Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Aurélien Pasquier, cofondateur d' Everest à Rennes lance les Nanosites, des sites Internet bas carbone
Aurélien Pasquier, cofondateur d' Everest à Rennes lance les Nanosites, des sites Internet bas carbone

Agence Everest (35). Pionnier de sites Internet "low tech"

Véronique Maignant, le 21.09.2021

La low tech est un mouvement qui gagne du terrain dans les esprits d’un grand nombre d’entrepreneurs. Aurélien Pasquier, fondateur de l’agence rennaise de communication Everest, s’est lancé en 2020 dans un programme de R&D visant à concevoir des sites Internet durables, aussi décarbonés que possible, compatibles avec des objectifs de performance et de design. Un processus d’un an pour repartir du besoin initial, intégrer ces contraintes écologiques et lancer la commercialisation de ses premiers Nanosites. Les clients sont au rendez-vous. L’agence recrute deux développeurs-intégrateurs.

L'agence Everest a vu le jour en 2002, à Rennes, avec la création de ses premiers sites Internet. Aurélien Pasquier a, dès le début, fait de la RSE un axe privilégié de son développement. « J’intervenais en milieu carcéral pour transmettre ce que j’avais appris sur le lien entre le langage et les images. Les détenus apprenaient à réaliser un film, à mettre des mots sur les images. C’est à la fois un travail de co-création et d’apprentissage de la confrontation à l’autre. Cela demande beaucoup d’efforts. Ils me jetaient leurs idées en vrac, je me chargeais d’écrire le script. Une fois le film monté, ils devaient rédiger la nouvelle pour en faire la promotion. » La proximité et les préoccupations sociales sont toujours au cœur des fondements de l’agence. S’ajoute aujourd’hui la dimension environnementale.


400 sites web à son actif

Outre le développement web, l'agence Everest propose ses services en stratégie de contenus, référencement, web design, vidéos… « Avant la création d’outils, nous réfléchissons d’abord avec nos clients à leur stratégie de communication. Nous avons pris le parti de libérer nos droits d’auteur, de fournir gratuitement nos fichiers sources et de travailler en mode agile », souligne le dirigeant. L’équipe compte aujourd’hui 8 salariés et plus de 400 sites web à son actif. Sa clientèle, bretonne pour l’essentiel, se répartit de façon homogène entre les grands groupes, les TPE/PME et les associations de l’ESS.


Recyclage de sites Internet

En 2014, l’agence se lance dans le recyclage de sites Internet. « Très intéressé par tout ce qui avait trait à l’économie circulaire, j’ai tenté d’appliquer ce concept à ma propre activité.  A l’occasion d’un nouveau site, nous tentions de convaincre nos clients de conserver une partie des données et éléments graphiques en place pour ne procéder qu’à une refonte. De même, nous formions les équipes à l’administration de leur site pour qu’elles soient plus autonomes. » Ce modèle ne s’est pas révélé économiquement viable, mais ce fut une première marche vers plus de RSE. Trois ans plus tard, Everest poursuit sur sa lancée et se tourne vers l’économie de la fonctionnalité et de la coopération (EFC). "Le modèle fonctionne mais demande énormément de reporting. Au bout de quelques mois, cette tentative s’est révélée trop complexe à mettre en œuvre », avoue Aurélien Pasquier.


Lancement d’une réflexion autour du low-tech

Dès 2019, l’équipe d’Everest enclenche une démarche de R&D sur la création d’un site Internet éco-conçu. Objectif : réduire la consommation d’énergie nécessaire à l’affichage d’un site. Dans la foulée, l’agence répond à un appel à projets de l’Ademe et décroche, en 2020, un financement pour l’accompagner à relever ce nouveau défi. Gauthier Roussilhe, expert en design, rejoint l’équipe ainsi que la développeuse Stéphanie Vachon. « Nous avons audité tous nos clients et collaborateurs et consacrer trois jours de brainstorming à tout repenser. L’objectif était de concevoir des sites low-tech, capables de limiter l’impact carbone. L’aspect environnemental est prépondérant dans notre démarche» Pour rester informé en continue des exigences réglementaires et des mesures incitatives permettant la réduction de son empreinte écologique, Aurélien Pasquier s’est aussi abonné à la newsletter environnementale proposée par la CCI-Ille-et-Vilaine.  « On y pioche énormément d’informations utiles. Les initiatives en matière d’économie circulaire sont particulièrement intéressantes »


2021 : commercialisation des premiers Nanosites

Avec un poids moyen de seulement 300ko par page (7 fois moins que la moyenne mondiale), les sites low-tech ou « Nanosites » commercialisés par Everest se révèlent beaucoup plus légers que les sites classiques. « Pour atteindre cet objectif, à chaque dépôt de document, vidéo ou photo sur son site Internet, chacun doit se poser la question si cela est nécessaire. On invite nos clients à penser à la planète. Par exemple, à l’occasion de l’installation d’une vidéo en streaming, nous leur demandons si elle est indispensable, si elle doit s’ouvrir à chaque ouverture de la page, si elle est téléchargeable, etc… C’est ainsi pour chaque fonctionnalité : blog, boutons de partage, newsletter, carte google maps, etc… Résultat : la légèreté de nos sites garantit un temps de chargement en 3G basse qualité de moins de 2 secondes. Personne n’est exclu, chaque utilisateur peut se connecter à votre site. Pas besoin d’un "iPhone 25" avec une connexion 5G" .

Un autre avantage mis en avant par l'équipe est le référencement  : "il est amélioré et le service est simple à maintenir. C’est presque un jeu intellectuel où on essaye de faire mieux avec moins tout en gardant l’esthétisme. » Toutes ces contraintes écologiques n’empêchent pas d’intégrer les dernières fonctionnalités compatibles et un design contemporain  : « pour moins de 3 000 euros, nos sites sont durables et performants. Nous avons été salués par des exposants au salon Produrable pour cette innovation », affirme Aurélien Pasquier. Pour prendre conscience de l'impact écologique de chaque site, il suffit de se rendre sur le site https://www.websitecarbon.com/

Depuis mai dernier, l’agence a déjà vendu une dizaine de Nanosites. Celui du Pays de Rennes et d'Awen Styles (Design d'espace professionnel) viennent tout juste d’être mis en ligne. « Ce sont les premiers ! » Devant ce succès, l’équipe a besoin de renfort. Deux recrutements de développeurs-intégrateurs sont prévus d’ici la fin de l’année.

Découvrir l'agence Everest


S’abonner à la Newsletter environnementale de la CCI Ille-et-Vilaine.

Contact : Nathalie Delfour, conseillère entreprises Environnement

L'évènement

QUAI DES RÉSEAUX, c'est le 20 octobre à la CCIMBO Quimper

QUAI DES RÉSEAUX, c'est le 20 octobre à la CCIMBO Quimper

Ouvert à tous, le Quai des réseaux est devenu l'événement incontournable pour les entrepreneurs qui veulent échanger, partager au sein des réseaux cornouaillais.

Plus de 40 réseaux économiques seront présents ce mercredi 20 octobre 2021, de 17h45 à 21h00, dans les locaux de la CCIMBO Quimper qui organise cet événément en partenariat avec la Banque Populaire Grand Ouest.

Pass sanitaire obligatoire. Inscription préalable demandée.

Recommandations