Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Isabelle Philippe, Co dirigeante du Tagarin à Etables-sur-Mer
Isabelle Philippe, Co dirigeante du Tagarin à Etables-sur-Mer
Isabelle Philippe, Co dirigeante du Tagarin à Etables-sur-Mer

Café-librairie : le bon cocktail du Tagarin à Etables-sur-Mer

Véronique Maignant, le 07.11.2018

Installé depuis avril dernier en plein cœur d’Etables-sur-Mer, le café-librairie Le Tagarin invite tous les publics à se rassasier de livres mais aussi de nourritures terrestres. Environ 180 habitués y ont déjà ouvert un compte, preuve que la formule séduit. Deux années auront été nécessaires à Isabelle Philippe et ses comparses pour mener à bien leur projet, et ce avec le soutien de la CCI des Côtes d’Armor.

 

Licenciée en 2016 d’une association de diffusion culturelle, Isabelle Philippe, co-dirigeante du Tagarin, entame une profonde réflexion sur son avenir professionnel. « Très vite, l’idée d’un lieu qui réunisse l’hébergement, la restauration et la culture a émergé ».

 

Des conseils et des aides financières

Début 2017, cette passionnée de voyages entame alors une formation de libraire en alternance auprès de l’institut national de formation de la librairie (INFL) à Montreuil. En parallèle, elle se rapproche de la CCI des Côtes d'Armor et découvre une palette d’outils qui vont la faire avancer dans la construction de son projet. « « 5 jours pour entreprendre » propose un panel de formations qui couvre tous les thèmes de l’entreprise, même certains plus pointus portant sur la Licence 4 ou l’hygiène. Ensuite, au travers de rencontres régulières avec les conseillers « entreprise », j’ai pu assimiler progressivement toutes les infos. J’ai aussi bénéficié d’un diagnostic web sur une demi-journée et d’un diagnostic accessibilité. Le soutien de la CCI a été très précieux ».

Il ne s’arrêtera pas là. Au-delà des conseils pratiques, ses équipes l’aideront à décrocher un prêt d’honneur de 25 000 euros auprès de la plateforme d’initiative locale ainsi qu’un Pass Commerce et artisanat. « Ce nouveau dispositif, mis en place par la Région, m’a permis de financer 1/3 du montant des travaux réalisés pour rafraichir l’intérieur du local. J’ai ainsi perçu une aide de 7 000 euros ».

 

Un pôle voyage bien étoffé

Le café-librairie Le Tagarin c’est aussi et avant tout une aventure humaine. « Seule, ce projet n’aurait jamais vu le jour. J’ai réussi a embarquer trois associés, deux anciennes copines de la Fac de Tolbiac, Katrin Hogervorst et Dominique Pluskwa, et un éditeur indépendant, Marc Wilz ». Le Tagarin c’est un fond de 4 300 livres avec deux thématiques fortes, le voyage et la jeunesse.  « Nous choisissons nous-mêmes tous nos livres. Un dépôt voyage a été créé en étroite collaboration avec le collectif UEVI. On y trouve les publications de ces dix éditeurs de voyages indépendants de langue française parmi lesquels Marc Wiltz, le responsable des éditions Magellan et désormais associé ». Isabelle Philippe propose également un service de commande. « Sur cette côte entre Paimpol et Plérin, le Tagarin est la seule librairie ». Toute cette littérature se consomme chez soi ou sur place le dimanche matin, au cours d’un brunch, à l’intérieur l’hiver, ou l’été, sur la jolie terrasse ombragée qui peut recevoir jusqu’à cinquante couverts.

 

La lecture amène au restaurant

« Nous avons eu un véritable coup de cœur pour cette bâtisse de la fin du XIXe siècle, son jardin, et ses trois petits gîtes qui peuvent accueillir des artistes en résidence » poursuit Isabelle Philippe. La cuisine est légère, de type bistrot avec un plat du jour mais aussi des assiettes de tapas qui « commencent à avoir leur petite renommée. Nous réalisons en moyenne 20 couverts/jour en basse saison, entre 30 et 50 l’été. Nous avons d’ailleurs embauché une salariée, Stéphanie Cureau. Le plus enthousiasmant est que la lecture amène au restaurant et vice versa. C’est là tout le projet ».

 

Une programmation culturelle variée

En décembre prochain,  Catherine Hogevorst une des associés, rejoindra le café librairie. La programmation culturelle pourra alors monter en puissance. Car au café-librairie le Tagarin, on peut aussi échanger, débattre, brasser des idées, rencontrer des auteurs, assister à des lectures, spectacles. « Environ une fois par semaine, nous organisons une soirée à thème, jeu de société, pièce de théâtre, concert. Le public est au rendez-vous. A l’avenir, nous allons développer des partenariats et co-construire des projets artistiques et culturels à l’image de ceux que nous avons déjà tissés avec Festival Lynceus, Le salon du livre Les Escales de Binic ou encore le Festival Maionnet’ic. En tant qu’adhérent à CaliBreizh, nous avons aussi accès à toute leur programmation culturelle. Cela ouvre de nombreuses opportunités ».

Vous l’aurez deviné, le café-librairie Le Tagarin est un lieu convivial et intergénérationnel, où l'on peut manger local, se divertir, faire des rencontres et bien sûr acheter des livres …c'est audacieux mais le pari d’Isabelle et sa bande semble presque gagné !

 

Taille du texte

L'évènement

Les fondamentaux du commerce international le 22 novembre à Morlaix

Cet atelier de Bretagne Commerce International va vous donner les clés d'un lancement réussi et les fondamentaux pour pérenniser votre développement à l'international.