Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Refa (56) : une doudoune 100% recyclée à base de filets de pêche et bouteilles plastique

Véronique Maignant, le 14.07.2019

Depuis Crac’h dans le Morbihan, Arthur Anouil et Julia Milochevitch lancent Refa (REcycled FAshion), leur marque de doudoune 100 % recyclée. Les images chocs de plages recouvertes de plastique, ramenées d’un long voyage autour du monde, les ont poussés à s’investir dans un projet éco-responsable. Pour démarrer la production, il leur faut prévendre 130 doudounes.

La doudoune Refa est à 100 % en matériaux recyclés, jusqu’au zip de la fermeture ainsi que le logo

A 26 ans, Ingénieurs de formation, Arthur Anouil et Julia Milochevitch sont passionnés de voyages et de treks : « Tout a commencé l’année dernière. Nous avons réalisé un long voyage autour du monde, visité 10 pays, rencontré des populations aussi variées qu’accueillantes et traversé des paysages incroyables. Dans nos souvenirs, nous gardons également et malheureusement des images marquantes de pollution générée par l’homme : des forêts arasées et taillées à vif, des plages recouvertes de plastique ou encore des cours d’eau saumâtre… »

De retour en France, ils décident d’apporter leur pierre à l’édifice et de trouver une solution qui permette de valoriser ces déchets et de rendre, petit à petit, sa beauté à la planète. « Il s’avère qu’à cette période-là nous cherchions à acheter des manteaux qui soient à la fois tendance et respectueux de l’environnement… comme de notre budget. » Devant le constat alarmant qu’aucune alternative de ce type existait, Arthur Anouil et Julia Milochevitch décident de lancer Refa. Nous sommes fin 2018.

 

100 % matériaux recyclés

Leur doudoune est à 100 % en matériaux recyclés, jusqu’au zip de la fermeture ainsi que le logo. L’isolant par exemple permet de revaloriser dix bouteilles en plastique par vêtement. Le nylon pour le tissu est fait à partir de filets de pêche recyclés, tout comme le zip. Le polyester pour le duvet était auparavant des bouteilles plastiques. Et pour limiter l’impact écologique des doudounes, elles seront fabriquées en Europe.

 

Une campagne sur Ulule

Les prototypes sont à découvrir sur la plateforme Ulule (fr.ulule.com/ladoudounerefa), sur laquelle les deux créateurs se sont appuyés pour lancer une campagne de crowdfunding et  constituer une trésorerie. Le seuil des 50 précommandes, aujourd’hui atteint, va leur permettre d’acheter le tissu, « l'élément le plus cher de la doudoune et le plus long à fabriquer ». Si Refa atteint les 130 pré-commandes, Arthur Anouil et Julia Milochevitch pourront acheter la totalité des matières premières et financer une partie de la fabrication du premier stock, à savoir : 2500 € d'isolant. 8000 € de tissus, 3500 € d'accessoires (zip, logo, fil...), 6000 € de coût de fabrication (sur un total de 14 000 €).

La campagne se termine dans quelques jours. il est encore temps d’acheter sa doudoune 100 % recyclée au tarif préférentiel de 170 €.

fr.ulule.com/ladoudounerefa

En savoir plus sur le projet : arthur.anouil@refa-france.com

 


L'évènement

Sécurité économique et numérique à l'honneur, les 19 et 20 septembre 2019 à Saint-Brieuc et à Ploufragan.

Sécurité économique et numérique à l'honneur, les 19 et 20 septembre 2019 à Saint-Brieuc et à Ploufragan.

Le colloque sera  précédé par un « Before », le 19 septembre 2019, ouvert aux étudiants et au public, pour permettre de sensibiliser plus largement les concitoyens aux enjeux de sécurité numérique et économique. Enfin, le colloque SecNumeco, réservé aux professionnels, donnera la parole le 20 septembre 2019 aux spécialistes et experts du domaine. Informations et inscriptions