Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Saint-Malo : le futur musée d’histoire maritime sera BIM

Véronique Maignant, le 30.03.2018

Au terme d’un concours international de maîtrise d’œuvre l’agence de l’architecte japonais Kengo Kuma a été retenue pour réaliser le musée d’Histoire maritime. Il sera construit d’ici à 2022 dans le port, avec l’utilisation de la maquette numérique (BIM). Pour mener à bien ce projet, la ville de Saint-Malo a prévu un investissement de 30,3 M€.

cabinet Kengo Kuma

Le projet présenté affiche trois blocs décalés, posés l'un sur l'autre, avec pour matériaux principaux le zinc et le bois, pour une hauteur de 35 m. Le musée offrira non seulement un point haut, mais aussi tout un plateau muséal en belvédère situé à 28 m de hauteur et qui dominera l’ensemble de la ville: «un musée dans les airs» offrant des vues panoramiques sur l’environnement proche et lointain ainsi que sur différents niveaux.

A l'intérieur, le musée comptera 7 étages pour une surface de 4 800 m² dont 2 700 m² seront consacrés aux expositions continues ou temporaires. Le projet de Kengo Kuma va constituer un signal et un lien entre l’intra-muros et les autres quartiers de la ville. Il permettra d’élargir le périmètre de fréquentation et d’offrir un lieu de destination et de promenade le long du quai Terre-Neuve ».

Ce projet s’ins­crit aussi dans une démarche d’optimisa­tion de la maîtrise des coûts de la performance énergétique et de l’usage de la construction à travers l’outil numérique BIM, depuis la concep­tion jusqu’à l’exploitation du bâtiment. Dans le cadre du Programme Smile sur les réseaux intelligents, porté notamment par la Région Bretagne, le futur bâtiment intégrera une dimension «autoconsommation et smart building». Le chantier débutera fin 2019.

 


L'évènement

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

Cette rencontre est l’occasion pour les acheteurs publics et les entreprises du territoire breton de se connaître et d’échanger autour de problématiques communes afin d’améliorer encore les
relations entre acheteurs et fournisseurs.
13H30 : Ouverture
Discours d’ouverture du préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, et allocution introductive du directeur des achats de l’État, Michel Grévoul.
14H00 : Table ronde
« Les clauses environnementales, comment et pour quoi faire ? », animée par la directrice de la PFRA de Bretagne, Rachel Pailleux, avec la participation de la cheffe du bureau des achats
responsables à la direction des achats de l’État, Malika Kessous, de Jérôme Lieurey, chef du bureau des achats et marchés publics au secrétariat général pour l’administration du ministère de l’Intérieur
(SGAMI) — zone de défense Ouest, et de Madame Le Corguille, chargée de mission éco-construction à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et de du logement (DREAL) Bretagne.
14H45 : échanges entre acheteurs et entreprises exposantes sur leurs réalisations innovantes en matière de transition écologique. Une répartition en trois pôles : numérique, bâtiment et mobilité durables et un pitch
par chaque entreprise. Rendez-vous le 18 octobre au Roazhon park de Rennes à partir de 13h30. Entrée libre avec inscription préalable obligatoire.

 

Recommandations