Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
 Christophe Confains a démarré chauffeur routier. Il est aujourd’hui à la tête de TCS, entreprise de transport spécialisée dans l’agroalimentaire créée en 2008 à Plaintel  (10 salariés) et plus récemment de Celtique Logistique basée à Ploufragan depuis mars 2017
Anne Marie Marlier-Ville de Ploufragan
Christophe Confains a démarré chauffeur routier. Il est aujourd’hui à la tête de TCS, entreprise de transport spécialisée dans l’agroalimentaire créée en 2008 à Plaintel (10 salariés) et plus récemment de Celtique Logistique basée à Ploufragan depuis ma

Celtique Logistique à Ploufragan : croissance et embauches sont au rendez-vous en 2017

Véronique Maignant, le 19.07.2017

Située à Ploufragan, en plein cœur du  bassin agroalimentaire breton ainsi qu'au carrefour des centrales d’achat  des cinq grands groupes de la distribution, Celtique Logistique a vu le jour en octobre 2014. Trois ans plus tard  et un  déménagement opéré en 2017, l’entreprise, dirigée par Stéphane Confais réalise un CA d’1,2 million d’euros,  emploie 6 salariés et bénéficie du soutien des collectivités. 

Stéphane Confais a démarré chauffeur routier. Il est aujourd’hui à la tête de TCS, entreprise de transport spécialisée dans l’agroalimentaire créée en 2008 à Plaintel  (10 salariés) et plus récemment de Celtique Logistique basée à Ploufragan depuis mars 2017. « Les clients de TCS  étaient de plus en plus nombreux à me demander   de stocker leurs marchandises et d’organiser des livraisons pour leurs propres clients. Après plusieurs projets  avortés, Saint-Brieuc Agglo m’a proposé cet entrepôt de 8 000 m² et 10 m de haut situé stratégiquement à Ploufragan. Certifié BRC V7 en stockage, j’y ai  investi 160 000 euros, notamment  dans du matériel de vidéo surveillance, des systèmes d’alarme et des détecteurs de mouvements.  En effet, cette norme agroalimentaire dont je suis l’une des rares entreprises en Bretagne à détenir oblige à des règles strictes de sécurité. Aucune personne extérieure ne doit pénétrer sur le site sans avoir pris rendez-vous au préalable. Je ne dois par ailleurs en aucun cas mélanger les produits de mes  clients afin d’éviter tout risque de contamination croisée». 

 

De nombreux services

Aujourd’hui,  4 700 palettes sont stockées sur ce site à haute surveillance. Les clients de Celtique  Logistique sont pour partie ceux de TCS, à savoir les transporteurs  comme Leroy Logistique, Mesguen ou encore Malherbes, ainsi que les groupes agro-alimentaires, Synutra et Avril, principalment. Activité complémentaire à TCS, Celtique Logistique travaille sur toute la Bretagne et propose diverses solutions à ses clients : enlèvement de marchandises, stockage en masse, en rack  ou en spot de courte durée, livraison à la demande, préparation de commandes, état des stocks, etc. «L’amplitude horaire est volontairement large. Nos clients peuvent livrées de 7h30 à 18h30, ce qui permet à certains fournisseurs de centrales d’achats qui voient leur livraison refuser de les stocker sur place et éviter ainsi l’immobilisation de camions. Depuis le lancement ce cette activité, je suis soutenu par la Région et Saint-Brieuc Agglo qui croit en mon projet. J’ai d’ailleurs obtenu 21 000 euros d’aides à l’investissement ce qui pour un entreprise comme la mienne qui a multiplié par 6 son CA en 3 ans  est un levier essentiel».

 

L’aménagement du Port du Légué, une véritable opportunité

Les projets de Celtique logistique ne s’arrêtent pas la. Commissionnaire transport, agréé pour affréter tous types de transport, Stéphane Confais entend bien se positionner sur le prochain marché logistique qu’offrira le port du Légué en 2020 lorsque la quai 4 sera achevé. « Cette infrastructure permettra d’acheminer par mer la marchandise jusqu’au Havre et au vue de notre  situation stratégique , le potentiel de développement est réel».  D’ici là, l’entrepreneur entend bien poursuivre son rythme de croissance et continuer à embaucher. « Je viens de créer une nouvelle société de transport entièrement dédiée à Celtique Logistique », confie-t-il.

 

L'évènement

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

Cette rencontre est l’occasion pour les acheteurs publics et les entreprises du territoire breton de se connaître et d’échanger autour de problématiques communes afin d’améliorer encore les
relations entre acheteurs et fournisseurs.
13H30 : Ouverture
Discours d’ouverture du préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, et allocution introductive du directeur des achats de l’État, Michel Grévoul.
14H00 : Table ronde
« Les clauses environnementales, comment et pour quoi faire ? », animée par la directrice de la PFRA de Bretagne, Rachel Pailleux, avec la participation de la cheffe du bureau des achats
responsables à la direction des achats de l’État, Malika Kessous, de Jérôme Lieurey, chef du bureau des achats et marchés publics au secrétariat général pour l’administration du ministère de l’Intérieur
(SGAMI) — zone de défense Ouest, et de Madame Le Corguille, chargée de mission éco-construction à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et de du logement (DREAL) Bretagne.
14H45 : échanges entre acheteurs et entreprises exposantes sur leurs réalisations innovantes en matière de transition écologique. Une répartition en trois pôles : numérique, bâtiment et mobilité durables et un pitch
par chaque entreprise. Rendez-vous le 18 octobre au Roazhon park de Rennes à partir de 13h30. Entrée libre avec inscription préalable obligatoire.

 

Recommandations