Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Thomas Lavallée,  Directeur Général de Palamatic Process.
Palamatic
Thomas Lavallée, Directeur Général de Palamatic Process.

Ille-et-Vilaine : Palamatic Process engage 1, 6 M€ dans l’extension de son siège et part à la conquête du marché américain

Véronique Maignant, le 05.09.2017

Avec un chiffre d’affaires global de 10 millions d’euros dont 35% à l’international, Palamatic Process, filiale du groupe vendéen FIDEIP, continue sa progression à l’export en misant sur le marché américain. Elle annonce l’investissement d’1,6 M€ euros dans l’extension de ses bâtiments situés à Brécé en Ille-et-Vilaine ainsi que de ses outils de production.

Créée en 1992, Palamatic Process conçoit des machines industrielles et des lignes de production incorporant des poudres. Une activité qui concerne une usine sur deux dans le monde. Ces machines sur-mesure doivent répondre aux critères particuliers des poudres, dont la mécanique et l'automatisme requièrent un savoir-faire d'une très haute technicité. Ses secteurs d'activité sont multiples : l'agroalimentaire, la chimie, la chimie fine, les industries du bâtiment, du traitement des eaux ou encore le nucléaire. La PME bretonne se positionne comme l'un des premiers acteurs dans le domaine de la manutention des poudres pour les industries chimiques et agroalimentaires avec notamment la construction d’un centre d’essai il ya 3 ans sur le site de Brécé.

 

Soutien à l’économie locale

Aujourd’hui, sa motivation de collaborer avec des sous-traitants du bassin rennais et du grand Ouest revêt  plusieurs dimensions : le soutien de l’économie locale; la recherche de la qualité; le respect des normes. «L’expertise française est reconnue à travers le monde et en tant qu’entreprise bretonne, il nous est indispensable de travailler avec des sous-traitants situés dans le bassin rennais (représentant une cinquantaine d’emplois indirects) pour fabriquer nos équipements qui répondent à des besoins spécifiques et de haute technicité», souligne Thomas Lavallée,  Directeur Général de Palamatic Process.

 

A la conquête des Etats-Unis

L’entreprise a su conquérir, au fil des années, de nombreux clients installés à l’étranger. «Depuis de nombreuses années, nous souhaitions nous lancer aux États-Unis mais nous attendions d’avoir une structure financière et matérielle qui soit suffisamment solide pour répondre aux exigences et aux enjeux de ce marché», poursuit Thomas Lavallée. Après un travail préparatoire d’un an et d’un accompagnement par BCI (Bretagne Commerce International), la société a envoyé l’un de ses ingénieurs projets comme VIE à Philadelphie. « Pouvoir être géographiquement proche des clients et créer un contact physique était nécessaire pour mener des projets industriels d’envergure ». Cette démarche outre-Altantique n’est pourtant pas une première. En effet, depuis 2013 l’entreprise travaillait avec un représentant américain basé en Pennsylvanie. «Nous considérons que les États-Unis représente un potentiel suffisamment important pour lancer une large campagne de conquête de ce marché et de penser d’ores et déjà à l’ouverture d’une structure Palamtic USA», souligne le Directeur Général.

 

1, 6 million d’euros investis en 2017

La croissance soutenue de Palamatic Process,  en France et à l’export, a poussé l’entreprise à investir dans des travaux d’extension afin d’augmenter ses capacités de production. «2017 est une année de changement. Notre activité ne cesse de s’accroître avec une récurrence de projets entre 500 000 € et 1 500 000 €. Pour répondre à cette demande, nous avons investi 1,6 million d’euros dans de grands travaux de réaménagement de notre siège social pour augmenter les capacités d’accueil dans nos bureaux et absorber la hausse de l’activité dans notre atelier de montage». 1 000 m² viennent ainsi s’ajouter aux actuels 1 500 m². L’entreprise compte recruter entre 10 et 15 collaborateurs à l’horizon 2019

 

 

*Le périmètre du groupe vendéen FIDEIP  représente un chiffre d'affaires cumulé d'environ 60 millions d'euros et un effectif de 360 salariés. Il est constitué de onze société situées sur l’arc Ouest - à savoir Aivee et FIDEMECA-BERIEAU à Sainte-Florence (85), Altema à Mouilleron-en-Pare (85), LFTechnologies à Saint-Hilaire-de-Riez (85), Chabeauti à Glenay (79), Epsilon et Id Wash à Maulévrier (49), Jyga Process à La Séguinière (49), FIDEMECA- SMPT à Tiercé (49), Materlap à Chabeaubourg (35) et Palamatic Process à Brécé (35). 

Taille du texte

L'évènement

Ne manquez pas le Tour de France du tourisme durable, le 27 novembre, à Rennes, à la CCI

Ne manquez pas le Tour de France du  tourisme durable , le 27 novembre, à Rennes, à la CCI

De 13H30 à 17H30, venez découvrir les outils au service des entreprises et des territoires, rencontrer des professionnels qui témoigneront de leurs démarches et  de leurs projets . Découvrez le programme, inscrivez-vous !