Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Yper. La livraison collaborative entre particuliers se développe en Bretagne

Véronique Maignant, le 04.05.2021

Yper a vu le jour en 2016 sur le créneau de la livraison « collaborative » : concrètement, il s'agit de se faire livrer ses courses par une personne qui n'habite pas loin de chez soi, moyennant quelques euros de défraiement. A Rennes, Saint-Malo, Brest et Quimper, la start-up réunit aujourd’hui une communauté de plus de 1 600 membres. Un nombre en forte croissance en 2020.  Le business model ? Le point de vente, des commerçants de proximité ou des grandes enseignes de distribution s'abonnent au service et paie une commission en fonction de la distance à parcourir.

 

chaque membre de la communauté d’Yper est assuré de toucher 80% de défraiement du prix de la livraison

Jacques Staquet et Cédric Tunminello co-fondateurs d'Yper en 2016 proposent une livraison collaborative des courses alimentaires, de fleurs et de menus. L’équipe, répartie entre Roubaix et Paris compte aujourd’hui une soixantaine de personnes. Intermarché, Système U ou encore Monceau Fleurs comptent parmi les grandes enseignes qui aujourd’hui travaillent en Bretagne avec la start-up. A ces dernières s’ajoutent des commerçants indépendants, des fleuristes et des restaurateurs. Ils représentent 50 % de l’activité. « Sous l’effet des différents confinements, nous avons multiplié par trois notre activité en 2020, expliquent les dirigeants d’Yper. Aujourd’hui nous sommes présents dans 2 500 villes. Pendant plusieurs mois, les consommateurs n’ont pas eu d’autres choix que de se faire livrer. La tendance perdure et s’accentue. Sur le premier trimestre 2021 nous avons même doublé notre activité par rapport à la même période en 2020. » Résultat entre Brest, Quimper, Rennes et Saint-Malo, la plateforme rassemble plus de 1 600 membres actifs sur un total de 150 000 en France. « Nous avons quelques points de vente dans le Morbihan mais c’est encore marginal. Notre volonté est de renforcer notre communauté sur l’ensemble de la Bretagne. Elle est centrale dans notre activité ». Le profil des livreurs ? « Des étudiants, des intérimaires, des personnes en reconversion ou encore des retraités. Pour ces derniers, il s’agit aussi de garder un lien social avec les autres. »

 

C’est quoi la livraison collaborative ?

« C’est un mode de livraison à domicile sur rendez-vous qui dynamise les commerces des villes et crée du lien entre les habitants. C’est aussi une solution écologique, car elle limite les trajets à vide en centre-ville, poursuivent les dirigeants. Quiconque veut se faire un peu d’argent s’inscrit sur la plateforme, renseigne sa localisation et ses disponibilités. « Le point de vente abonné au service envoit aux membres situés à proximité, par exemple, un habitant de son quartier qui rentre du travail, une notification lui indiquant qu’à telle heure il y a une livraison. Comme Blablacar les membres de la communauté n’ont aucune obligation d’accepter la livraison. » Cette liberté d’action serait la clé du succès d’Yper : « Aujourd’hui notre communauté est mature et fidèle parce qu’on ne l’oblige à rien. » Pour le commerçant ou l’enseigne, lorsque l’un des membres accepte la livraison, il peut alors suivre alors suivre le dérouler de la livraison en temps réel.

 

Un business model basé sur une commission sur chaque livraison

Côté rémunération, chaque membre de la communauté d’Yper est assuré de toucher 80% de défraiement du prix de la livraison. Celle-ci est prise en charge par le commerçant. « Par exemple, sur un prix de livraison de 7, 50 €, 80% vont au membre et 20 % nous reviennent. Les gains sont enregistrés dans une cagnotte. Ils peuvent être retirés après chaque course ou plus tard. » Pour le commerçant il existe deux formules : ceux qui pratiquent des livraisons occasionnelles, privilégient l’inscription gratuite et sans engagement. « Ils payent à la course ». Pour ceux qui dépassent un certain nombre de livraison par mois, Yper leur proposent un système d’abonnement qui leur donne un avantage économique. Nous avons aussi des accords nationaux avec certaines enseignes. Le suivi pédagogique, auprès des commerçants est important car tous ne maitrisent pas encore les outils digitaux. »

Avec une demande en forte croissance de la livraison à domicile Yper a réalisé 400 000 livraison en 2020 et acquis 1 800 nouveaux points de vente. En 2021, elle table sur un million de livraisons partout en France.

Plus d'infos : www.yper.fr


L'évènement

Comment les soft skills boostent la performance des entreprises ?

Comment les soft skills boostent la performance des entreprises ?
Design & Soft Skills : une journée pour réfléchir et exercer sa curiosité au service du projet d'entreprise ! Cet atelier collectif est conçu et animé par l'agence d'accompagnement au changement Super Super. Il est proposé dans le cadre du projet européen User-Factor, piloté par CCI Innovation Bretagne. Cet atelier a lieu le 27 mai à Brest. Pour y participer, il suffit de s'inscrire.