Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Joséphine de Geyer (à gauche) et Marie Villena ont créé Les Super Actifs à Rennes, en juillet 2022
V.Maignant
Joséphine de Geyer (à gauche) et Marie Villena ont créé Les Super Actifs à Rennes, en juillet 2022

Les Super Actifs (35). Un binôme engagé auprès des seniors en quête de liens et d’un complément de revenu

Véronique Maignant, le 20.12.2022

Il y a quelques mois, Marie Villena et  Joséphine De Geyer ne se connaissaient pas encore. La première était avocate, la seconde, ingénieur en agroalimentaire. Il aura fallu un simple dîner et une envie commune de donner un sens à leur engagement professionnel pour que fin 2021, elles démissionnent, s’associent et lancent leur projet :  Les super Actifs. Aujourd’hui en ligne, la  plateforme met en relation les retraités à la recherche d’un complément de revenus et des particuliers en peine de solutions pour des services du quotidien. Bien  plus encore, elle crée un lien durable entre les générations. Une cinquantaine de profils de « super Actifs » et d’«actifs» est déjà en ligne. Les demandes  des entreprises émergent, obligeant les deux créatrices, membres du club Breizh Silver Eco, à ajuster leur modèle économique.

Elles ont la trentaine et pour l’une comme pour l’autre, le Covid aura déclenché la recherche d’un meilleur équilibre entre vie privée et vie familiale et un sens au travail. « Après une dizaine d’années d’expérience en tant  qu’avocate collaboratrice, deux options s’offraient à moi, explique Marie Villena, diplômée d’un double Master en droit des entreprises en difficulté et en droit des affaires. Soit rester collaboratrice et continuer à travailler, beaucoup,  et pour quelqu’un d’autre. Soit devenir associée et m’impliquer encore plus, au détriment de ma famille et alors même que la dimension sociale que j’avais dans mon métier, à mes débuts, avait disparu. »

Un peu plus jeune, Joséphine De Geyer a suivi une autre voie. Armée d’un diplôme d’ingénieur en agroalimentaire, elle a fait trois ans de R&D au sein d’un groupe normand, avant d’atterrir en Bretagne, en tant que responsable d’atelier de production au sein d’une PME. « En 2020, le Covid a entraîné une chute de la production et gelé les investissements, explique-t-elle. Le projet que je devais piloter, à savoir le doublement des capacités de production du site, a lui aussi été stoppé. Au final, on m’a confié un poste plus administratif. Le travail en équipe et l’absence de challenge me manquaient. » Au regard de ces éléments, toutes les deux démissionnent fin 2021. « On a eu de la chance de pouvoir le faire. L’impact financier est réel, mais on ne met pas toute la famille en danger», soulignent-elles d’une seule voix.

 

Accompagnées  par 1Kubator

Sans perdre de temps, les deux jeunes femmes passent les sélections pour intégrer 1Kubator à Rennes. « Nous voulions tester nos idées et notre projet ». Admises par un  jury de professionnels et d’experts, elles  démarrent leurs parcours mi-janvier 2022. « Je venais d’accoucher de mon 4e enfant, j’ai fait l’impasse sur mon congé maternité », dit en souriant Marie. Bureau, visio, ateliers, conseils, tout est pris en charge par l’incubateur pendant les dix premiers mois. « En échange, ce dernier co-investit à nos côtés, dans l’entreprise. » Après une  première étude de marché et analyse de la concurrence, les deux créatrices abandonnent leur idée de départ, à savoir mettre en relation les étudiants et les personnes âgés :  « Trop de concurrence ! Nous avons cherché un contre-projet, toujours avec un impact social pour les seniors et cette même idée de créer du lien intergénérationnel pour éviter l’isolement .» Au final, les cibles seront les retraités à la recherche d’un complément de revenu et les particuliers en quête de personnes pour assurer des services du quotidien. « C’est un projet que nous n’aurions pas entrepris toutes seules. Quand l'une des deux a une urgence, l’autre peut prendre le relais. On  a besoin de se soutenir et se challenger. C’est aussi plus facile d’absorber les échecs, surtout que nous n’en avons pas  la même vision, ni des victoires, d’ailleurs. ».

 

Des seniors âgés en moyenne de 65 ans

Au vu de la cible senior, la plateforme propose un parcours utilisateur ultra simplifié. « Pour  l’instant, on utilise un outil no code. Il nécessite moins d’investissement et  permet de garder la main. » Un freelance et un stagiaire ont travaillé sur le squelette du site et le web design. Depuis son lancement, en octobre dernier, plus d’une cinquantaine d’« actifs » (les particuliers) et de « super actifs »  (les retraités) s’est inscrit sur la plateforme. Elle a généré une vingtaine de mises en relation. Les particuliers ont accès à des profils de seniors quand ces derniers ont accès à des missions. « Nos super actifs ont en moyenne 65 ans et répondent majoritairement aux missions de bricolage, jardinage, aide à domicile, garde d’enfant. Ils sont rémunérés via le chèque emploi service universel (Cesu), mais au-delà du service rendu, nous encourageons nos utilisateurs à un temps de partage autour d’un verre ou d’un café. Ce lien social est aussi essentiel à nos yeux que le service rendu. Nous avons déjà des belles histoires à raconter. »

 

Membre du Club Breizh Silver Eco

Bouche à oreille, présence sur les marchés ou sur Facebook, partenariats, les moyens pour trouver des super actifs ne manquent pas, mais il faut souvent les aider à franchir le pas. « Les retraités en quête d’un complément de revenus ont souvent exercé un métier sans lien avec le numérique. A nous de faire preuve de pédagogie et de les convaincre de remplir leur profil.» Un partenariat est en place avec  Malakoff Humanis et d’autres sont en cours avec  l’Opar*, Harmonie Mutuelle et le gérontopôle de Bretagne. « Nous avons également adhéré  au club Breizh Silver Eco piloté par la CCI Bretagne. C’est un réseau qui permet des rencontres et des échanges avec d’autres entreprises œuvrant dans la silver économie. Par ailleurs, des ateliers sont proposés ainsi que des accès à un tarif préférentiel pour exposer sur des salons. » En phase de développement, la start-up ne monnaye pas, pour le moment, sa mise en relation.

Les deux jeunes femmes préparent déjà la prochaine étape à savoir conquérir la cible B to B, moins complexe à travailler. « Nous avons des demandes. L’idée est de proposer notre solution à des entreprises pour répondre aux besoins ponctuels de leurs salariés, comme c’est souvent le cas pour un enfant malade. Cela passera par la mise en place  d’un forfait annuel ainsi que d’une participation selon le nombre de salariés» En attendant ce nouveau développement et l’intégration d’un accélérateur au printemps prochain, Les Supers Actifs génèrent déjà un chiffre d’affaires. « Nous avons un partenariat avec une société qui analyse le parcours des seniors sur notre site, le nombre de visites et de clics, la manière dont ils scrollent etc. C’est un bon début », concluent Marie et Joséphine pour qui les journées de travail restent longues, « mais au moins, c’est par choix et on maîtrise notre temps. »

Découvrir les Super Actifs

*Opar : Observatoire et Pôle d'Animation des Retraités Rennais,


Comment adhérer au Club Breizh Silver Eco ?

Le Club Breizh Silver Eco réunit des entreprises de la filière implantées en Bretagne pour aider à développer leur activité à travers une palette de services.

L'évènement

Conférence Club Breizh Silver Eco : « Comment construire une offre claire et convaincante sur le marché de la Silver Economie ? »

Chaque mois le Club Breizh Silver Eco accompagne à travers une offre de services des entreprises, porteurs de projets implantés en Bretagne à se développer sur le marché des seniors. Parmi ces services des conférences sont organisés. La prochaine aura lieu à Rennes le 9 février avec l’intervention d’ Antoine Gérard. Cofondateur de Briscard - Expert en vieux , il livrera  sa méthode et ses outils pour rentrer dans la tête de vos clients, comprendre leur psychologie et utiliser ces éléments dans la construction d’une offre claire et convaincante.

ATTENTION : pour s’inscrire, il est nécessaire d’être adhérent au Club Breizh Silver Eco.
Adhérer / s'informer : https://bit.ly/3FugdXF / silvereco@bretagne.cci.fr

Recommandations