Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Cosette Jarnouën, codirigeante avec son frère Chadi Badra de N2C.
Martin Boudier
Cosette Jarnouën, codirigeante avec son frère Chadi Badra de N2C.

Industrie du Futur : N2C conçoit des machines rétrofitées du futur

, le 23.10.2018

La PME de Sens-de-Bretagne remet en circulation des machines-outils d’occasion, refaites à neuf.

N2C a définitivement mis le cap sur l’industrie du futur. La PME, installée à Sens-de-Bretagne depuis 2004, est spécialisée dans le rétrofit de machines-outils pour le travail du métal. “Nous négocions auprès des constructeurs de machines-outils la reprise de matériels d’occasion que nous remettons à neuf dans nos ateliers”, explique Cosette Jarnouën, codirigeante avec son frère Chadi Badra de N2C. “La machine-outil est entièrement désossée. Seul le bâti est conservé en l'état. Les composants électriques, électroniques, mécaniques et hydrauliques sont vérifiés et remplacés si nécessaire ou rationnalisés. Tout ce qui n'est pas réutilisable est recyclé. Pour la partie électrique, nous changeons même la commande numérique pour offrir une ergonomie, un design et une performance correspondants au neuf”. Le tout en intégrant davantage de composants et de pièces moins impactants pour l’environnement. Lauréate du prix Crisalide Eco-activités en 2017, la PME vise en effet “le rétrofit vert”. Elle assure également l’installation, la maintenance et le service après-vente de ses machines reconstruites, revendues 40% moins cher à des industriels français, d’Inde, d’Amérique Latine, de Corée, du Proche-Orient ou d’Europe. L’entreprise, qui compte 14 salariés, réalise 50% de son activité à l’export et enregistre une croissance de son chiffre d’affaires de 20% à 30% par an.

 

Vers une économie de la fonctionnalité

Nos pratiques ont bel et bien évolué en 15 ans, confirme Cosette Jarnouën. Aujourd’hui, notre équipe est capable de mettre au point une machine rétrofitée du futur, moins énergivore, capable d’analyser son fonctionnement et d'améliorer ses performances. En un mot, une machine intelligente et connectée”. Reconnu "Projet Défi" par l'Ademe en 2016, cette innovation facilite le SAV en réglant les problèmes à distance et permet de proposer une offre full-service de maintenance via la télégestion et la télésurveillance. Depuis peu, N2C a également développé son business model en s’ouvrant au marché de la location de machines rétrofitées, avec le paiement à l’usage. “Notre modèle économique a changé. Il est aujourd’hui basé sur l’économie circulaire et de la fonctionnalité”.  A juste titre, N2C a remporté fin juin le prix Business Models Innovants/ Services de la 1ère édition Crisalide Industrie, qui fait partie du dispositif régional Breizh Fab et animée par Créativ. N2C a ainsi gagné son entrée dans un dispositif d’accompagnement, construit comme un véritable parcours sur mesure. Déjà soutenue par Créativ mais aussi par le Cetim (Centre technique des industries mécaniques), l’entreprise compte sur l’association pour l’accompagner à passer d’une organisation artisanale à une organisation industrielle.

Site Internet N2C