Accès par territoire
Menu principal
Votre territoire

Prix Stars & Métiers : Ker Kibell, Apic et Johann Dubois chocolatier, les 3 lauréats costarmoricains

Véronique Maignant, le 24.03.2019

Ker Kibell, Apic et Johan Dubois chocolatier, ces trois entreprises costarmoricaines se sont vues décerner, chacune dans leur catégorie, le Prix Stars & Métiers. Organisée par la Banque Populaire Grand Ouest et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat des Côtes d’Armor, la cérémonie a eu lieu le 21 mars dernier à Ploufragan, près de Saint-Brieuc.

 

De g à d : Séverine Pallu, Jean-Yves Michard et Johann Dubois

 

Grand prix Responsable

Séverine Pallu, Présidente de Ker Kibell (Saint-Donan)

Après avoir fait carrière dans le marketing agroalimentaire, Séverine Pallu a d’abord fondé sa biscuiterie ‘‘Terre et soleil’’ en 2002, avant de faire l’acquisition de la SARL Ker Kibell en 2015. « Je n’y connaissais rien mais Yann Henry, à qui appartenait l’entreprise, m’a dit : tu verras, le savon c’est comme le caramel ! »

Avec son associé et ami Pascal Morcel, la dirigeante développe la gamme Ma Kibell : crème, gel douche, savon, shampooing... Grâce à un premier salarié ingénieur en cosmétiques, ils mettent au point des produits en travaillant au maximum avec des acteurs bretons : algues de Lézardrieux, blé noir de Trémuzon, miel de l’apiculteur voisin, safran d’Etables-sur-Mer, fraises de Plougastel, lait d’ânesse de Vitré, etc.

Aujourd’hui, la marque Ma Kibell propose une gamme de 300 produits, pour hommes et femmes, dont six ont reçu le label Ecocert. Le conditionnement est assuré par un Esat voisin, mais les emballages sont réduits au maximum pour limiter l'impact écologique et ainsi rester fidèle à l'esprit de développement durable. La production, totalement artisanale, est assurée par une petite équipe de cinq salariés, qui quittera bientôt l’atelier de Saint-Donan, devenu trop petit, pour Trémuzon. Là-bas, un grand magasin d’usine permettra aux clients de voir en direct la fabrication des cosmétiques.

En attendant, les produits Ma Kibell sont vendus dans 12 magasins, en Bretagne. Prochaine étape : ouvrir dans l’année un magasin à Brest et une franchise à Morlaix.

KerKibbel.com

 

Grand prix Innovation

Jean-Yves Michard Président d’Apic (Grace Uzel) Apic.

Jean-Yves Michard a une âme d’inventeur ! Il commence à travailler en tant qu’installateur de matériel d’élevage pour Chore Time, n°1 mondial des systèmes de transport et de distribution d’aliments. Une collaboration qui dure depuis 41 ans mais qui n’empêche pas ce bricoleur d’améliorer les produits. « Je trouvais que la gamme Chore Time était incomplète : ce sont des géants américains, ils ne s’adaptent pas aux besoins spécifiques de chaque pays. »

Ainsi, il crée en 1987 sa propre société d’installation de matériel d’élevage, Multi Service, puis la SARL Equipement d’élevage en 1991, et la société Apic en 2001. Suivront la SARL Michard injection en 2011 et la SAS Mecapic en 2016. « Toutes ces sociétés sont complémentaires mais indépendantes. Cela permettra plus de souplesse lorsque l’heure de la retraite aura sonné. »

Concepteur, fabricant et installateur de ces produits de distribution d’aliment et d’abreuvement pour volailles, Jean-Yves Michard assure lui-même la partie commerciale de ses entreprises, qui comptent au total 6 salariés, sans laisser tomber son côté créatif ! « Les idées me viennent souvent la nuit. Je me lève et je commence à dessiner ». Un premier prototype est testé chez des éleveurs amis. Les tests sont passés sur les animaux puis les moules d’injection sont fabriqués par Mécapic, avant que Michard injection ne fabrique ensuite les produits. Des inventions régulièrement récompensées, à plusieurs reprises, au Salon international de l’élevage à Rennes.

Apic commercialise ainsi cinq à six produits par an. Et Jean-Yves Michard l’assure, « 2019 sera un grand cru, avec sept ou huit produits », parmi lesquels un perchoir pliable.

Michard-aviculture.com

 

Grand prix Entrepreneur

Johann Dubois, Président de Johann Dubois Chocolatier Breton (Saint-Brieuc)

Né dans une famille de boulangers, Johann Dubois se découvre une passion pour le chocolat pendant son BEP. Déjà sacré meilleur apprenti de Bretagne, il s’associe à ses parents et travaille seul sa technique pendant sept ans avant d’ouvrir, en 2009, sa première boutique à Saint-Brieuc. Suivront une seconde à Dinan en 2011 et une troisième à Langueux en 2017. Entre temps, les récompenses s’enchainent : Award du Club des croqueurs de chocolat ; reconnu ‘‘Grand de demain’’ par le Gault et Millau et médaille d’or du meilleur chocolatier de France en 2014.

Pour répondre à la demande, il quitte en 2014 son arrière-boutique de 50 m² pour un nouvel atelier de 400 m² à Trégueux. Aujourd’hui, 17 salariés travaillent sur ces quatre sites. Pour eux, l’ancien autodidacte consacre un gros budget à la formation, ainsi qu’à des stages de gestion du stress afin de favoriser le dialogue et de parvenir à un « engrenage du bien-être ».

Malgré le succès, Johann Dubois ne cherche pas le chiffre à tout prix : « ma richesse c’est ma boîte : on se développe, on embauche, on s’améliore ». Le tout en gardant sa ligne directrice : créer des produits à son image. « Depuis le début, je ne fais que ce que j’aime ». Confiserie, cakes, tablettes… chaque produit est confectionné avec des matières de première qualité : du chocolat de Madagascar, Papouasie et Equateur. Alors que des travaux d’agrandissement du laboratoire sont en cours, Johann Dubois réfléchit aussi à développer sa gamme de produits avec de la biscuiterie et, pourquoi pas, à ouvrir un jour une boutique à Rennes. En attendant, le chef d’entreprise se consacre à la création et n’a rien perdu de sa passion pour le chocolat : « aujourd’hui encore, je dois bien en manger un kilo par semaine ! »

Duboischocolatier.com