Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

SAS Botrel. La 3e génération prend les rênes de l’entreprise au moment où celle-ci investit 1 M€ dans un nouveau bâtiment à PLoumagoar (22)

Véronique Maignant, le 24.03.2021

La crise n’a pas entamé les ambitions de Yohann Botrel. Alors qu’il s’apprête à reprendre les rênes de l’entreprise familiale créée par son Grand-père, à Grâces, dans les Côtes d’Armor, il nous dévoile le projet de déménagement du site historique en fin d’année 2021 : un investissement d’1 million d’euros. Spécialisée dans la réhabilitation de logements sociaux et bâtiments tertiaires, la SAS Botrel intervient en plomberie, chauffage, ventilation et électricité. Elle emploie 60 salariés pour un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros.

Yohan Botrel qui s'apprête à prendre les commandes de l'entreprise créé par son grand-père supervise le chnatier du futur bâtiment de 1200 m² implanté à Ploumagoar dans les Côtes d'Armor

L’année 2021 marque un nouveau tournant pour l’entreprise familiale Botrel implantée depuis 1966 à Grâces, près de Guingamp. Christophe Botrel, l'actuel dirigeant, qui a lui-même pris la relève de son père en 1995, laissera, fin mars prochain, les commandes à son fils Yohann. Armé d’un DUT en génie climatique et d’une licence Energies renouvelables, le nouveau dirigeant a franchi les portes de l’entreprise en 2016, après avoir travaillé pendant 6 ans à Paris chez Spie et Balas. « Depuis deux ans, je gère déjà l’essentiel. Ma nouvelle prise de fonction en tant que Président de la SAS n’est pas une surprise », souligne-t-il.

 

Une clientèle composée à 80% d’organismes et bailleurs sociaux

Avec 60 collaborateurs, l’entreprise Botrel intervient sur toute la Bretagne essentiellement pour le compte d’organismes et de bailleurs sociaux. « Ils représentent 80% de notre activité. Mon père a développé cette clientèle, il y a 25 ans et aujourd’hui, nous bénéficions d’une vraie reconnaissance. Nous maîtrisons nos chantiers et rencontrons très peu d’aléas. En ce moment par exemple, nous intervenons pour le compte de Lorient Habitat sur 2 sites de 330 et 180 logements où nous remplaçons tous les robinets par des modèles thermostatiques. » Autre chantier en cours : « A Rennes, pour Archipel Habitat on refait avec Sogea toute la plomberie et le chauffage d’un immeuble de 90 logements. » En 2021, la PME a ainsi une trentaine de chantiers à réaliser pour des budgets compris entre 150 000 et 1 million d’euros.

 

Une excellente année 2020

Les interventions ayant souvent lieu en site occupé, dès l’arrivée du Covid-19, en mars 2020, l’entreprise a mis ses salariés au chômage partiel. « Les équipes partent à la semaine et sont donc logées et nourries dans des hôtels et restaurants. Il était impossible de poursuivre l’activité. Nous avons repris en juin et depuis, l’activité bat son plein. Au final, nous avons fait une excellente année 2020 avec un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros en très léger retrait. » Aujourd’hui, pour rattraper le retard, Yohann Botrel aurait besoin de recruter entre 5 et 10 personnes. « Beaucoup de chantiers se chevauchent, la gestion des plannings se révèle plus compliquée. Nous avons besoin de personnel. Hélas, le métier a tellement été dévalorisé que les jeunes s’en détournent. » A cela s’ajoute la rupture des matériels et leur hausse de prix : « Le cuivre a pris 30% et les conduits de ventilation 15 % en seulement un mois et demi. Sans compter les circuits électriques qui font défaut pour fabriquer des thermostats. »

 

Un nouveau bâtiment de 1 200 m² livré fin 2021

Le nouveau Bâtiment, en cours de construction sur la commune de Ploumagoar est situé en bordure de la N12, entre Saint-Brieuc et Morlaix, sur un terrain de 7 000 m². « Le projet remonte à 2019 et aurait dû démarrer en 2020. Le site actuel est devenu trop exigu et ne permet même plus de faire rentrer les camions. » C’est la société costarmoricaine Péron-Constructions qui est en charge de la réalisation de ce bâtiment de 1 200 m² dont 800 m² dédiés au stockage des matériels et à l’atelier. L’entreprise Botrel qui a investi 1 million d’euros dans ce projet a bénéficié d’une aide de 35 000 euros de Guingamp-Paimpol Agglomération et du soutien logistique de la CCI des Côtes d’Amor pour monter le dossier. « Avec ce nouveau bâtiment, nous allons bénéficier d’une formidable vitrine et accroître notre attractivité auprès de futures recrues. » L’emménagement est prévu en fin d’année 2021.

 

Le plan de relance en faveur de la rénovation énergétique des bâtiments laisse entrevoir de belles perspectives à la PME, d’autant que d’ici 2028 le gouvernement veut éradiquer toutes les « passoires thermiques ». « Vu leur nombre (4,8 millions selon le ministère de la Transition énergétique), nous devrions avoir énormément de boulot dans les années à venir. L’isolation par l’extérieur entraîne généralement le remplacement des systèmes de chauffage », conclut Yohann Botrel dont le carnet de commandes est rempli pour les 16 mois à venir. De quoi rester serein.

Découvrir l'entreprise Botrel

 


L'évènement

Entreprendre dans l'Ouest revient les 8 et 9 novembre au parc des expositions de Rennes

Entreprendre dans l'Ouest revient les 8 et 9 novembre au parc des expositions de Rennes

Ne manquez pas le salon Entreprendre dans l'Ouest dédié aux dirigeants et futurs dirigeants d'entreprises les 8 et 9 novembre 2021 au Parc des expositions de Rennes. Venez rencontrer les exposants et les acteurs pouvant vous conseiller et vous accompagner dans votre projet. Assistez aux nombreux ateliers proposés par des experts afin de concrétiser votre projet. Programme et inscriptions.

Recommandations