Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Rennes : l’écart de prix de l'immobilier estimé à 1591 € du m² entre les 14 stations du métro

Bretagne économique, le 26.05.2016

3 ans après la sortie de sa carte des prix des métros parisiens, MeilleursAgents.com permet désormais de comparer les prix de l’immobilier et les loyers autour des stations à Rennes . Pour mémoire, le métro rennais a été mis en service le 15 mars 2002. A cette époque Rennes était la plus petite ville du monde à se doter d’un métro. Le service ne comporte actuellement qu'une seule ligne mais la seconde devrait être en service en 2020. La construction du métro a été accompagnée de la réhabilitation de certaines parties de la ville. A l’achat, les prix de l’immobilier sur ses 14 stations sont loin d’être homogènes. En effet, d ’une station à l’autre, l’écart de prix peut atteindre jusqu’à 1 591€ du m 2 .
Située au centre historique, l a station “République” est la plus chère de la ville avec un
prix de 3 083€ le m 2, suivi de près par les stations “Saint Anne” (3 012€) et “Anatole
France” (2 829€).A l’inverse, c’est en bout de ligne, au sud-est de la ville, que l’on trouve les stations les plus accessibles dont la station “Triangle” - la moins chère de la ville - avec un prix de l’immobilier au m² de 1 492€.

A la location, les prix des loyers suivent à peu près la même tendance que les prix d’achat : plutôt élevés au centre-ville entre 12,5€ et 12,8€ et en baisse aux extrémités jusqu’à 8,9€ pour les stations “Triangle” et “Le Bosne”.Cependant MeilleursAgents.com note une singularité avec des loyers élevés – à 12,7€ le m 2 - à la station “Pontchaillou”, alors que les prix à l’achat sont abordables. La proximité de cette station avec l’Université Rennes 1, le centre hospitalier universitaire et l’EHESP peuvent expliquer cette asymétrie.


Taille du texte

L'évènement

Open de l'industrie : inscrivez-vous aux rendez-vous B2B

Open industrie 2018

Autour du thème "Partageons une ambition commune", l'édition 2018 réunira dirigeants, chargés d'affaires, acheteurs, bureaux d'études techniques... L'objectif ? Développer du business de proximité et anticiper les transformations industrielles.