Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Unicopa cède sa branche nutrition animale à Coopagri Bretagne et Terrena

Bretagne économique, le 23.06.2009

Les administrateurs de la coopérative agro-alimentaire bretonne en difficulté, Unicopa, ont annoncé mardi 23 juin la vente de son activité de nutrition animale Nutréa à Coopagri Bretagne et Terrena, deux coopératives concurrentes. Les trois coopératives d'Unicopa (Eolys, Pigalys, Cam56) ont en vue de constituer une entité commune. Les activités de Nutréa et de ses filiales seraient reprises par une entité spécifique composée : d’un actionnaire majoritaire : une holding Eolys/Coopagri Bretagne et de deux partenaires : Terrena avec Pigalys et CAM 56. Pour Gilles Bars, président d’Unicopa : ' Ce projet montre que des coopératives sont capables de dépasser les clivages du passé dans l'intérêt des agriculteurs et répondre aux mutations de l'agriculture et des marchés. Nous avons la volonté d'écrire une nouvelle page de la coopération agricole de l'Ouest.'

Aujourd'hui, Nutréa commercialise 1,4 million de tonnes d'aliments, compte 8
usines dans l'Ouest et 550 collaborateurs. Cette alliance coopérative permettrait la constitution d’un compétitif et structuré pour faire face aux défis du marché. Ce projet a pour atouts de réunir des spécialistes de la nutrition animale, d'améliorer l'efficacité économique dans les domaines achats, industries et logistique sur la Bretagne, de développer des synergies en termes de R&D et de de garantir un débouché fiable pour les producteurs de céréales bretons.
_ Ces 3 acteurs de la nutrition animale, Nutréa, Coopagri Bretagne et Terrena,
représenteraient 25% du marché breton de l’aliment du bétail, chacun
conservant son identité, ses marques et ses réseaux commerciaux.
Dans le même temps, Eolys et Coopagri Bretagne ont conclu un accord
concernant l’optimisation de la collecte de céréales : dès la récolte de cet été, les
producteurs pourront livrer indifféremment leurs céréales sur les sites des deux
coopératives. Il en va de même pour la commercialisation des céréales qui se fera de manière commune.


Taille du texte

L'évènement

Meilleure maîtrise des risques, les clés pour comprendre la révision des référentiels « agro »

Crises sanitaires, internationalisation des échanges, concurrence exacerbée, exigences de traçabilité, maîtrise des coûts, volatilité des goûts des consommateurs…L'Afnor Bretagne organise le mercredi 28 novembre, de 9h à 12h30, à l'Agrocampus de Rennes, un colloque sur la sécurité des denrées alimentaires. Inscrivez-vous !

 

Recommandations