Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Transition écologique. Le gaz vert entre dans le mix énergétique

MD, le 24.03.2021

Le gaz devient de plus en plus renouvelable et s'intègre concrètement dans les enjeux de transition écologique. C'est en substance le discours tenu et partagé par Yves Bleunven, président de l’Association des maires et des présidents d’EPCI du Morbihan, et David Colin, directeur territorial GRDF Bretagne, qui ont présenté les atouts du gaz et du gaz vert pour réussir la transition écologique du territoire.

Yves Bleunven, président l’AMPM ) et David Colin, Directeur Territorial GRDF Bretagne
DR

En Morbihan, 43% des logements situés dans une commune desservie par le réseau de distribution de gaz sont chauffés au gaz. La marge reste donc importante pour développer ce mode énergétique et faire entrer le gaz et plus précisément le gaz vert dans le mix énergétique du département. C'est l'objectif présenté hier par Yves Bleunven, président de l’Association des maires et des présidents d’EPCI du Morbihan, et David Colin, directeur territorial GRDF Bretagne.

"En plein hiver, l’électricité ne permet en moyenne de couvrir qu’1/3 des besoins en puissance (énergie) de notre pays. Cela fait du gaz une énergie complémentaire aux autres énergies et indispensable au mix énergétique, permettant de sécuriser l’approvisionnement sur le territoire", présente le représentant GRDF.

Développement du biométhane

Pour développer cette ressource énergétique, le biométhane, appelé également gaz vert, est une énergie renouvelable produite localement à partir de matières organiques et de déchets des territoires. En Bretagne, le réseau de distribution exploité par GRDF s'appuie, actuellement, sur 28 unités de méthanisation permettent déjà d’augmenter la part de gaz renouvelable à 2,3 % des consommations et d’éviter l’émission de 62 000 tonnes de CO2 par an dans la région. "C’est l’équivalent de la consommation de plus de 55 000 logements neufs", précise le spécialiste.

Plus de 170 projets d’injection de gaz vert sont en cours d’étude ou d’émergence. "Le Pacte biogazier breton, signé en 2019 entre l’Etat, la Région Bretagne, l’Ademe, GRDF, GRTgaz et le Pôle Energie Bretagne, prévoit que l’objectif de 10% de biogaz injecté dans les réseaux soit atteint dès 2025", rappelle l'élu Yves Bleunven. "Sa place restera d’autant plus essentielle avec l’interdiction du remplacement ou de l’installation de chaudières fioul à partir du 1er janvier 2022. Les gains en termes de consommation d’énergie et d’émissions de CO2 qui sont permis par le remplacement d’équipements de chauffage anciens ou au fioul par des solutions gaz performantes, sont de l’ordre de 30%. Cette meilleure efficacité énergétique, couplée au développement du gaz renouvelable, contribue à l’atteinte des objectifs fixés dans les plans climat-territoriaux des collectivités morbihannaises et participe à la lutte contre le changement climatique", soutient l'élu.


L'évènement

Lancement du Cluster Hydrogène en vue de former et de développer les usages H2 dans les entreprises costarmoricaines

Lancement du Cluster Hydrogène en vue de former et développer les usages H2 dans les entreprises costarmoricaines

Face à ces enjeux environnementaux et convaincue des opportunités d'une filière structurée autour de l'hydrogène sur le territoire, la CCI Côtes d'Armor lance un Cluster Hydrogène. Ouvert à toutes les entreprises du territoire désireuses d'enclencher leur transition énérgétique, cet évènement sera notamment animée par Laurent Meillaud,  journaliste automobile et spécialiste des énergies alternatives. La participation est gratuite. Néanmoins, l’inscription est obligatoire.