Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Transition énergétique: environ 7 000 emplois verts en Bretagne pour une large palette de métiers

Véronique Maignant, le 29.11.2018

Plus de 130 participants ont répondu, ce jeudi 29 novembre, à l’invitation de l’Ademe Bretagne pour connaître et faire connaître les métiers de la transition énergétique et écologique. En Bretagne, les données chiffrées restent difficiles à préciser, mais les évolutions s’accordent sur 7000 emplois verts et 190 000 emplois verdissants.

Plus de 130 participants ont répondu, ce jeudi 29 novembre, à l’invitation de l’Ademe  Bretagne pour connaître et faire connaître les métiers de la transition énergétique et écologique.

Rarement un secteur aura autant évolué et recruté au cours de la dernière décennie. Les problématiques environnementales submergent les métiers de l’énergie, entraînant créations de postes et transformation d’emplois existants. Ingénieur performance énergétique et certifications environnementales », « éco-concepteur », voici des exemples d’offres d’emploi encore inconnues il y a quelques années. Transition énergétique oblige, de nouveaux métiers apparaissent dans des secteurs très divers, du transport au logement en passant par le droit ou la communication. L’Ademe a réalisé un état des lieux des filières concourant à la transition énergétique dans le transport, le bâtiment et les énergies renouvelables. Bilan : un marché de 67,3 Mds€ et une progression de 69 % du nombre d’emplois en dix ans. Au total, plus de 300 000 postes ont été créés dans ces filières au cours de cette période.

 

7 000 emplois verts en bretagne 

 « Nous avions déjà organisé un colloque sur les métiers verts et verdissants en septembre 2017. Fort du succès que cette initiative avait rencontré, nous avons décidé de renouveler l’opération en nous concentrant cette année sur le secteur des énergies nouvelles et renouvelables », explique Gilles Petitjean, directeur régional de l’Ademe Bretagne. Les enjeux sont de taille :  En Bretagne, les données chiffrées restent difficiles à préciser, mais les évolutions s’accordent sur 7 000 emplois verts et 190 000 emplois verdissants. Cécile Guyader, secrétaire générale pour les affaires régionales à la Préfecture de Bretagne le confirme : « le champ des emplois verts et verdissants continue de progresser dans notre région ».

 

La Région et l'Education nationale en 1ère ligne 

« Les diverses transitions sont à appréhender de front. La transition numérique est un accélérateur des transitions environnementale et climatique. C’est pour cela qu’il faut une vision d’ensemble, cohérente et ambitieuse, et que les réflexions partenariales partagées lors de cette journée complètent parfaitement la BreizhCop, ce grand projet d’avenir que nous portons pour la Bretagne », indique pour sa part André Crocq, conseiller régional délégué à la transition énergétique. Pour profiter de ce nouveau gisement d’emplois, l’Education Nationale et la Région sont en première ligne. Ils doivent intégrer ce phénomène dans les référentiels de formation, et notamment dans ce qu’on appelle la formation tout au long de la vie. Les quatre campus des métiers bretons sont ainsi engagés, tant sur la définition des objectifs à atteindre que dans la mise en oeuvre des actions. Le jobdating de ce jour, organisé à Rennes, est une des actions déjà lancées.

 

Un jobdating

Pendant plus de trois heures, une douzaine d’entreprises régionales ont présenté plus de 150 postes à pourvoir à des centaines de candidats venus des quatre départements bretons, leur CV à la main. Tous les profils étaient ciblés, du niveau BEP au niveau BAC+5, correspondant aussi bien à des postes techniques (techniciens, chefs de projets, ingénieurs) qu’à des fonctions supports (achats et approvisionnements, informatique, électronique de stockage/smartgrids, etc.).

Pour en savoir plus sur les chiffres clés de l’emploi et de l’environnement en Bretagne


L'évènement

Acquérez les fondamentaux de la création ou de la reprise d'entreprise

5 jours pour entreprendre

Vous avez un projet de création ou de reprise d'entreprise ? Cette formation certifiante de cinq journées, proposée à la CCI-Morlaix, du 1er au 5 avril, vous permettra d'acquérir les fondamentaux nécessaires à sa réussite.

Recommandations