Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Yes We Dev à Rennes : avec 1 M€ de CA généré auprès des agences de com et webmarketing en France, la PME nourrit de grosses ambitions

Véronique Maignant, le 18.07.2018

Experte en développement technique Yes We Dev vient en renfort des agences de communication et de webmarketing en France, sur les projets digitaux de leurs clients. Fondée à Rennes en 2014, par Louis Le Carréres et Charles Dupoiron, l’entreprise connait une forte croissance et attire des talents comme Jean-Charles Collet (ex-chargé d'affaires chez Klaxoon) qui rejoindra l’équipe début septembre. Avec un effectif de 25 collaborateurs à fin 2018, elle table sur un CA d’1 M € dont 30% sont consacrés à la R&D.

Yes We Dev à Rennes comptera 25 collaborateurs d'ici fin 2018
Yes We Dev

« Nous sommes principalement des développeurs. Notre expertise technique nous  permet d’accompagner les agences de communication qui n’ont pas la capacité de suivre les projets de leurs clients. Notre positionnement se situe entre l’agence web traditionnelle et l’entreprise de service informatique », indique Louis Le Carréres, cofondateur. En quatre ans, Yes We Web s’est constitué un portefeuille clients d’une trentaine d’agences web en France dont 20 % basées dans l’OuestPlus de 100 projets web sont ainsi passés entre ses mains. « Nous travaillons aussi bien avec de grosses agences comme  Médiaveille à Rennes ou We Are Together à Paris que des petites entités. Bordeaux, Lyon, Strasbourg ou encore Toulouse, nous sommes présents dans toutes les grandes métropoles. Nous avons su évoluer par opportunités ». Ces agences leur confient des missions d'intégration et développement de projets web : mailing, site vitrine, e-commerce, back-office/intranet.

Entreprise libérée, formation intégrée

Pour atteindre 1 million d’euros de CA en 4 ans et attirer des compétences dans un métier en tension, les deux jeunes dirigeants ont fait preuve d’agilité dans leur management. Ni horaires journaliers, ni dates de vacances imposées, la mobilité accompagnée quand elle est souhaitée : l’autonomie et la responsabilisation sont les maîtres mots de Yes We Dev. « Nous ne sommes plus une start-up mais nous avons fait le choix de garder un modèle d’entreprise libérée. Les premiers collaborateurs sont toujours là, nous n’avons pas de départ, preuve que ces organisations répondent au besoin grandissant de concilier vie privée et vie personnelle ». Autre point fort : la formation. Les nouvelles recrues sont très jeunes et bénéficient toutes d’une formation intense pendant trois mois, suivie d’un accompagnement les 9 mois suivants. « Au bout de cette période ils sont développeurs séniors ».

Arrivée de Jean-Charles Collet

Cette stratégie porte ses fruits. A la mi-juillet, l’entreprise compte 20 collaborateurs. « Nous avons ouvert 5 autres postes à pourvoir d’ici la fin de l’année ». Cerise sur le gâteau, pour fêter son premier million de CA, Yes We Dev accueillera, en septembre, Jean-Charles Collet (ex chargé d'affaires chez Klaxoon). Responsable de stratégie et développement de la structure, il rentrera dans le capital de l’agence détenue jusqu’alors à 100 % par Charles Dupoiron et Louis Le Carréres. « Nous avons vocation à faire rentrer dans le capital les salariés les plus fidèles », précise ce dernier.

Komiunity, yakalela, illicojet, des applications développées pour rester en éveil

En parallèle de son activité tournée vers les agences webmarketing, Yes We Dev a développé des applications dans différents métiers : «  Cette activité de R&D est essentielle pour se remettre en question. Elle nous permet de tester des idées qui pour la plupart sont issues du terrain, des problématiques rencontrées par nos clients. A terme, ces applications ont vocation à devenir des activités à part entière ». Ainsi Komiunity développée en 2016 permet aux petits commerces de se faire connaître sur les réseaux sociaux, à moindre coût. Oranges Bleue et Lissac Opticiens l’utilisent. «Fin 2018, 500 points de vente seront ainsi équipés de cette solution ». Une autre application en phase de finalisation est Yakalela : « Vous voulez partir le week-end prochain ou celui à venir mais vous ne savez pas où aller : à partir de notre application, il vous suffira de rentrer votre lieu de départ et vous aurez alors plusieurs offres d’achat de billets d’avion A/R en last-minute du moins loin au plus loin de votre point de départ ». Les premiers tests de Yakalela auront lieu courant de l’été. Enfin Illicojet est un site de location de jet-ski entre particuliers. « Aujourd’hui, nous avons la plus grosse base de jetski en France, soit environs 200 modèles ».

« Fiers d’être bretons, nous apportons crêpes et caramel au beurre salé pour tous nos RDV commerciaux. C’est un clin d’œil bien sûr et cela fait sourire. Mais l’idée est de tisser un véritable lien avec nos clients et remettre de l’humain dans un métier où la technique prédomine. Sans compter que la Bretagne bénéficie d’une excellente image auprès de nos clients", admet Louis Le Carréres. Yes We Dev misant sur un objectif de CA de 3 millions d’euros à l’horizon 2020 et 50 collaborateurs, l’avenir des fabricants bretons de crêpes et caramels au beurre salé semble assuré.

 

Yes We Dev 


Taille du texte

L'évènement

Feuille de route économie circulaire : le club Environnement Sécurité 29 fait le point

Feuille de route économie circulaire

Le jeudi 20 septembre, à Brest, venez découvrir les mesures "entreprises" de la Feuille de route économie circulaire (Frec). A travers ces mesures, les entreprises de tous les secteurs sont appelées à mieux gérer leurs déchets et à saisir les opportunités industrielles du 21e siècle : produire mieux, plus durable et en utilisant moins de ressources. Inscription en ligne.