Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Production de tomates : Solarenn (35) atteint 50 millions de CA et vise le zéro pesticide

Véronique Maignant, le 01.04.2019

Solarenn (Ille-et-Vilaine) continue de se développer avec, en 2018, un chiffre d’affaires de 50 M€, en hausse de 12 %. Cinquième opérateur du marché de la tomate en France, au 3e rang des producteurs bretons, la coopérative emploie 30 salariés permanents et jusqu’à 50 saisonniers en été (45 en équivalent temps plein). Entretien avec Christophe Rousse, Président de Solarenn.

 

Christophe Rousse, Président de la ccopérative Solarenn

Quel est le contexte du marché de la tomate  aujourd’hui ?

La politique de la tomate française tend vers toujours plus de qualité. En parallèle, on voit en rayon les tomates d’importation presque toute l’année, des produits de qualité « moyenne » mais aux prix attractifs ; un produit qui ne rend pas service à l’image « saveur » des tomates. Les tomates belges et hollandaises sont également très présentes auprès de certains fournisseurs. Ces marchés concernent essentiellement la ronde et la grappe. Cela impacte directement notre production, nous enregistrons désormais davantage de surface en petits fruits qu’en tomates classiques. D’ailleurs dans la Gamme Classiques, nous abandonnons la tomate ronde premier prix. Dans ce contexte hyper concurrentiel, nous renforçons notre démarche de protection biologique intégrée pour atteindre l’objectif zéro pesticide. Nous venons d’ailleurs d’obtenir la certification Haute Valeur Environnementale (HVE) niveau 3.

 

Quels sont les axes stratégiques de développement 2019 ?

Nous devons être davantage présents localement pour répondre à la demande des consommateurs. En 2019, le sans pesticide est définitivement notre étendard avec la gamme « Les Responsables » et la HVE. Nous prévoyons une segmentation plus forte ainsi que l’augmentation des volumes puisque toute la gamme des petits fruits est concernée. En parallèle, nous poursuivons nos investissements à la station Saint-Armel (35) avec la création d’une nouvelle ligne de conditionnement et l’augmentation de la surface de stockage climatisé pour un montant de plus de 700 000 euros. Enfin, nos services supports s’organisent. Communication, Ressources Humaines, Technique, les services se structurent avec le recrutement récent de 5 personnes, ces embauches suivent notre développement :  depuis 15 ans les volumes et le chiffre d’affaires ont quasi doublé.

Cioffres clés Solarenn

 

 

Solarenn 


L'évènement

S3FOOD : lancement du 2e appel à projets pour accompagner la digitalisation des industries agroalimentaires

S3FOOD : lancement du 2e appel à projets pour accompagner la digitalisation des industries agroalimentaires

Pour encourager l’innovation digitale de la filière agroalimentaire bretonne, Bretagne Développement Innovation a participé au lancement d’un appel à projet dans le cadre du projet européen S3FOOD. L’objectif : détecter et accompagner des projets visant à déployer les technologies associées aux capteurs connectés dans les industries agroalimentaires pour améliorer leur performance et leur productivité. ​

Des financements allant jusqu’à 60 000 € peuvent être éligibles aux PME qui déposent un dossier. Le projet d’adresse aux PME du secteur agroalimentaire, aux équipementiers et aux fournisseurs de technologies numériques.
Les entreprises qui souhaitent déposer un projet sont invitées à prendre contact dès à présent avec Bretagne Développement Innovation pour bénéficier de conseil et d’accompagnement dans cet appel à projets. La date limite de dépôt de dossiers est fixée au 10 mars 2021.