Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

VIGISAT : l’océan sous haute surveillance depuis Brest (29)

Bretagne économique, le 07.09.2009

CLS a installé aux îles Kerguelen, en 2004, un système radar permettant de lutter contre la pêche illégale à la légine australe. Ce système est opéré par CLS et le service délivré en coopération avec le CROSS Réunion (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage), a permis d’éradiquer totalement la pêche illégale. Aujourd’hui, les scientifiques et les pêcheurs français, souverains dans ces zones, confirment que le stock se régénère.
C’est fort de cette expérience et de son expertise que CLS a voulu doter la France métropolitaine des moyens techniques permettant d’exploiter toute la richesse des images satellites radar pour surveiller et protéger nos océans. Ainsi CLS déploie VIGISAT, station de réception d’images satellites radar unique en France sur son site brestois qui héberge sa direction des applications radar.

La station de réception directe d’images satellites radar VIGISAT est couplée à un centre opérationnel d’analyse en temps réel. Située au coeur du Technopole Brest Iroise, VIGISAT est opéré par CLS, filiale du CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) et de l’Ifremer (Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer).
_ Télécom Bretagne a confié à CLS la mission de fourniture des services et données nécessaires à la réalisation de programmes scientifiques. CLS assurera le rôle d’opérateur de la plate-forme VIGISAT pour les besoins de la communauté scientifique bretonne.
_ L’implantation de VIGISAT en Bretagne est largement justifiée par une forte activité régionale de recherche en télédection* et par la présence, au sein du pôle Mer Bretagne, des principaux spécialistes de l’océan. La synergie avec Télécom Bretagne grande école d’ingénieurs et centre de recherche international ayant une activité historique en traitement de l’image satellitaire permettra de positionner VIGISAT en tant que centre d’excellence européen en télédétection**.
_ - Le projet VIGISAT, qui a déjà permis à CLS de créer plus de 10 emplois, a bénéficié du soutien du Conseil régional de Bretagne, de l’Europe, du Conseil général du Finistère et de Brest Métropole Océane.
_
À propos de Télécom Bretagne - www.telecom-bretagne.eu
_ Créée en 1977, Télécom Bretagne est une grande école d'ingénieurs et un centre de recherche international du domaine des sciences et technologies de l'information et de la communication.
Disposant de deux campus, à Brest et Rennes, et d'une antenne à Toulouse, Télécom Bretagne encadre chaque année un millier d'élèves (dont 40% d'élèves étrangers) en formation d'ingénieur, de master ou de doctorat. L’École est membre fondateur du Pres Université européenne de Bretagne.


_ À propos de CLS - www.cls.fr
CLS est une filiale du Centre National d’Études Spatiales, de l’Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer et de banques françaises. L’entreprise est spécialisée dans la localisation et la collecte de données environnementales par satellite (opérateur du système Argos), l’observation et la surveillance de l’océan. L’entreprise exploite et distribue quotidiennement les données de plus de 80 instruments embarqués à bord de près de 40 satellites. Ce sont plus de deux millions de messages qui transitent chaque jour par le siège de CLS basé à Toulouse. Avec ces données, l’entreprise a pour vocation de fournir des services intégrés et opérationnels aux institutionnels chargés de l’étude et de la protection du domaine maritime. L’entreprise compte 330 salariés, 225 à Toulouse, 15 à Brest et 90 dans ses 10 bureaux et filiales à travers le monde. En 2008, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 45 M€.
Avec le projet VIGISAT, CLS s’implante à Brest, se rapprochant ainsi de cet océan que l’entreprise observe et étudie depuis plus de 20 ans maintenant.
_
_
* Pour répondre aux besoins de la recherche publique et dans le cadre du Contrat de Projet État-Région 2007- 2013, Télécom Bretagne a formalisé la création d'un groupement d'intérêt scientifique réunissant les acteurs académiques en télédétection spatiale : ce groupement sera composé, dans un premier temps de Télécom Bretagne, de l’IETR (Université Rennes 1), du Costel (Université Rennes 2), du laboratoire LOS de l’Ifremer, de l’IUEM, d’Agrocampus et de l’Irisa/Inria.
** Cet ambitieux programme de recherche fait de la Bretagne un acteur majeur du réseau européen NEREUS («Network of European Regions Using Space technologies »).



L'évènement

Open de l'industrie 2020. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 30 septembre

Pour sa 5ème édition, l'Open de l'Industrie se déroulera le mardi 13 octobre, de 13h30 à 18h30, au Palais des Arts et des Congrès de Vannes.
Pour des raisons évidentes liées à l’évolution de la crise sanitaire, le comité d'organisation de l’Open de l’industrie a pris la décision de réduire la programmation de cet événement.
C’est pourquoi, exceptionnellement cette année, l’Open de l’industrie se déroulera sur une demi-journée.

Au programme :

13h30 – Remise de Trophées Crisalide Industrie #3
A partir de 14h40 – Rencontres B2B
A partir de 14h40 – Ateliers thématiques
17h – Conférence exceptionnelle de Marc Halévy et Iker Aguirre : “Qu’est-ce qui nous arrive ?”

Pour participer à cet événement, inscriptions en ligne jusqu'au 30 septembre.

Recommandations