Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Dirigeante du camping « Au Bocage du Lac » à Jugon-les-Lacs, Éliane Rivière multiplie les initiatives pour convaincre des salariés saisonniers de rejoindre son équipe de 32 collaborateurs.
ArmandJumel

Camping Au Bocage du Lac (22) : « Le recrutement est un combat de tous les jours »

Véronique Maignant, le 02.06.2019

Horaires adaptés, logement de fonction, mutuelle avantageuse, etc. Dirigeante du camping « Au Bocage du Lac » à Jugon-les-Lacs, Éliane Rivière multiplie les initiatives pour convaincre des salariés saisonniers de rejoindre son équipe de 32 collaborateurs.

Pour Éliane Rivière, le recrutement de personnel est la problématique la plus angoissante de son quotidien. « Il y a une quinzaine d’années, les choses étaient bien plus simples, confie la responsable du camping Au Bocage du Lac à Jugon-les-Lacs. Nous avions des candidats en nombre. Aujourd’hui, il faut se battre pour les trouver et les convaincre de nous rejoindre. C’est un combat quotidien usant et coûteux car il faut multiplier initiatives de séduction. »

 

Des horaires adaptés au logement offert

Pour exemple, confrontée à une pénurie de maîtres-nageurs diplômés pour surveiller son espace aquatique, Éliane Rivière leur met désormais à disposition un logement de fonction. « En 2019, nous venons d’investir 600 000 euros dans de nouveaux toboggans qui suscitent la curiosité des clients… mais aussi des candidats. Je me suis rendu compte que les potentiels salariés sont sensibles à leur environnement de travail beaucoup plus qu’auparavant. »

Sur la partie restauration, Au Bocage du Lac propose à ses employés des horaires adaptés avec 3,5 jours de travail consécutifs par semaine, ainsi qu’une mutuelle d’entreprise très avantageuse. « Des organisations innovantes de ce type plaisent. Cela nous permet aussi de fidéliser, d’une année sur l’autre, une partie de nos 32 saisonniers. »

 

La question centrale du salaire

Sans s’en rendre compte, Au Bocage du Lac et Éliane Rivière ont développé une stratégie de marque-employeur. « L’idée est de montrer aux candidats qu’ils pourront s’épanouir professionnellement. Toutefois, même si les conditions sont bonnes, il ne faut pas oublier que la question du salaire reste au centre des négociations. Nous sommes, sur cet élément, contraints d’exploser les grilles réglementaires si on veut embaucher. »

Au Bocage du Lac 

L'évènement

L'Economie en question. La CPME 56 organise un débat le lundi 5 octobre à Lorient

L'Economie en question. La CPME 56 organise un débat le lundi 5 octobre à Lorient

Comment anticiper la récession de l’économie en essayant de comprendre des problèmes et des situations qui ne manqueront pas de se poser à notre économie dans les prochaines semaines voire dans les prochains mois?

Pour répondre à cette question et aux difficultées dans lesquelles les TPE/PME du territoire sont confrontées, la CPME 56 organise une réunion sur le contexte économique post-covid qui a mis les entreprises à l’arrêt et provoqué des problèmes économiques et sociaux qui ont surgi et qui ne manqueront pas de se développer avec une acuité violente.

Lundi 5 octobre 2020 à 18h45 au Palais des congrès de Lorient
Participation gratuite / Inscription en ligne