Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Roscoff (29). SeaBeLife obtient 1,37 millions d'euros de Bpifrance pour développer sa biotechnologie

, le 14.03.2022

Octroyés dans le cadre du Plan Deeptech de Bpifrance, ces fonds vont aider l'entreprise finistérienne SeaBeLife à développer ses recherches biomédicales pour traiter les pathologies aigues du foie, du rein, du cœur et du cerveau.

Morgane Rousselot, Pdg et co-fondatrice de SeaBeLife, à Roscoff.
David Levron

Créée en mars 2019 et installée à Roscoff (Bretagne), SeaBeLife est une entreprise de biotechnologie "spécialisée dans le développement de candidats-médicaments destinés à bloquer la nécrose cellulaire afin de protéger ou régénérer les organes affectés par des pathologies sévères sans alternative thérapeutique efficace", définit l'entreprise concernant son activité. Dirigée par Morgane Rousselot, PDG et co-fondatrice, docteure en biochimie de l’UPMC–CNRS–Station Biologique de Roscoff, la jeune société cible en premier lieu les pathologies aiguës du foie (insuffisance hépatique aigüe) et du rein (insuffisance rénale aiguë), et poursuit ses recherches sur les maladies dégénératives et oculaires (maladies de Parkinson, DMLA, etc.). 

SeaBeLife est née des travaux de recherche de Stéphane Bach, PhD, ingénieur de recherche CNRS et responsable scientifique de la plateforme de criblage de Roscoff, de Marie-Thérèse Dimanche-Boitrel directrice de recherche à l'Institut de recherche en santé, environnement et travail et de Claire Delehouzé, directrice scientifique de SeaBeLife et associée, ingénieure en biotechnologie. SeaBeLife, qui compte six collaborateurs, a déjà levé 3,9 millions d’euros en capital et aides financières depuis sa création. L’entreprise bénéficie du soutien de nombreux partenaires dont la SATT Ouest Valorisation, Biotech Santé Bretagne, Bpifrance et la Région Bretagne.

Un champ de R&D unique en France

Cette nouvelle aide de 1,37 millions d'euros octroyée par Bpifrance dans le cadre de son plan d’aide au développement Deeptech en France va permettre à SeaBeLife de développer sa biotechnologie et ses champs d'application. "La technologie de SeaBeLife repose sur un portefeuille de plus de 50 molécules pertinentes actives biologiquement, ayant la spécificité unique d’inhiber deux formes de mort cellulaire régulée activées dans des conditions pathologiques : la nécroptose et la ferroptose. La société finistérienne est la seule à ce jour à travailler sur l’inhibition de ces deux formes de mort cellulaire régulée. L’objectif est de protéger ou régénérer les organes affectés par des pathologies sévères sans alternative thérapeutique efficace", précise le communiqué.

Préparer une étude clinique

L’aide obtenue se décompose en deux versements via le Programme d'Investissements d'Avenir lancé par l'État : 959 000 euros sous forme d'avance récupérable et 411 000 euros sous forme de subventions. Ce soutien de Bpifrance finance les dépenses liées aux phases de recherche et développement d’un projet d’innovation de rupture avant son lancement industriel et commercial. « Nous sommes ravis d’avoir obtenu cette aide stratégique de Bpifrance qui représente un véritable tremplin pour poursuivre notre développement, mais aussi une belle reconnaissance du potentiel de notre pipeline unique ciblant deux voies de mort cellulaire régulée », déclare Morgane Rousselot. « Nous poursuivons également notre levée de fonds de série A qui nous permettra de faire progresser nos études précliniques et de préparer l’entrée en clinique de nos molécules phares dans les pathologies aiguës du foie et du rein », complète la PDG et co-fondatrice de SeaBeLife.

Découvrir SeaBeLife

 


L'évènement

[SAVE THE DATE] Le 10e Open de l'International, le 4 juillet 2022 à Saint-Brieuc

[SAVE THE DATE] Le 10e Open de l'International, le 4 juillet 2022 à Saint-Brieuc

Pour sa 10e édition, l’OPEN de l’international, la journée d’information et de networking des entreprises bretonnes qui osent le monde, se déroulera au Palais des congrès et des expositions de Saint-Brieuc le lundi 4 juillet 2022 de 8h30 à 19h00

Recommandations