Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Saint Brieuc : Seatrackbox lance sa campagne de crowdfunding pour démarrer sa production

Véronique Maignant, le 08.06.2017

Créée en 2017 à Saint-Brieuc, Seatrackbox a imaginé un  boîtier capable de tracer un container qui tombe à l’eau, n’importe où sur le globe. Pour démarrer sa production, la start-up  a lancé fin mai  une opération de crowdfunding via la plate-forme Wedogood

Créée en 2017 à Saint-Brieuc, Seatrackbox a imaginé un  boîtier capable de tracer un container qui tombe à l’eau, n’importe où sur le globe.

L’ambition du projet Seatrackbox est de pouvoir repérer et suivre les containers qui sont perdus en mer. Dans le monde, ils seraient 10 000 à 15 000 à subir ce sort chaque année. Au-delà de la perte de marchandises, ces containers sont une source de pollution et un danger pour les bateaux qui peuvent les percuter. Seatrackbox propose d’installer un boîtier sur chaque container transporté en mer. Ce système permettrait de suivre chaque caisse en temps réel et, quand cela serait possible, d’aller les récupérer. « Avec SeatrackBox, nous offrons un service performant puisqu’avec ce système, nos clients connaîtront la position exacte des marchandises tombées à l’eau, qu’elles soient en flottaison, à mi-eau ou au fond de la mer »,  expliquent les créateurs. Ils sont en effet quatre à l’initiative du projet : ChristopheThomas, Thibaut Morin, Alain Beauvy et Patrick Masson.

Entre 50 000 et 100 000 euros attendus

Accompagnée par l’incubateur Open Bay, la start-up a lancé fin mai une opération de crowdfunding via la plate-forme Wedogood.  « Nous lançons la phase de collecte avec l’objectif de Lever entre 50 000 € et 100 000 € ». Cette levée de fonds devrait permettre à l’équipe de lancer la phase de production. Ce jeudi 8 juin,  ils sont à 8% de leurs objectifs. Mais il reste encore 36 jours aux investisseurs pour se manifester sur la plateforme Wedogood.


Recommandations