Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Philippe Loison est à la tête d'Atelier Loison depuis 2005
V.maignant
Philippe Loison est à la tête d'Atelier Loison depuis 2005

Agencement intérieur : après les magasins, Atelier Loison (35) vise les appartements de luxe

Véronique Maignant, le 18.03.2019

A la fois bureau d’études et atelier de fabrication, Atelier Loison à Montauban de Bretagne (35) bénéficie aujourd’hui d’une reconnaissance nationale. Spécialisé à ses débuts dans l’agencement de cuisine, la PME s’est rapidement tournée vers l’univers des magasins et de la restauration rapide. Aujourd’hui, Philippe Loison, son fondateur se dit prêt à attaquer le marché de l’agencement des appartements de luxe. Pour monter en compétence et constituer un pôle de direction, il s’est appuyé sur BRH + et intègre aujourd’hui Breizh Fab, deux dispositifs régionaux animés par les équipes de la CCI Ille-et-Vilaine.

« J’ai démarré dans mon garage, en 2005, explique Philippe Loison. Menuisier de formation, j’avais mené plusieurs expériences dans des bureaux d’études, puis en tant que responsable de production et enfin comme chargé d’affaires ». L’agencement d’intérieurs nécessite de nombreuses compétences, en architecture, en design, en menuiserie mais aussi en électricité ou en plomberie. Surtout, il faut faire preuve de créativité de manière à faciliter le parcours d’achat et créer une atmosphère propice à la consommation.

 

Au départ, l’agencement de cuisines

Durant ses premières années d’activité, Philippe Loison se concentre exclusivement sur l’agencement de cuisine. En 2008, son affaire tournant bien, il recrute 6 personnes et investit dans un bâtiment de 800 m² à Montauban de Bretagne, à une trentaine de kilomètres de Rennes. Il crée un bureau d’études et un atelier de fabrication de mobilier d’agencement. Trois ans plus tard, il double la surface de son bâtiment qui occupe désormais 1 600 m² et se diversifie dans l’agencement de magasins, clés en main. « Je suis le seul interlocuteur face au client et coordonne tous les corps d’états ». A l’époque son champs d’intervention se limite au Grand Ouest.

 

Spécialiste de la restauration rapide

En 2013, la concurrence effrénée des cuisinistes conjuguée à l’arrivée d’Ikea à Pacé (35) le décide à lâcher les cuisines. Il se renforce dans l’agencement de magasins et propose ses services en tant que maître d’œuvre et contactant général. Des enseignes du groupe Le Duff mais aussi Lévi’s lui font confiance.  Atelier Loison poursuit sa trajectoire ascendante. « La création du concept de boulangerie Fournil de Pierre m’a mis le pied à l’étrier et ouvert des portes », souligne le dirigeant. Très vite, il se spécialise dans l’agencement d’espaces dédiés à la restauration rapide : boulangerie, burger et aujourd’hui tacos. « Ces activités nécessitent une maîtrise technique en extraction de vapeurs et fumées, dans les domaines du froid, le stockage des denrées alimentaires, l’éclairage et j’en passe.  Sur un site, le client fait appel à nous pour mener une expertise technique. Il veut savoir si son local est compatible avec une activité de restauration. Si c’est le cas, nous prenons en charge toutes les demandes administratives, du permis de construire à l’autorisation de travaux, en passant par les Architectes des Bâtiments de France (ABF) ». Les clients sont au rendez-vous : Atelier Loison vient de livrer une Brioche Dorée en gare de Mulhouse ainsi que la cafétéria de l’hôpital de la Timone à Marseille.  « Désormais nous intervenons sur tout le territoire national et parfois on vient même nous chercher ». Les budgets vont de 100 K€ à 600 K€ pour des surfaces de ventes entre 70 et 400 m².

 

Chanel parmi ses clients

Gardant toujours en mémoire le retournement du marché des cuisines, Philippe Loison a su diversifier sa clientèle. Ses équipes travaillent aussi sur des projets d’agencement de magasins pour la biscuiterie, l’auditif, le prêt à porter, ou encore le luxe. « En ce moment, nous fabriquons tout l’agencement intérieur des bureaux du siège de Chanel à Paris. Il y a deux ans nous avions déjà réalisé leur corner au BHV ». Le chiffre d’affaires de la PME atteint 4 millions d’euros dont 20% réalisés en Bretagne. Elle emploie 25 salariés, « dont une vingtaine à l’atelier, le reste au bureau d’études », précise le dirigeant qui reconnaît que ces deux dernières années, les budgets ont eu tendance à se resserrer, les commerçants devant faire face à des baux commerciaux en constante augmentation. « De même, j’interviens de moins en moins en centre-ville, mes chantiers se situant désormais majoritairement en périphérie semi urbaine ou dans les centres commerciaux ».

 

Formation au management

Son entreprise ne cessant de croître, avec une moyenne de 2 recrutements par an, Philippe Loison ressent aujourd’hui le besoin de prendre de la hauteur, d’acquérir des compétences en management. « J’ai suivi une formation BRH+  avec la CCI Ille-et-Vilaine. Elle se déroule sur trois jours, en solo avec un conseiller et en petit groupe de cinq cadres dirigeants. Les interactions entre les uns et les autres sont très riches. Les notions de savoir-être sont largement abordées. C’est un travail sur soi qui nous aide à réagir de façon adaptée à notre environnement, à trouver le bon comportement avec nos clients et nos collaborateurs. En situation de recrutement c’est essentiel ».

 

Lâcher l’opérationnel

Toujours soucieux de préserver ses arrières, le chef d’entreprise ambitionne de se lancer dans l’agencement d’appartements de luxe. « Nous avons le savoir-faire et les compétences aussi bien dans la maîtrise des choix des matériaux que dans la décoration ». Afin de réussir collectivement ce nouveau défi, il vient d’entrer dans le dispositif Breizh Fab financé par la Région Bretagne. Celui-ci s’adresse aux TPE-PME industrielles pour entre autres accompagner le dirigeant à monter d’un cran. « J’estime que je suis encore trop dans l’opérationnel. Pour aller plus loin, il faut que je mette en place un pôle de direction et des outils de délégations. Il y a deux ans, j’ai réorganisé l’atelier de fabrication, il faut que j’en fasse de même avec le bureau d’études. Dans le cadre de Breizh Fab, l’équipe et moi-même allons être accompagnés, pendant 3 à 4 jours, par un consultant en organisation et stratégie. C’est simple, demain, je veux que mes clients viennent nous chercher pour notre savoir-faire », conclut le dirigeant, par ailleurs Co-président du Club des entreprises du pays de Brocéliande (CEPB) qui rassemble une soixantaine d’adhérents.

Atelier Loison 

BRH+

Breizh Fab 

L'évènement

Sécurité économique et numérique à l'honneur, les 19 et 20 septembre 2019 à Saint-Brieuc et à Ploufragan.

Sécurité économique et numérique à l'honneur, les 19 et 20 septembre 2019 à Saint-Brieuc et à Ploufragan.

Le colloque sera  précédé par un « Before », le 19 septembre 2019, ouvert aux étudiants et au public, pour permettre de sensibiliser plus largement les concitoyens aux enjeux de sécurité numérique et économique. Enfin, le colloque SecNumeco, réservé aux professionnels, donnera la parole le 20 septembre 2019 aux spécialistes et experts du domaine. Informations et inscriptions