Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Paulic Meunerie. Opération séduction pour son introduction en Bourse

Maude Duval, le 28.01.2020

Début janvier 2020, Paulic Meunerie, basée dans le Morbihan, a obtenu l’aval de l’Autorité des marchés financiers pour faire son introduction en Bourse. Etape 2 : lundi 3 février, Paulic Meunerie invite les investisseurs potentiellement intéressés à une réunion de présentation de son projet, à Rennes.

La meunerie Paulic fait son entrée en Bourse
Paulic Meunerie

C’est l’histoire d’une entreprise hors normes, à la fois visionnaire et singulière, celle de la minoterie Paulic née au moulin du Gouret, à Saint-Gérand dans le Morbihan,et devenue en près de 60 ans la 1ère Agritech en Bourse. La recette tient dans la gestion et l’évolution de de ce groupe familial, qui a su très tôt conjuguer tradition et innovation, investissement et recherche&développement. « Dirigée par Jean Paulic, Paulic Meunerie s’est imposée parmi les acteurs reconnus de son marché avec trois moulins situés en Bretagne et un outil industriel 4.0 dédié à la production de farines combinant naturalité, sécurité et compétitivité », rapporte l’entreprise dans un communiqué. Paulic Meunerie détient le label bio depuis 1998.

Une innovation de rupture

Aujourd’hui, la meunerie génère un chiffre d’affaires de 8,5 millions d’euros et produit 20 000 tonnes de farines par an. Elle s’est distinguée par la mise en place d’un procédé qu’elle a breveté : Oxygreen©, le traitement des grains de blé à l’ozone afin de les purifier en éliminant tous les produits chimiques et en séparant la couche périphérique des grains. Une innovation de rupture qui a ouvert des perspectives de marchés et des opportunités commerciales importantes.

Vers l'alimentation des insectes d'élevage

Avec cette introduction en Bourse sur Euronext Growth, Paulic Meunerie souhaite financer un plan d’investissement conséquent. L’entreprise nourrit deux projets d’envergure : l’industrialisation du process Oxygreen©  « pour conquérir de nouveaux marchés », et le développement de l’alimentation d’insectes d’élevage, une nouvelle niche sur laquelle s’est positionné le groupe et qui annonce des débouchés considérables.Visionnaire, on vous avait bien dit !

Multiplier par 6 les ventes actuelles

Avec l’ambition d’être la première meunerie en Bretagne pour la production de farine de froment, première meunerie en France pour la farine de sarrasin, le groupe Paulic vise également la plus haute marche du podium mondial pour la production de son de blé destiné à l’alimentation des insectes d’élevage. Avec en ligne de mire, un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros en 2023, soit la multiplication par six de ses ventes actuelles.
 

LA MEUNERIE PAULIC EN CHIFFRES

3 moulins
34 collaborateurs
20 000 tonnes de farines produites par an
8,5 millions de chiffres d'affaires en 2019