Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Port de Saint-Malo : la Région Bretagne relance l’appel d’offres et prolonge d’un an la concession avec la CCI Ille-et-Vilaine

Véronique Maignant, le 18.09.2018

Propriétaire du port de Saint-Malo depuis 2007, la Région Bretagne a engagé, le 22 décembre 2016, un appel d’offres pour en renouveler le contrat d’exploitation, assurée aujourd’hui par la CCI Ille-et-Vilaine. Compte tenu d’un contexte économique rendu plus incertain par la perspective du Brexit, la collectivité régionale a pris la décision de prolonger d’un an la concession actuelle. Objectif affiché :  se donner le temps d’établir une nouvelle concession au sein de laquelle elle assurera elle-même la maîtrise d’ouvrage de l’opération de modernisation du terminal ferry du Naye.

CCI Ille-et-Vilaine

La concession du port de Saint-Malo présente la spécificité de regrouper quatre activités sur deux sites : la pêche sur les ports de Saint-Malo et de Cancale et, essentiellement à Saint-Malo, le trafic de marchandises, le transport de voyageurs depuis le terminal ferry du Naye, ainsi que la réparation navale. Identifiant l’érosion progressive des trafics et la nécessité de renforcer l’intégration du port dans son environnement, l’ambition de la Région était de permettre à l’exploitant de développer une stratégie globale pour engager le port de Saint-Malo dans une nouvelle dynamique, grâce à des investissements importants.

Le cahier des charges de la concession fixait en particulier des objectifs élevés en matière de développement du trafic ferry et croisière grâce à la restructuration du terminal du Naye, et insistait sur l’importance d’investissements rapides pour favoriser la performance environnementale, sociale et logistique du port de commerce. Ces investissements initiaux, élevés, devaient permettre de développer un modèle économique vertueux à l’horizon de 25 ans.

Lire aussi : Ports de Saint-Malo et Cancale de fortes ambitions régionales 

Un contexte plus incertain du fait du Brexit 

La chambre de commerce et d’industrie d’Ille-et-Vilaine, tête de file d’un groupement d’entreprises, a déposé une offre ambitieuse au Conseil régional en janvier 2018. Au terme de l’analyse de cette offre, du niveau de subventions publiques attendues par le candidat, dans un contexte économique rendu plus incertain par la perspective du Brexit, il est apparu que les ambitions portées collectivement par la communauté portuaire nécessitaient une intervention directe beaucoup plus forte des collectivités territoriales, et en premier lieu du Conseil régional de Bretagne. Dans ce contexte, Loïg Chesnais-Girard, président du Conseil régional, proposera, à la commission permanente du 24 septembre 2018, de ne pas donner suite à l’actuelle procédure d’appel d’offres, pour la relancer immédiatement.

La Région Bretagne sera alors en mesure d’assurer directement la maîtrise d’ouvrage de l’opération de modernisation du terminal ferry pour redonner des capacités d’investissements au futur opérateur portuaire.

La CCI Ille-et-Vilaine, actuelle concessionnaire du port, va ainsi continuer à assurer pendant un an ses missions, le temps pour la Région d’établir une nouvelle concession. Celle-ci confirme également sa volonté d’œuvrer avec la chambre consulaire pour le développement du Port de Saint-Malo, dans la continuité de leur implication historique.


Taille du texte

L'évènement

Startup Weekend du 29 au 31 mars à Saint-Brieuc : les inscriptions sont ouvertes

Startup Weekend du 29 au 31 mars à Saint-Brieuc : les inscriptions sont ouvertes

Startup Weekend rassemble des personnes aux profils variés, qui possèdent la fibre entrepreneuriale. Regroupées en équipes, elles ont 54 heures pour proposer une idée de startup. L'évenement se déroule à la CCI des Côtes d'Armor. Inscrivez-vous dès aujourd'hui.