Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Up’Interim : en Bretagne, les demandeurs d’emplois en situation de handicap ont désormais leur agence d’intérim

Véronique Maignant, le 23.01.2020

Malgré un taux de chômage deux fois plus élevé pour les personnes en situation de handicap que pour le reste de la population, il n’existait aucune offre dédiée à ce public dans le domaine de l’intérim. C’était avant la création, en décembre 2019, d’Up’interim par les Entreprises Adaptées de Bretagne. À la différence des agences d’intérim classiques, l’accompagnement de l’agence représentera 50 % du temps dédié aux personnes en recherche d’emploi. La Scic vise la création de 80 ETP (Equivalent Temps Plein) sur ses 4 agences en 2020.

L'équipe d'Up'Interim

La réforme des Entreprises Adaptées (E.A), issue de la loi de septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel, propose trois pistes d’expérimentation aux E.A. Parmi elles, celle de la création d’Entreprises Adaptées de Travail Temporaire.

 

Une dynamique régionale

En Bretagne, très rapidement, les E.A du territoire font part de leur volonté de se lancer dans cette expérimentation. Accompagnées par l’UNEA (Union Nationale des Entreprises Adaptées) et son délégué régional et vice-président Erwan Pitois, elles tombent rapidement d’accord sur la forme : l’expérimentation sera menée de manière collective, pour que l’impact soit plus fort, plus parlant, et plus favorable. Un appel à manifestation d’intérêt est alors lancé début 2019. Une vingtaine de structures y répond favorablement, et c’est une première en France.

La coopérative voit le jour en décembre 2019. Elle chapeaute 4 agences, à Rennes, Brest, Lorient et Saint-Brieuc.  « Le modèle coopératif s’est vite imposé à nous, c’est celui qui correspondait le mieux au modèle que nous souhaitions développer, souligne Julia Barone, ancienne vice-présidente de l’UNEA et désormais directrice d’Up’Interim, Un modèle socialement innovant, qui réponde à un besoin non couvert sur le territoire, et qui permette d’impliquer les différentes parties prenantes au projet : les salariés,  les bénéficiaires, les E.A, et les acteurs du handicap et de l’emploi. »

 

Un accompagnement différent

À la différence des agences d’intérim classiques, l’accompagnement d’Up’Interim représentera 50 % du temps dédié aux personnes en recherche d’emploi. Un accompagnement complet, du suivi du projet professionnel à l’évolution de la personne sur son poste de travail, en passant par un accompagnement de la structure d’accueil. « Notre enjeu est de faire se rencontrer les travailleurs handicapés et les entreprises du territoire, dans un objectif de partenariat pérenne. Nous visons un retour à l’emploi en entreprise non adaptée de 30 % pour les travailleurs que nous accompagnons », complète Julia Barone.

Avec une ouverture prévue courant février, Up’Interim devrait signer ses premiers contrats dans les semaines à venir. La Scic vise la création de 80 ETP (Equivalent Temps Plein) sur ses 4 agences en 2020.

Contact : Jérôme Carpinelli, Directeur adjoint, chargé du développement

Union régionale de l'Ouest

 

 


L'évènement

Entreprises : pourquoi et comment agir pour la biodiversité ?

Entreprises : pourquoi et comment agir pour la biodiversité ?

Vous êtes une entreprise bretonne et vous vous intéressez à l’évolution très rapide de notre monde ? Vous souhaitez mettre en œuvre un plan d’actions en faveur de la biodiversité ? Ou trouver l’inspiration auprès d’expériences testées et approuvées par d’autres entreprises du territoire ? Rendez-vous le 7 juillet à 8 h. Il suffit de s'inscrire pour participer à ce webinaire spécial biodiversité.