Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Vœux du monde économique. Le "Faire-ensemble" devient la règle pour agir en Morbihan

Maude Duval, le 11.01.2023

"2023 s'annonce très compliquée pour les entreprises. On avait réussi à relancer la machine économique et tout se grippe. Il ne faudrait pas user le moral des chefs d'entreprises jusqu'à l'épuisement", alertent d'une même voix les leaders économiques du Morbihan que sont Philippe Rouault, président de la CCI du Morbihan, Alban Ragani président du Medef Morbihan et Claude Dozoul, président de la Confédération des TPE et PME du Morbihan. Avec une volonté chevillée à l'esprit de travailler ensemble, ces trois institutions annoncent la création d'un groupe prospectif pour dessiner les contours économiques du Morbihan, d'ici 2030.

Le hall majestueux de l'Hôtel consulaire avait retrouvé ce mardi soir sa fonction cérémoniale, le temps de la présentation des vœux 2023 organisée en présentiel, après deux années de diète. Pour l'occasion, et pour la première fois, cette cérémonie était commune aux trois institutions économiques départementales que sont la CCI du Morbihan, le Mouvement des entreprises de France 56 et la CPME du Morbihan. "J'ai volontairement placé cette mandature sous la dynamique du "Faire ensemble". Cette intelligence collective s'impose d'autant plus pour traverser les crises qui s'amoncellent et touchent de plein fouet les entreprises, quelle que soit leur taille et leur secteur d'activité", introduit Philippe Rouault, président de la CCI du Morbihan depuis décembre 2021.

Prévenir les risques d'épuisement des dirigeant(e)s

Après des années 2020 et 2021 marquées par la crise sanitaire, 2022 et 2023 plongent les entreprises dans une crise inflationniste et énergétique sans précédent. "On avait réussi à relancer la machine économique, à créer de l'emploi, de la croissance. Et puis, là, tout se grippe ! Entre la flambée des factures énergétiques et les premières échéances de remboursement des PGE, il faut déployer d'autant plus de ténacité pour diriger une entreprise aujourd'hui. En 2023, il va falloir veiller au moral des troupes et aux risques d'épuisement des dirigeant(e)s", souligne Alban Ragani, président du Medef Morbihan.

Le président de la CCI du Morbihan enchérit : "les demandes de médiation sont en train d'exploser." De plus en plus d'entreprises signalent des difficultés de gestion et sollicitent un accompagnement auprès des dispositifs dédiés, que ce soit les tribunaux de commerce, les syndicats professionnels, ou le CIP 56 orchestré par la CCI du Morbihan. "Nous ne pouvons que les encourager à anticiper cette démarche, bien qu'elle soit extrêmement difficile, afin de prévenir de plus graves et irrémédiables difficultés", ajoute Claude Dozoul, président de la CPME 56.

"L'énergie pour les nuls !"

Unis dans la défense des intérêts des entreprises départementales, les instances institutionnelles et professionnelles que sont la CCI, le Medef et la CPME du Morbihan vont continuer à agir ensemble pour informer et conseiller les entrepreneurs locaux. "Nous allons très rapidement animer des réunions dédiées aux aides débloquées par le gouvernement. Organisées sur les cinq délégations du département, ces réunions s'adresseront à proximité, à toutes les entreprises de notre territoire", annoncent en chœur les trois présidents. "Entre la volatilité de ces aides et la complexité de leur mise en oeuvre, ces réunions nous aideront à les comprendre et à savoir comment y prétendre. Ce sera sur le mode L'énergie pour les Nuls !", vulgarise Alban Ragani.

Développer les opportunités

Mobilisés sur plusieurs fronts, ces trois présidents unissent aussi leurs actions pour déceler et appuyer des opportunités dans ce contexte de crises. Ainsi, l'aide au recrutement et l'accès au logement sont au cœur de leur programmation pour 2023. Au-delà des actions ciblées de job-dating et autres "Escales métiers", les leaders économiques du Morbihan s'investissent auprès des pouvoirs publics pour mobiliser les politiques sur ces problématiques. "La pénurie de logements est un frein important pour le développement de notre territoire, et l'objectif législatif de Zéro artificialisation nette des sols ne va pas arranger les choses. Sans être contre, nous restons vigilants au bon équilibre territorial de sa mise en place", insiste Philippe Rouault, convaincu par le bien-fondé de ces lois de transition, et mobilisé sur leur application au regard du développement économique des territoires.

"Morbihan 2030"

C'est justement pour anticiper ces prospectives, que ces mêmes acteurs économiques morbihannais, CCI-Medef-CPME, ont décidé de constituer un groupe de réflexion baptisé "Morbihan 2030". "L'idée est d'anticiper les évolutions de la société et leurs conséquences économiques afin de préparer les entreprises à ces transitions." L'expérimentation souhaitée en faveur de la Réutilisation des eaux usées traitées (REUT) et demandée expressément auprès de la Première ministre, dans le cadre du programme Ecod'O, illustre parfaitement cette mobilisation et cette énergie morbihannaise. CQFD


L'évènement

Conférence Club Breizh Silver Eco : « Comment construire une offre claire et convaincante sur le marché de la Silver Economie ? »

Chaque mois le Club Breizh Silver Eco accompagne à travers une offre de services des entreprises, porteurs de projets implantés en Bretagne à se développer sur le marché des seniors. Parmi ces services des conférences sont organisés. La prochaine aura lieu à Rennes le 9 février avec l’intervention d’ Antoine Gérard. Cofondateur de Briscard - Expert en vieux , il livrera  sa méthode et ses outils pour rentrer dans la tête de vos clients, comprendre leur psychologie et utiliser ces éléments dans la construction d’une offre claire et convaincante.

ATTENTION : pour s’inscrire, il est nécessaire d’être adhérent au Club Breizh Silver Eco.
Adhérer / s'informer : https://bit.ly/3FugdXF / silvereco@bretagne.cci.fr

Recommandations