panel des protocoles médicaux proposés, qui vient d’être publiée dans une revue scientifique, l'International Journal of Hyperthermia.

« J’ai également des retours très positifs et convaincus de chirurgiens et de radiologues interventionnels qui ont adopté cette pratique », souligne Pascal Roussel qui a déjà équipé cinq centres hospitaliers, et en équipera cinq autres d’ici la fin de l’année.

Le bénéfice patient comme moteur de R&D

« J’ai toujours travaillé dans le domaine de l’industrie médicale pour le compte de grosses firmes américaines, dont celle qui a développé le robot chirurgical Da Vinci. En 2013, j’ai décidé de créer mon entreprise pour me recentrer sur mes compétences professionnelles : l’industrie médicale liée à la cancérologie, et des valeurs qui me sont impérieuses : l’humain et le bénéfice patient », explique Pascal Roussel.

Animé par cette ligne directrice, celui qui fut longtemps manager et directeur de grands groupes (re)trouve plus de sens et de résonance dans son travail depuis qu’il est à la tête de sa petite entreprise en pleine éclosion. Les idées de développement fusent et des innovations émergent. Toujours dans le domaine de l’équipement médical, Pascal Roussel porte un projet de relocalisation industrielle.

Un tablier de radioprotection made in France

Contacté par son réseau, il est le principal fournisseur d’EPI spécialisé pour les services de radiologie et cardiologie de la Pitié-Salpêtrière à Paris. « Je travaille avec un fournisseur étranger pour leur livrer des tabliers de radioprotection sur-mesure. Chaque équipement pèse une dizaine de kilos », explique Pascal Roussel qui planche sur un nouveau modèle.

Avant de s’expatrier aux Etats-Unis pour travailler dans l’univers médical, le Breton a débuté sa carrière dans l’industrie du luxe et de la haute-couture, à Paris. Il y a gardé de bons contacts et des applications de process. « J’ai dessiné un nouveau modèle de tablier médical, plus souple, léger et agréable à porter. J’ai trouvé la matière performante et innovante pour les concevoir : elle est fabriquée en France, sur la base d’un composite écologique sans plomb. J’ai aussi pris contact avec un atelier de couture de belle facture », énumère l’entrepreneur qui a déposé marque et brevet pour protéger son innovation.

Un accompagnement CCI sur-mesure

Le réseau des CCI bretonnes l’accompagne dans ce projet : d’abord la CCI Bretagne via son service Entreprise Europe Network pour la mise en conformité normative et réglementaire du produit. « J’ai trouvé là un accompagnement pertinent et de qualité », précise le principal intéressé qui s’appuie sur les compétences de Samuel Hilyer en la matière. La CCI du Morbihan soutient également ce développement à 360° en le guidant sur la structuration de son projet. « Je découvre la polyvalence d’actions et d’interventions qualifiées des CCI qui est à la fois éclectique et très utile », souligne le chef d’entreprise morbihannais.

Les premiers tabliers pourraient être conçus et distribués dès 2022. Pascal Roussel prépare actuellement une levée de fonds pour lancer la production de ce tablier professionnel conçu et fabriqué en France.

Découvrir HDTechnologies

L'évènement

La Digital Tech Conference revient le 3 décembre à Rennes

La Digital Tech revient le 3 décembre à Rennes

La Digital Tech Conference - l’événement de la communauté de l’innovation en Bretagne - revient le 3 décembre 2021, en marge et en partenariat avec les Trans Musicales. L’innovation vertueuse sera le thème principal de cette  6ème édition nventer - repenser - transformer au service du progrès social et environnemental sont les enjeux auxquels elle tente de répondre. Programme et inscription