Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

RSE. Le transporteur Linévia, à Guer (56), est la 1000e entreprise labellisée Lucie

Maude Duval, le 13.07.2022

Et de 1000, un sommet atteint, en même temps qu'il reste une montagne à déplacer ! La communauté Lucie, label pionnier de la RSE en France élaboré et piloté par Alan Fustec, continue de fédérer. Début juillet, elle a intégré son 1000e adhérent à l'échelle de la France ; il s'agit de l'entreprise de transport Linévia basée à Guer, dans le Morbihan.

DR

Des bus qui roulent au gaz naturel (GNV), un management dit environnemental qui est certifié par la norme Iso 14001, des valeurs d'entreprise partagées par l'ensemble des collaborateurs, la revalorisation du métier de chauffeur et l'animation de la marque employeur... L'entreprise familiale de transport Linévia, basée à Guer dans le Morbihan et qui étend son périmètre d'intervention sur trois départements (Morbihan, Ille et Vilaine et Loire-Atlantique) vient d'être labellisée Lucie 26000, "après un audit d'entrée exigeant et une formation à a RSE extrêmement intéressante", de souligner Lucile Le Guillou, responsable assurance qualité au sein de Linévia. L'audit a permis d'identifier 60 actions RSE compatibles à valoriser. Comme nombre d'entreprises, Linévia "faisait de la RSE sans le savoir forcément". Appartenir à la communauté Lucie va renforcer la démarche et surtout, mettre en exergue les bénéfices RSE et retours sur cet investissement.

Bâtir sa stratégie d'entreprise sur l'impact

"Le label Lucie aide à structurer nos actions, à toucher l'ensemble des volets du développement durable et à orienter la stratégie d'entreprise. Une fois labellisés, on raisonne impact", synthétise Laëtitia Desvignes, directrice mission et impact chez Restoria, entreprise de restauration collective implantée à Angers, et invitée à témoigner lors de la présentation du 1000e adhérent Lucie. "Cela fait près de 15 ans que l’on vulgarise, que l’on évangélise, que l’on forme sur le développement durable, qu’on labellise en RSE… Cela fut un chemin long pour entraîner les acteurs économiques, les élus, les territoires, les organisations vers une trajectoire soutenable, compatible avec les limites planétaires. Depuis trois ans, les choses bougent, on sent la prise de conscience. Alors, on ne doit pas flancher ou faiblir car on peut estimer, en 2022, que seulement 1% des entreprises sont engagées dans une démarche RSE sérieuse", souligne Alan Fustec, fondateur de l'agence Lucie et auditeur de ce premier label RSE proposé en France.

Nouveautés et extensions

Pour prêcher et convaincre, l’Agence Lucie a mis la formation au cœur de sa démarche de labellisation. Cette tendance a été renforcée ces quatre dernières années avec la création du premier centre de formation entièrement dédié à la RSE et à la transition écologique. A la rentrée 2022, le Centre de Formation Lucie, implanté à Paris, proposera près de 40 formations autour de la RSE, de la communication et du numérique responsables ou encore de l’environnement. "Chez Lucie, les équipes sont convaincues qu’il est possible d’inventer un nouveau modèle d’entreprise, plus humaine et à la hauteur des défis environnementaux qui nous font face », explique le costarmoricain Alan Fustec.

Pour ce faire, deux évolutions ont été annoncées : l'extension du label Lucie à l’échelle européenne, et la création du label "Lucie positive" qui reconnait les entreprises créatrices de valeurs dans les limites planétaires. D’ici fin 2026, la communauté Lucie devrait compter 3000 membres, dont 1000 au-delà des frontières françaises.

En savoir plus sur l'Agence Lucie


L'évènement

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

[Save the Date] Le 18 octobre, 5e édition des rencontres de l’Achat public en Bretagne

Cette rencontre est l’occasion pour les acheteurs publics et les entreprises du territoire breton de se connaître et d’échanger autour de problématiques communes afin d’améliorer encore les
relations entre acheteurs et fournisseurs.
13H30 : Ouverture
Discours d’ouverture du préfet de la région Bretagne, Emmanuel Berthier, et allocution introductive du directeur des achats de l’État, Michel Grévoul.
14H00 : Table ronde
« Les clauses environnementales, comment et pour quoi faire ? », animée par la directrice de la PFRA de Bretagne, Rachel Pailleux, avec la participation de la cheffe du bureau des achats
responsables à la direction des achats de l’État, Malika Kessous, de Jérôme Lieurey, chef du bureau des achats et marchés publics au secrétariat général pour l’administration du ministère de l’Intérieur
(SGAMI) — zone de défense Ouest, et de Madame Le Corguille, chargée de mission éco-construction à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et de du logement (DREAL) Bretagne.
14H45 : échanges entre acheteurs et entreprises exposantes sur leurs réalisations innovantes en matière de transition écologique. Une répartition en trois pôles : numérique, bâtiment et mobilité durables et un pitch
par chaque entreprise. Rendez-vous le 18 octobre au Roazhon park de Rennes à partir de 13h30. Entrée libre avec inscription préalable obligatoire.

 

Recommandations