Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Trophées Innovation Océan. Cinq lauréats récompensés dont les Bretons SeatrackBox et EODev

Véronique Maignant, le 26.03.2021

On connaît depuis hier les cinq lauréats des Trophées Innovation Océan. Parmi plus de cinquante dossiers de candidature reçus, Lisaqua, SeatrackBox), Acqua.Ecologie, Eo Dev et Ayro sont les 5 lauréats de la 3e édition de ce concours organisé pour la 1ere fois par la Banque Populaire Grand Ouest et le Crédit Maritime avec leur réseau de partenaires. SeatrackBox, implantée dans les Côtes d’Armor et EODev, en Ille-et-Vilaine, figurent dans ce palmarès.

La 3ème édition des Trophées Innovation Océan a eu lieu ce jeudi  25 mars à l'initiative de  la Banque Populaire Grand Ouest et le Crédit Maritime
BPGO

Le concours des Trophées Innovation Océan a été créé il y a 3 ans par Daniel Angibaud et relancé cette année par la Banque Populaire et le Crédit Maritime. Il récompense des entreprises, des centres de recherche ou encore des collectivités du territoire français qui développent des projets innovants de la Croissance Bleue, dont la portée est positive sur l’environnement maritime.

L’événement a pris de l’ampleur depuis la première édition en 2019 : 57 dossiers ont été reçus en janvier dernier lors de l’appel à candidature. C’est un record ! Le jury, composé des partenaires des Trophées et d’un représentant de la Banque Populaire Grand Ouest, a récompensé 5 lauréats pour leur innovation durable et vertueuse.

Il s'agit de Lisaqua (44) pour sa technologie biofloc modulateur qui permet une aquaculture plus saine et plus durable pour l’élevage de Gambas, Acqua.Ecologie (34) pour son bioRéacteur à membrane qui révolutionne le traitement des eaux usées à bord, BioBarrier® MarineMBR; EODev (35) pour son groupe électro-hydrogène embarqué qui permet une navigation zéro émission et Ayro (75) pour son système automatisé constitué d’un ou plusieurs propulseurs éoliens, Oceanwings® et SeatrackBocx (22).

 

SeatrackBox géolocalise les containers tombés à l'eau et lutte contre la pollution des océans

Christophe Thomas, Alain Beauvy et Thibaut Morin ont créé Seatrackbox, en 2017  à Saint-Alban, dans les Côtes d’Armor. Chaque année, 10 000 containers tombent en mer. SeatrackBox propose un boîtier intelligent capable de les tracer, n’importe où sur le globe. Sa solution assure ainsi la sécurité maritime des navires et lutte contre la pollution des océans. « Nous avons imaginé un système permettant de suivre les containers en temps réel afin d’assurer leur gestion… mais pas uniquement lorsqu’ils sont à terre ou au bord des côtes. Avec notre boîtier, nous offrons un service beaucoup plus performant puisqu’avec ce système, nos clients connaîtront la position exacte des marchandises tombées à l’eau, qu’elles soient en flottaison, à mi-eau ou au fond de la mer. » SeatrackBox est la solution pour repêcher les containers perdus en mer. Ces OFNI (objets flottants non identifiés) représentent un coût exorbitant pour les services de l’Etat, les armateurs et les assurances notamment parce que leur localisation est extrêmement difficile à opérer.

 

EODev mise sur l’hydrogène pour une navigation zéro déchet

La startup EODev est née des travaux menés avec l’Energy Observer, un navire à hydrogène mis à l'eau en avril 2017 à Saint-Malo, ayant pour objectif de réaliser un tour du monde en autonomie énergétique, sans émissions de gaz à effet de serre ni de particules fines, et avec un bruit réduit. « EODev (Energy Observer) est la concrétisation industrielle des projets de R&D menés auprès d’Energy Observer » résume Jérémie Lagarrigue, CEO. Les équipes ont mis au point REXH2, un groupe électro-hydrogène embarqué qui permet une navigation zéro émission. « Fini le casque anti-bruit et le masque anti-pollution habituellement portés à côté d’un générateur diesel, place au bruit de l'eau rejetée par la pile à combustible dernière génération, fournie et intégrée par Toyota, présente dans le REXH2®. » Première solution hydrogène dédiée à un usage maritime et fluvial, le REXH2 est conçu pour être produite en série. Son bénéfice environnemental : il ne rejette que de l'eau. Il n'y a donc aucun rejet de polluant dans l’atmosphère, ni dans l’eau (CO2, NOx, gaz à effet de serre, hydrocarbures imbrulés, etc.).


L'évènement

Trophées bretons des transitions. Les entreprises ont jusqu’au dimanche 19 mars 2023 pour déposer leur dossier

Trophées bretons des transitions. Les entreprises ont jusqu’au dimanche 19 mars 2023 pour déposer leur dossier

Pour leur 17e édition, les Trophées bretons du développement durable changent de nom et deviennent les Trophées bretons des transitions. Organisé depuis 2005 par l'Etat, l'ADEME en Bretagne et la Région Bretagne, ce concours régional récompense les porteurs d'actions innovantes et pérennes en faveur du développement durable.
Associations, établissements d’enseignement, acteurs publics ou encore entreprises ont ainsi jusqu’au dimanche 19 mars 2023 pour déposer leur dossier.
Les candidatures sont simples et rapides sur la page www.tropheesdd.bzh/candidatez/