Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

SNCF. Rennes, première gare de France à accueillir 2 trains sur une même voie

Véronique Maignant, le 24.02.2022

SNCF Réseau gère plus de 1 200 km de rails en Bretagne et sa filiale SNCF Gares et Connexions quelque 124 gares. Alors que fin 2023, Rennes sera la première gare de France à accueillir, sur un même quai, deux trains voyageurs en provenance de directions opposées, Christophe Huau, directeur territorial SNCF Réseau et Gaëlle Le Roux, directrice régionale SNCF Gares et Connexions présentaient ce jeudi 24 février 2022, les ambitions de l'entreprise ferroviaire pour la Bretagne.

Gaëlle Le Roux, directrice régionale SNCF Gares et Connexions et Christophe Huau, directeur territorial SNCF Réseau

En 2021, SNCF Réseau, en charge de la maintenance du réseau ferré a investi 74, millions d’euros de chantiers sur quelques portions des 1 200 kilomètres de voies en Bretagne. Parmi les plus emblématique, il y a la remise en service des lignes Dol-de Bretagne-Dinan ( 24,2 M€ ) et Retiers-Chateaubriant (19,3 M€).  « Nous avons aussi continué à améliorer notre niveau de service avec 96% des trains qui sont arrivés à l’heure ou avec un retard de moins de 5 minutes. C’est le meilleur niveau de régularité enregistré en France », souligne Christophe Huau.

Pour augmenter la capacité du trafic tout en limitant les coûts d’infrastructures, SNCF Réseau va investir, en Bretagne, 13 millions d’euros dans la mise en place du système « Deux Trains sur la Même Voie » (2TMV).  « Cela peut paraître modeste, mais avec cette innovation 30% de trains supplémentaires vont pouvoir être accueillis dans la gare de Rennes.  S’il avait fallu toucher aux voies, cela se compterait en centaines de millions d’euros », explique Christophe Ruau.Là aussi , un accord entre SNCF Réseau, le conseil régional et la métropole de Rennes finance l’opération.

 

2TMV : doubler le trafic sur 10 ans

Ce dispositif, opérationnel fin 2023, doit donner de l’oxygène à la gare bretonne et permettre de supporter les mobilités croissantes sur la région, alors qu’on attend 500 000 nouveaux habitants d’ici 2050. Le projet de Rennes fait également office de pilote en vue d’un déploiement national. « Ce projet va impliquer de nouvelles habitudes pour les clients qui devront rapidement identifiés le bon train sur la bonne partie du quai. Il a donc fallu créer une nouvelle signalisation qui n’existait pas encore », poursuit Gaëlle Leroux. Avec 2TMV, l’objectif est de multiplier par deux, d’ici 10 ans, le nombre de voyageurs en Bretagne ». En 2021 leur nombre s’est élevé à 31,6 millions dont 10 millions de visiteurs. Depuis le 1er janvier 2020, SNCF Gares et Connexions gère non seulement les gares et les commerces qui y sont implantés mais aussi les quais, les passerelles et autres souterrains qui en dépendent. « Le patrimoine est l’un des plus modernes de France. Nous occupons la deuxième place sur le podium des régions. Brest et Saint-Malo comptent parmi les gares les plus attractives de France. »

 En 2022, 11,5 millions d’euros de travaux seront également consacrés à l’aménagement des gares bretonnes. « Le pôle d’échanges multimodal de Brest va entrer dans sa phase d’étude (3 M€) et celui de quimper dans sa phase opérationnelle ( 3 M€). A chaque fois, c’est un travail d’équipe avec le Conseil régional et les collectivités locales qui prennent en charge la moitié du montant de l’investissements »

 

Des innovations

En termes d’innovation, 10 sites bretons sites ont été identifiés pour être équipés de panneaux photovoltaïques. « Il s’agit d’assurer l’autosuffisance énergétiques de nos gares, indique Gaëlle Leroux. En Bretagne, ce sont 10 000 m² qui vont être installées (1,9 million m² au niveau national). « On va retenir un partenaire national pour co-investir à nos côtés mais on souhaite aussi travailler avec des partenaires locaux. » Sont concernées les gares de Chateaubourg, Combourg, Landivisiau, Landerneau, Morlaix, Paimpol, Quiberon et Vitré. Autre « révolution » selon la directrice régionale en charge de la gestion et l’attractivité des gares : le déploiement du Bim partout en Bretagne. « Grâce à un jumeau numérique en quelque sorte une maquette 3 D de l’ensemble de gares, nous gérerons à distance la maintenance des bâtiments. En cas de panne, nous pourrons intervenir dans les meilleurs délais. » La encore, la Bretagne est région pilote pour l’industrialisation de ce système.

 

 Relancer le transport de marchandises

Tous ces investissements illustrent la vision de SNCF Réseau et sa cousine SNCF Gares et Connexions de profiter de la transition écologique, au cœur des préoccupations sociales et politiques, pour se développer. Autre exemple, avec le transport de marchandises. « Nous travaillons à proposer des sillons [créneaux d’autorisation de circulation sur le réseau, N.D.L.R.] fiabilisés à l’avance pour que le chargeur soit assuré que son chargement partira à telle heure et que le destinataire le récupérera à telle heure », affirme Christophe Huau.  Les axes routiers sont de plus en plus saturés en périphérie des grandes villes, alors que les gares permettent un accès en plein centre. » Aujourd’hui, la majorité des flux de fret ferroviaire circule sur l’axe Saint-Brieuc -Rennes – Saint-Pierre-des-Corps – Chartres. L’objectif est de doubler la part du fret ferroviaire sur 10 ans.

 


L'évènement

Le 8 décembre à Rennes. Participez à une matinée d’échanges sur la transition énergétique et les tendances pour les véhicules d’entreprises

Le 8 décembre à Rennes. Participez à une matinée d’échanges sur la transition énergétique et  les tendances pour les véhicules d’entreprises

Entreprises, artisans, vous êtes en Ille-et-Vilaine ? Inscrivez-vous vite pour venir échanger sur les solutions de l'après diesel

Avec la présence de Régis Masera, directeur d'Arval Mobility Observatory, pour nous parler des tendances sur les véhicules d'entreprise.

 Plusieurs tables rondes vous seront proposées, pour aborder :

  • les énergies pour les véhicules et utilitaires légers ;
  • le contexte et les enjeux pour les entreprises ; des retours d'expériences d'entreprises qui sont passées à l'électrique, au GNV, à l'hydrogène.

Jeudi 8 décembre à 9:00 - 13:00 // CCI Ille-et-Vilaine, Rennes –  Programme et inscription