Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


A Rennes, NAO, Maava, Waldo et Pepper sont les vedettes de la Digital Tech Conférence

Véronique Maignant, le 08.12.2017

A Rennes, la 3e édition de la Digital Tech Conférence réunit pendant deux jours, du 7 au 8 décembre 2017, 500 participants. Rythmé par des keynotes (présentations) entrecoupées de performances et de battles, cet évènement, dédié à la l’émergence des tendances numérique, s’intéresse cette année aux robots et à la blockchain. Immersion dans l'univers des deep tech !

A Rennes NAO, Maava, Waldo et Pepper sont les vedettes de la Digital Tech Conférence

« L’esprit  de cet évènement  est de se projeter dans le futur technologique à 5 voire 10 ans, indique Florent Vuilbert , responsable de la communication de la French Tech Rennes Saint-Malo organisateur de l’évènement*.  Le contenu  thématique  rassemble tout ce qu’on appelle aujourd’hui la deep tech. On y trouve l’intelligence artificielle, les objets connectés, la réalité augmentée, le Big data mais aussi la robotique et la blockchain, nos deux sujets du jour.». Pour beaucoup, toutes ces nouvelles technologies sont de nature à réellement révolutionner nos habitudes et notre économie à l’échelle planétaire. « Avec la deep tech, autrement dit l'innovation profonde à partir de technologies inédites, nous entrons dans un nouveau cycle d'innovation. Les entrepreneurs des 'deep tech' posent les bases de la société de demain, en tentant de répondre à long terme à des enjeux globaux touchant au climat, à l'énergie, à la santé ou à la mobilité du futur. Je pense qu’on sous-estime en permanence la capacité qu'ont les technologies à générer du changement de comportement ».

 

Robots et blockchain, ils vont changer notre vie

Autour de  la French Tech Rennes Saint-Malo , gravitent  l’Inria , un  acteurs majeur français  de la recherche  de rupture mais aussi des entreprises comme Orange ou BA Systemes, PME spécialisée dans la robotique en  milieu industriel . « La Blockchain est une technologie née en 2008 dans la foulé de la crise des subprimes, avec la monnaie numérique bitcoin. Elle permet de stocker des informations et d'effectuer des transactions de manière décentralisée et sécurisée à l’échelle mondiale ». poursuit Florent Vuilbert. De fait, la fonction essentielle de la blockchain est d’authentifier la validité de transactions ou d’évènements par le chiffrement des données et la mise en place d'un tiers de confiance non plus concentré comme pouvait l'être l'Etat, une banque, un notaire.. mais distribué entre de multiples machines ou utilisateur. Pour les spécialistes de la blockchain, cet effacement des tiers de confiance ne s'arrêterait d'ailleurs pas à tous les organismes porteurs d'une autorité issue de l'Etat. eBay ou auboncoin.fr, sont aujourd’hui des acteurs auxquels  un grand nombre d’entre nous accorde sa confiance pour la bonne réalisation de sa  transaction à venir (une bonne notation sur eBay permet d'ailleurs de vendre  plus cher qu'un vendeur sans notation ou réputation). Et bien selon les spécialistes, la Blockchain pourrait devenir  l'outil parfait pour ubériser Uber, AirBnB, Blablacar, Booking...A Rennes, depuis 2016  la startup Woleet développe une telle technologie pour des cas d'utilisation bien réels de notariat numérique.

Des intervenants d’envergure internationale

Cette année, parmi les nombreux intervenants de la digital Tech conférence  citons Pierre Paperon (Co-fondateur de SOLID), Andy Budd (Directeur général chez Clearleft),

Ritta Baddoura (Psychologue et Chercheuse associée à ETHOS et l’Institut Mines-Télécom), Primavera de Filippi (Chercheuse au CNRS et à Harvard).

*La CCI-Ille-et-Vilaine, Rennes Métropole, la Région Bretagne, la communauté d'agglomération de Saint-Malo, l'Etat en en Région sont les partenaires annuels de la French Tech Rennes Saint-Malo 


Taille du texte

L'évènement

Feuille de route économie circulaire : le club Environnement Sécurité 29 fait le point

Feuille de route économie circulaire

Le jeudi 20 septembre, à Brest, venez découvrir les mesures "entreprises" de la Feuille de route économie circulaire (Frec). A travers ces mesures, les entreprises de tous les secteurs sont appelées à mieux gérer leurs déchets et à saisir les opportunités industrielles du 21e siècle : produire mieux, plus durable et en utilisant moins de ressources. Inscription en ligne.