Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Services numériques : Sodifrance bientôt repris par le Groupe Sopra Steria qui vise la place de leader dans l’assurance et la protection sociale

Véronique Maignant, le 24.02.2020

Sopra Steria, un des trois premiers groupes français en services informatiques entre en négociations exclusives en vue d'acquérir 94, 03% du capital de Sodifrance dont le siège social est basé à Saint-Grégoire près de Rennes. Ce projet vise à créer un leader français des services du numérique dédiés au secteur de l’assurance et de la protection sociale, secteur à fort potentiel de croissance et sur lequel le Groupe a de fortes ambitions.

 

 

Franck Mazin, Président du Directoire et principal actionnaire de Sodifrance
Sodifrance

Sopra Steria et les actionnaires majoritaires de Sodifrance précisent dans un communiqué avoir signé un protocole de négociations exclusives en vue de l’acquisition du bloc de contrôle représentant 94,03% du capital social de la société bretonne à un prix de 17,10 euros par action1. L’acquisition de ce bloc de contrôle qui serait intégralement payé en numéraire, au prix d’environ de 58 millions d’euros, conduirait au dépôt par Sopra Steria, auprès de l’Autorité des Marchés Financiers, d’une Offre Publique de Retrait suivie d’une procédure de retrait obligatoire sur les actions restant en circulation, au même prix et conformément à la réglementation en vigueur.

 

Un volume d’affaires estimé à 200 M€

« Le rapprochement stratégique de Sodifrance avec Sopra Steria nous projette dans une nouvelle phase de développement avec un projet industriel ambitieux qui permettra d’offrir encore plus de valeur à nos clients et des perspectives attractives à nos collaborateurs dans un nouvel ensemble qui partage des valeurs humaines identiques », indique Franck Mazin, Président du Directoire et principal actionnaire de Sodifrance. En effet, au travers de cette acquisition, le N°3 français des services en numérique pourrait établir une position de leader en France dans le secteur de l’assurance et de la protection sociale avec un volume d’affaires d’environ 200 M€, l’acquisition de nouveaux clients et le renforcement de comptes existants. Il complèterait l’offre du Groupe dans ce secteur (conseil, solutions, expertises technologiques et digitales) ce qui lui permettrait d’accélérer la modernisation des patrimoines applicatifs des acteurs de l’assurance et de la protection sociale. Les complémentarités entre les deux entités inscriraient ce rapprochement dans la perspective de servir les objectifs de résultat opérationnel d’activité supérieur à 10 % pour le pôle France de Sopra Steria (1,8 Md€ de CA en 2019). Les synergies de coût sont estimées à 4,6 M€ sur base annuelle à partir de la 2ème année pour un coût de mise en oeuvre de 3,8 M€. Fort de 46 000 collaborateurs dans 25 pays, le Groupe Sopra Steria a réalisé un chiffre d’affaires de 4,4 milliards d’euros en 2019.

Lire aussi : Sodifrance (35) accroît son CA de 6,7% malgré la contreperformance de Netapsys


Recommandations