Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

SEAir (Lorient - 56) s'associe à l’émiratie Al Seer Marine pour créer des ferries à grande vitesse et décarbonés

MD, le 11.07.2022

L’entreprise bretonne SEAir, spécialisée dans la conception de bateaux volants dotés de foils rétractables, vient de nouer un partenariat stratégique avec la société Al Seer Marine PJSC, leader en Moyen-Orient et Afrique du Nord dans la conception et la fabrication de navires. SEAir et Al Seer Marine vont lancer une gamme de ferries à grande vitesse et écologiques. Livraison attendue dans trois ans.

SEAir design

Spécialiste des systèmes de vol pour bateaux à moteur et grands navires, SEAir conçoit des bateaux à impact environnemental réduit. Engagée dans la transition, l'entreprise lorientaise investit le champ de la décarbonation des mobilités maritimes : avec ce concept d'hydrofoils rétractables, SEAir annonce en effet, en plus d'une augmentation significative de la vitesse, une économie de carburant estimée entre -20 à -50%. "Quand l’Union européenne fixe comme objectif de réduire les émissions nettes de gaz à effet de serre d'au moins 55 % d'ici à 2030, nous y sommes avec notre innovation. C’est atteignable, nous le prouvons concrètement", souligne Richard Forest, fondateur et dirigeant de SEAir.

Relier Dubaï à Abou Dhabi en moins de 2h30

C'est d'ailleurs selon lui cette performance qu'est venue chercher la société émiratie Al Seer Marine PJSC, leader en Moyen-Orient et Afrique du Nord dans la conception et la fabrication de navires. Cette dernière a pour objectif de mettre en service un navire performant capable de "relier Dubaï à Abou Dhabi en moins de 2h30 par la mer, tout en réduisant considérablement les émissions de CO2", précise le communiqué. 

Grâce au système d’hydrofoils conçu par l’entreprise lorientaise SEAir, ces navires pourront voler au-dessus de la mer. "60 à 80 passagers pourront embarquer sur ces lofts volants, au design contemporain et épuré, qui sortiront et entreront dans les ports au moteur électrique. Une navigation verte rendue possible grâce à leur propulsion hybride. Le système d’hydrofoil est connu pour nettement améliorer la stabilité et augmenter la vitesse en toute sécurité, pouvant atteindre en pointe les 40 nœuds. Et surtout, élever la coque au-dessus de l’eau augmente drastiquement l’efficacité énergétique des navires avec près de 50 % d'économies de carburant et un taux d’émission réduit", explique Richard Forest, fondateur et dirigeant de SEAir.

Conception 100% française

L‘intégralité des études sera réalisée en France. "Le pool français de cette collaboration réunira autour de SEAir le designer Sacha Lakic, et l’architecte naval Mauric", précise le communiqué. La construction de ces navires nouvelle génération se fera quant à elle à Abou Dhabi.

Ce partenariat avec la société émiratie Al Seer Marine PJSC marque une nouvelle étape dans le développement de l'entreprise lorientaise et lui apporte une nouvelle gamme à son arc avec ce projet de construction de ferries à grande vitesse montés sur foils. Avec une clientèle orientée Yachting de luxe, transports de passagers et militaires, SEAir intervient sur des navires allant jusqu’à 40m, essentiellement dédiés aux secteurs professionnels, transports de passagers et défense.

Découvrir SEAir


L'évènement

Crisalide Numérique. Concours ouvert jusqu’au 22 septembre à toutes les entreprises bretonnes

Crisalide Numérique.   Concours ouvert jusqu’au 22 septembre à toutes les entreprises bretonnes

Crisalide Numérique est un dispositif de développement économique dédié aux entreprises bretonnes qui innovent dans le numérique. Organisé par Bretagne Compétitivité et la CCI Ille-et-Vilaine, ce programme complet associe un concours et un accompagnement par un grand nombre de partenaires. Information et dépôt de dossiers de candidature.