Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Vannes (56). BreizhSafe mobilise une filière Bretagne-Sud pour créer un masque de protection respiratoire

Maude Duval, le 27.04.2020

Créé entre Quimper et Vannes, le masque de protection respiratoire BreizhSafe est en vente depuis ce lundi, à destination notamment des entreprises. Mis au point par le Quimpérois Gurvan Touzé, ingénieur généraliste et spécialiste de l'impression 3D, ce masque de protection barrière alternatif est entièrement conçu, fabriqué et agencé en Bretagne Sud. Ou la création de filière industrielle 100% locale.

DR

"Dès le début de cette crise, je me suis concentré sur la fabrication d'un masque, en partant d'un modèle partagé par les makers. Aujourd'hui, nous sommes passés à un tout autre niveau." Passionné et spécialisé dans l'impression 3D, à travers l'entreprise 3D Services, l'ingénieur Gurvan Touzé a misé haut en travaillant dès le départ sur l'agencement d'une filière 100% locale afin de concevoir et fabriquer un masque de protection respiratoire, à destination des entreprises notamment. 

Ce lundi, son projet est abouti et le masque BreizhSafe commercialisé. Vendu par lot de 10 avec 100 jours de filtre, le kit "all inclusive" (masques, média filtrant et solution désinfectante) est spécialement adapté aux entreprises.

Avec son format solide, il sort des modèles communs. Sa rigidité n'est qu'apparente. "C'est un masque très ergonomique, adaptable à toutes les morphologies et complètement hermétique", assure son concepteur. Conçu avec des média filtrants indépendants, changeables et modulables à souhait, ce masque est également durable et utilisable sur le long terme.

Quatre entreprises Bretagne Sud dans la course

Plusieurs entreprises locales sont mobilisées pour cette production qui prendra un rythme industriel, courant mai. Le bureau 3D services, à Quimper, signe le modèle. Spécialisé dans l'injection thermoplastique, l'atelier Ampia, à Edern, va réaliser le moule prototype puis la production en série du masque dans un matériau souple et thermoformable. L'entreprise finistérienne est déjà mobilisée dans la fabrication d'urgence de protection barrière contre le coronavorus, en sortant des visières souples de protection.

Toujours dans le Finistère, l'entreprise Oryus fournit le système d'attache, un élastique haute résistance. Pour ce qui est du média filtrant, il est découpé dans l'usine Socomore, à Vannes, qui fournit aussi la solution de désinfection. Le kit BreizhSafe est assemblé et conditionné à Saint-Thonan, chez l'imprimerie Cloître, puis stocker dans les entrepôts de l'entreprise ALT qui fait office de plateforme logistique.

Reste le dernier maillon de la chaine à structurer : le réseau de distribution sur lequel travaille Gurvan Touzé. "J'ai souhaité rester cohérent dans la conduite de ce projet : valider la conception d'un masque hermétique et trouver un filtre haute performance tout en créant une filière de production bretonne. Mon objectif est de bénéficier d'un maximum de réactivité dans cette chaine de production, tout en restant dans des échelles de coût compétitives", explique Gurvan Touzé, ordonnancier de cette filière comme il se définit lui-même. 

Un masque de protection, pour l'instant, alternatif

Côté habilitations, ce masque a reçu les certifications ad hoc, notamment celles de la DGA (Direction générale de l’Armement) concernant le média filtrant. "Selon les tests et évaluations de la DGA, l'efficacité de la filtration bactérienne du masque BreizhSafe est supérieure à 99.6% pour un aérosol de 3 microns. Nous nous rapprochons au maximum de la norme FFP2, sans pour autant avoir l'habilitation à ce jour", explique Gurvan Touzé. Le dossier est en cours d'instruction auprès des services dédiés "qui sont, on le comprend, surchargés en ce moment", précisé Gurvan Touzé.

En attendant, le masque Breizhsafe est classé parmi les masques de protection respiratoire dit alternatif. Efficace contre les projections, il ne peut être destiné au personnel soignant, évidemment, mais reste parfaitement accessible et probant en milieu professionnel et industriel notamment. "Nous le destinons dans un premier temps aux entreprises des secteurs de l'industrie, du BTP ou de l'agroalimentaire qui reprennent on n'ont cessé leur activité." 

A terme, Gurvan Touzé souhaite pérenniser la production et la distribution de ce masque made in Bretagne. L'ingénieur a d'ailleurs créé une société à part entière pour cela. Du nom de BreizhSafe, ça va de soi.

 


L'évènement

Connect'in 2020. Matinale XXL avec Com&Médias

Connect'in 2020. Matinale XXL avec Com&Médias

Dans le cadre de l'événement Connect'in Lorient, dont l'organisation s'est réinventée pour cette édition 2020,

Suivez une matinée d'ateliers thématiques en live stream avec les experts de l'agence Com&Médias

Une demi-journée pour se former, s’informer, échanger sur des thématiques RH, communication et numérique : management, RSE, markeing, Tourisme et nautique, Commerce de proximité...

Au programme : 8 sessions dans 2 salles virtuelles