Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Rennes. Le CHU bénéficie d’une rallonge de 80 M€ de l’Etat pour la reconstruction du site de Ponchaillou

Véronique Maignant, le 26.11.2021

Bonne nouvelle pour le Centre Hospitalier régional et universitaire (CHU) de Rennes. Il vient d’obtenir, de la part de l’Etat, une rallonge de 80 millions d’euros pour la reconstruction du site unique de Pontchaillou. Ce soutien financier supplémentaire, obtenu dans le cadre du volet investissement du Ségur de la santé, porte à 167 millions d’euros , l’effort de l’Etat pour ce projet. L’annonce a été faite olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la santé , ce vendredi 26 novembre.

Le site de Ponchaillou à Rennes
CHU Rennes

Le projet de reconstruction du CHU de Rennes a été validé dans son intégralité en juillet 2019, par le Ministère des Solidarités et de la Santé avec un premier accompagnement financier de 87 millions d'euros  au titre de sa phase 1. 

Au regard de l’évolution des besoins en lien avec  la crise sanitaire actuelle, de la croissance démographique très dynamique et des enjeux de santé publique de la Métropole rennaise et du territoire breton  dans son ensemble, le projet a été actualisé. En avril dernier, le CHU de Rennes a ainsi sollicité une aide complémentaire de l’Etat. L’attribution de cette nouvelle aide, à hauteur de 80 millions d'euros porte ainsi à 167 millions d'euros, le soutien de l’Etat sur l’ensemble du projet. Son coût global s’élève à  761 M€ TDC et toutes phases confondues.

Le schéma directeur immobilier a programmé trois grandes phases de reconstruction qui s’étaleront de 2021 à 2026. La première tranche porte sur la construction de trois bâtiments majeurs.

Tout d’abord, le Centre Chirurgical et Interventionnel qui regroupera 36 salles de blocs opératoires et d’activités interventionnelles, ainsi que les hospitalisations de chirurgie (cardiologie, endoscopie, neuroradiologie…) avec de l’imagerie embarquée dans ces salles. « Ls travaux ont démarré dès le mois d’octobre 2020. Depuis deux ans, nous menons un dialogue compétitif avec les entreprises. La livraison du chantier est attendue fin 2024 », nous précisait, en décembre 2020*, Véronique Anatole Touzet , Directrice générale du CHU de Rennes depuis 2015. Les délais sont aujourd’hui confirmés.

Les deux autres opérations liées à cette première phase porteront sur les constructions du pôle femme-mère-enfant et de l’Institut régional de cancérologie (IRC) en partenariat avec le centre Eugène-Marquis. « L’appel d’offres concernant le transfert de l’hôpital Sud a été lancé début 2021». La livraison du bâtiment est prévue en 2026. Le programme fonctionnel du futur Institut régional de cancérologie sera finalisé fin 2021pour permettre le lancement du concours au premier trimestre 2022.

Restera au cours des deux dernières phases à regrouper les activités ambulatoires (consultations et hôpitaux de jour, imagerie programmée) dans deux bâtiments existants, et à bâtir les nouveaux bâtiments d’hospitalisation de médecine, puis à réaliser l’institut de biologie du CHU. Ces chantiers entraineront ensuite, la déconstruction du « bloc hôpital », le bâtiment principal actuel.

« La réussite d’un tel projet demande une implication totale. Il s’agit de mon 3ème gros projet immobilier. J’ai beaucoup construit d’hôpitaux tout au long de ma vie professionnelle", nous confiait, fin 2020 Véronique Anatole Touzet.


Recommandations