Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
CCIMBO

La criée du Guilvinec bientôt modernisée

Cédric Soulet, le 24.06.2020

Troisième de France, en valeur tonnage, la criée du Guilvinec (29) traite 16 000 tonnes de poissons chaque année. Géré par la délégation de Quimper de la CCI métropolitaine Bretagne ouest, cet équipement structurant pour l'économie bretonne va recevoir de nouveaux équipements pour accentuer sa modernisation, et donc sa performance..

La CCIMBO (CCI métropolitaine Bretagne ouest) gère au travers de sa délégation de Quimper les 7 ports de pêche et les 6 criées de Cornouaille, qui ont vu débarquer et mis en marché en 2019 près de 50 000 tonnes de poissons pour une valeur totale de 141 millions d’euros. Fer de lance des ports de pêche de Cornouaille, Le Guilvinec, avec 16 000 tonnes, se positionne comme troisième criée de France.

La délégation de Quimper de la CCIMBO engage un important programme de modernisation de la criée du Guilvinec (5,7 M€). Ces travaux visent à moderniser les installations frigorifiques, l’isolation et les process de tri, de pesée, de glaçage automatique et de vente.

Faciliter le travail des professionnels

La criée constitue un maillon essentiel de la chaîne de commercialisation des produits de la mer située entre les producteurs et les transformateurs, distributeurs. Elle offre des services et des garanties aux professionnels du secteur et demeure indispensable à la transparence et à la loyauté des ventes.

L’objectif du projet de modernisation de la criée du Guilvinec est d’améliorer la valeur ajoutée, la qualité des produits, de faciliter le travail des professionnels et du personnel et de gagner en performance énergétique.

Ce chantier demeure indispensable pour consolider encore l’attractivité et la performance de la criée, tout autant que la qualité d’un outil de travail pour les salariés, dont « le savoir-faire, ajoute Jean-François Garrec, le Président de la CCIMBO Quimper, participe aussi de la valeur d’un équipement qui forme avec les six autres ports de pêche de Cornouaille (Douarnenez, Audierne-Plouhinec, Saint-Guénolé-Penmarc’h, Lesconil, Loctudy et Concarneau) le plus grand port de pêche artisanale de France ».

Appuyer la reprise économique

Les marchés de la première tranche de ces travaux (près de 3 M€) ont été attribués en mai dernier, durant la crise. Tous les ports de pêche et les criées de Cornouaille ont en effet continué leur activité depuis mars, avec la volonté de permettre aux entreprises de la filière, malgré un recul, de travailler autant que possible dans le contexte. La poursuite et le lancement par la CCIMBO de grands chantiers, dont celui du Guilvinec, doit contribuer à appuyer la reprise économique du secteur de la pêche, dont l’impact sur l’emploi, sur la vie locale et l’attractivité touristique sont majeurs pour le territoire. 

Cet investissement est rendu possible grâce au soutien financier du Département du Finistère, de la Région Bretagne (gestionnaire du fonds européen FEAMP) et de l’État. « Avec un tel projet amené à renforcer le positionnement de la criée sur une filière hauturière et côtière de haut de gamme, c’est toute la filière pêche de Bretagne, conclut Jean-François Garrec, qui sortira renforcée en permettant de traiter rapidement des grands volumes avec les niveaux de qualité des petits volumes. Partie prenante de la stratégie régionale de positionnement de la pêche bretonne, le port du Guilvinec se veut moteur et innovant comme il a toujours su l’être ». Le démarrage des travaux est prévu pour juillet 2020.

L'évènement

Journée conférences "Dans Quel Sens ?" avec l'eclozr

Save the date ! Le jeudi 24 septembre à l'eclozr, venez vivre une journée d'ateliers stratégiques, de conférences et de tables rondes pour questionner ensemble vos ambitions, challenger vos projets et rebondir avec sens !

Au programme : 30 speakers attendus sur des thématiques #Design for new deal, #IntelligenceArtificielle à impact, #Tech for good et #Entreprises à mission 

Recommandations