Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Rennes : mise en service d’un premier bus 100% électrique

Véronique Maignant, le 04.05.2018

C’est une première à Rennes, ce mercredi 2 mai,  le premier Bluebus, issu du partenariat d’innovation signé entre Rennes Métropole et BlueSolutions, filiale de Bolloré, était mis en service sur une des lignes de la Métropole.

Rennes Métropole

Expérimenter les bus électriques répond à l'un des objectifs du Plan climat-air-énergie territorial de Rennes Métropole : 70 % des déplacements sur le réseau de transports collectifs en mode décarboné à l’horizon 2024. Le Bluebus, fabriqué près de Quimper, à Ergué-Gabéric, a été configuré pour répondre aux attentes de la métropole. Un "12 mètres" standard, de même capacité que ceux qui circulent actuellement sur le réseau Star, mais avec trois doubles portes et – premier de ce type pour un BlueBus – 100 % électrique, y compris donc le chauffage.  « L’ autonomie est de 160 à 220 km, selon les conditions climatiques, le chauffage consommant bien sûr de l’énergie. La recharge se fait la nuit au dépôt, pendant environ 5 heures », précise Régis Goethal de Kéolys Rennes sur le site Internet de la capitale bretonne. Au terminus de la ligne, un pantographe inversé a été installé afin de recharger ponctuellement les huit batteries, 4 situées sur le toit et 4 à l’arrière du bus.

 

Deux ans d'expérimentation

Un deuxième bus, livré lui aussi en mars, sert à la formation des chauffeurs. Les cinq autres sont attendus d’ici le mois de juin. La totalité de la ligne sera équipée à partir de cet été, soit sept bus. Un 8e bus, articulé, sera mis en service sur une autre ligne fin 2019. L’expérimentation est prévue sur deux ans, pour vérifier, sur le terrain, les contraintes à lever en termes d’exploitation, de maintenance ou d’incidences sur les infrastructures électriques de recharge des véhicules.

 

 


L'évènement

47es Worldskills – Plus que trois semaines pour s’inscrire aux sélections régionales

47es Worldskills – Plus que trois semaines pour s’inscrire aux sélections régionales

Avis aux jeunes candidats et candidates ! Ils ont jusqu’au vendredi 14 octobre pour s’inscrire aux 47es Worldskills - La compétition des métiers. Si ces épreuves sont ouvertes aux apprentis, lycéens professionnels et étudiants, les salariés ou demandeurs d’emploi de moins de 23 ans peuvent aussi y participer. En février, à Saint-Brieuc, ces experts en puissance auront un peu plus de 2 jours pour démontrer toute l’étendue de leur talent, valoriser leur métier et partager leur passion. En jeu : une qualification pour les finales nationales, voire au-delà !