Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Minghzu Nerval
Minghzu Bai et Antoine Nerval, co-fondateurs et associés de Minghzu Nerval

Environnement. Minghzu Nerval choisit le Morbihan pour déployer son activité en France

Maude Duval, le 19.07.2022

Prospère en Asie, l’entreprise d'art des jardins et d’ingénierie environnementale Minghzu Nerval prépare un déploiement en France, dans le Morbihan exactement, là où les conditions climatiques semblent les plus propices au développement d’une pépinière horticole singulière. Depuis Arzon et Saint-Gildas de Rhuys, Antoine Nerval et Mingzhu Bai, co-fondateurs et associés, s’adonneront dès 2023 à la culture écologique et durable de milliers de plantes et d’arbres qui serviront à la conception, la construction et l’entretien de murs végétaux artistiques et de jardins d’exception. Coïncidence heureuse : c’est également dans le Morbihan, sur la presqu’île de Rhuys exactement, que l’ingénieur agronome devenu entrepreneur nourrit des attaches affectives et familiales. Rencontre. 

Les mains posées sur la rambarde du balcon, le regard plongé dans l’étendue verte laissée à l’abandon, Antoine (se) projette : « là, nous préserverons la forêt en variant les essences d’arbre ; là nous dessinerons des jardins avec les plantes que nous cultiverons en champ ; là encore nous enrichirons la mare d’espèces aquatiques et ici, nous profiterons des murs existants pour y créer des jardins verticaux ». Devant lui se dessine « son » showroom à taille réelle, épousant les coins et recoins de ce domaine reclus qu’Antoine Nerval et Mingzhu Bai, sa femme et associée, viennent d’acquérir dans la campagne de Saint-Gildas de Rhuys. Plusieurs hectares mitoyens, dont une partie réservée à des champs agricoles et l'autre à une propriété sauvage au milieu de laquelle trône une maison en béton livrée « dans son jus ». L’ensemble servira bientôt à l’implantation en terres bretonnes de l’entreprise Mingzhu Nerval.

Dix ans d’expérience et un palmarès florissant

Créée en 2010 à Shanghaï, Mingzhu Nerval, du nom de ses deux fondateurs, dédie son activité à la conception, la création et l’entretien de murs végétaux et jardins d’exception aux consonances artistiques. « Notre mission est d’embellir la vie quotidienne de tous, grâce à une combinaison esthétique et fonctionnelle de la nature et de l’art », s’accordent les entrepreneurs.

Installée en Chine, l’entreprise réalise une dizaine de millions d’euros de chiffre d’affaires, avec une centaine d’œuvres vivantes installées chaque année sur les parois des multinationales implantées à Shangaï, Hong-Kong, Macao et aussi en Californie. Apple, Google, Nike, la banque de Chine ICBC, la Municipalité de Shanghai font partie des clients mondialement connus qui ont sollicité la signature de Mingzhu Nerval pour habiller leurs bâtiments et les bio-climatiser. « Apple est venue nous chercher depuis Cupertino​ pour concevoir deux murs de verdure sur leur nouveau siège. Nos clients sont principalement des entreprises en pleine croissance qui veulent se distinguer, créer du beau, attirer de nouveaux talents. En Chine, nous ne faisons aucune communication : tout se passe de bouche à oreille », s’en étonne encore, avec une sincère humilité, Antoine Nerval, co-fondateur et directeur créatif de Mingzhu Nerval.

Un catalogue grandeur nature

Tout a commencé par un heureux hasard, de ceux qui rendent les rêves possibles et accessibles. Balloté de pays en pays pendant son enfance, au gré des mutations de son paternel, Antoine a finalement choisi la Chine pour y poursuivre ses études d’agrochimie. Discrètement curieux de nature, le sinophile décide aussi d’y commencer sa carrière professionnelle. « J’ai d’abord travaillé chez HSBC sur des produits adaptés aux projets ruraux : j’y ai découvert l’entrepreneuriat, un cap que je souhaitais franchir depuis toujours, pour rester indépendant. » En couple avec Mingzhu Bai, styliste de mode à Shanghaï, Antoine partage un projet de création d’entreprise qui allie Art et Nature.

Aussi, quand en 2010 ce couple d’amis architectes leur commande, pour le compte de la multinationale suisse Clariant installée en Asie, un jardin aux vertus dépolluantes, Antoine et Bai dessinent et échafaudent un jardin complexe suivi d’un mur végétal qui recouvre quatre étages : Mingzhu Nerval est en train de germer !

« Cette première réalisation est devenue notre catalogue vivant : beaucoup d’architectes l’ont visité et le visitent encore, car nous continuons à entretenir cet espace et suivre avec intérêt l’évolution des plantes », explique Antoine qui depuis dirige une cinquantaine de salariés, des responsables d’opérations, des techniciens, des jardiniers basés pour une partie à Shanghaï et pour l’autre à Hong-Kong. Antoine et Bai se réservent le design - « notre valeur ajoutée » -, la créativité et le développement de Mingzhu Nerval.

« La Bretagne présente un fort potentiel d’attractivité »

L’extension de l’activité en Europe fait partie de leur stratégie. Attaché à la Bretagne où vivaient ses grands-parents, Antoine a projeté d'y implanter sa société. Plusieurs raisons étayent ce choix : l’attache affective et créative ; les conditions climatiques qui tendent à favoriser les cultures arboricoles et horticoles ; et l’accès facilité à des compétences spécifiques tel un Docteur en biologie, spécialisé en paléobotanique que l’entreprise vient de recruter pour étoffer sa R&D. « Nous développer en France permettra de renforcer notre positionnement sur les marchés du luxe, de l’art et du patrimoine. »

Depuis sa nouvelle propriété, « un écrin de biodiversité » déniché à Saint-Gildas de Rhuys, Antoine expose ses plans. « Nous exploiterons ce site à partir de 2024 », après des travaux d’aménagement estimés à 5 millions d’euros. A terme, la pépinière produira les milliers de plantes et d’arbres utilisés pour les murs végétaux et jardins d’exception.  « Avec un microclimat tempéré, l’influence océanique et un ensoleillement modéré, la Bretagne présente un fort potentiel pour garantir une production horticole écologique et durable. Nous y centraliserons notre bureau d’études, la pépinière et un showroom à ciel ouvert », projette Antoine qui prévoit également l’ouverture d’un bureau d’exposition à Paris, fin 2023.

Multiplier par trois le chiffre d’affaires

Mingzhu Nerval prévoit de créer 12 emplois sur ce site breton et de multiplier par trois son chiffre d’affaires pour atteindre une trentaine de millions d’euros d’ici à 2030.

Si la France et l’Europe présentent davantage de concurrence, Mingzhu Nerval arbore une solide expérience en Chine et aux Etats-Unis. « Notre expérience à l’international est un gage de savoir-faire. Nous avons déjà décroché de premiers contrats en France - dont en Morbihan -, pour la réalisation d’une large fresque murale », se réjouit Antoine qui est accompagné par BPI, la CCI du Morbihan et Vipe dans le déploiement de son activité.  Plongé dans les croquis de cette prochaine création, l’ingénieur se ressource : « Ça fait tellement de bien de vivre dans le beau et la verdure », conclut le chef de cette entreprise promise à atteindre la canopée.

Découvrir l'univers de MINGZHU NERVAL

L'évènement

Crisalide Numérique. Concours ouvert jusqu’au 22 septembre à toutes les entreprises bretonnes

Crisalide Numérique.   Concours ouvert jusqu’au 22 septembre à toutes les entreprises bretonnes

Crisalide Numérique est un dispositif de développement économique dédié aux entreprises bretonnes qui innovent dans le numérique. Organisé par Bretagne Compétitivité et la CCI Ille-et-Vilaine, ce programme complet associe un concours et un accompagnement par un grand nombre de partenaires. Information et dépôt de dossiers de candidature.

Recommandations