Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Rennes School of Business : José Maciel , nouveau Secrétaire général

Véronique Maignant, le 12.09.2019

Rennes School of Business annonce l’arrivée de José Maciel au sein de l’équipe dirigeante. Il occupe le poste de Secrétaire général laissé vacant depuis le printemps dernier.

Rennes School of Business annonce l’arrivée de José Maciel au sein de l’équipe dirigeante.

Après le départ de Laurence Malpot, l’ancienne Secrétaire générale, Thomas Froehlicher, Doyen et Directeur Général, entend renforcer ce poste pour atteindre les objectifs du plan stratégique 2019-2023. « Avec l’arrivée de José Maciel, c’est l’ensemble du COMEX qui est renouvelé depuis mon arrivée et forme ainsi une équipe mobilisée sur la réussite de notre plan stratégique à l’horizon 2023 », indique le Directeur Général.

José Maciel, 49 ans, est diplômé de l’ESSEC et de l’Université de Paris-Est Créteil. Il est titulaire d’un Executive MBA et d’un Master en Sciences Comptables et Financières. Issu du contrôle de gestion dans le domaine de l’assurance, il était précédemment Directeur Administratif et Financier d’Audencia depuis 2012.

« La diversité culturelle des publics au sein de l’école, et également de la métropole rennaise, a été un critère de choix pour rejoindre cet établissement d’excellence et de caractère qui dispose d’un vrai campus au service des étudiants et des partenaires », ajoute José Maciel. Le nouveau Secrétaire Général pilotera, avec la gouvernance de l’école, des projets majeurs d’accompagnement de la stratégie de développement de l’école.

Rennes School of Business


L'évènement

Municipales 2020 : la CCI Ille-et-Vilaine lance une enquête sur les attentes des chefs d’entreprise

Municipales 2020 : la CCI Ille-et-Vilaine lance une enquête sur les attentes des chefs d’entreprise

Quelles sont les attentes et besoins des chefs d’entreprise et des commerçants pour le développement de leur activité ? Comment améliorer au quotidien la prise en compte de leurs préoccupations par les instances locales ? Pour participer à l’enquête, c’est ici.