Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Patrimoine immobilier : activité en hausse pour le Groupe rennais Brilhac qui se renforce dans la création de foncières privées

Véronique Maignant, le 23.01.2019

A la tête du Groupe Brilhac, le père et la fille gèrent et développent de concert un patrimoine en immobilier d’entreprise de plus de 355 millions d’euros, pour un total de 26 millions d’euros de loyers encaissés par an.  Implantée à Rennes depuis 23 ans, l’entreprise familiale se renforce dans l’hôtellerie et la création de foncières privées.

Didier et Lou Gorneau sont à la tête du Groupe rennais  Brilhac, cabinet en patrimoine immobilier d'entreprise

« Depuis les années 2016-2017, nous avons passé un cap indique Didier Gorneau, PDG. Nous sommes passés de 35 millions à 50 millions d’euros d’investissement annuel. Cette année, au vu des 6 premiers mois, je table sur 70 millions, voire 80 millions d’euros à la clôture de l’exercice, en juillet prochain ». « Ce résultat est uniquement le fruit d’un bouche-à-oreille fort car nous ne disposons d’aucune équipe commerciale. Chaque jour, nous recevons en moyenne deux à trois dossiers », précise Lou Gorneau, Directrice générale du Groupe Brilhac. Depuis deux ans, elle est à la tête d’une équipe de 14 personnes dont 13 femmes. « Ici, la parité n’est pas du tout respectée et contrairement au cliché sur les rivalités entre les femmes au  travail,  je peux vous assurer que nous travaillons dans une super ambiance ». Passée par tous les postes de l’entreprise, la jeune femme en connait tous les contours et assure ainsi la pérennité de l’entreprise.

 

Plus de 1 000 investisseurs

Rompu aux ficelles du métier, Didier Gornau s’est recentré sur la stratégie de l’entreprise. Il détecte des projets porteurs tels que des ensembles de bureaux, des locaux d’activités, des plateformes de messagerie et plus récemment des hôtels. Ensuite, à charge pour l’équipe de réunir un pool d’investisseurs qui se partagent le bien, à construire dans 80% des cas. Ils sont 1 100 investisseurs aujourd’hui, des chefs d’entreprise, cadre dirigeants et expatriés. « L'implantation de chaque immeuble de bureaux ou plateforme de messagerie liée au e-commerce doit être étudiée de très près, afin d'être parfaitement en phase avec le marché pour appliquer un loyer qui ne doit pas être surévalué, poursuit le PDG. C’est un marché d’opportunités que nous saisissons en fonction de la typologie des actifs. Nous devons aussi déterminer si la surface est nécessaire pour faire une extension ou si le site peut être dédié à une autre activité, de manière à ce que le départ d'un locataire permette d’en retrouver un autre ».

 

Des baux longue durée de neuf et douze ans

Parmi ces derniers, de nombreuses enseignes nationales comme Pôle emploi, Enedis, La Poste mais aussi, plus récemment Mondial relay à Dijon (21), Uxello (Groupe Vinci) à Frépillon (95) ou encore Aldi à Sezanne (51). Une majeure partie d’entre elles signent des baux sécurisés d’une longue durée de neuf ou douze ans. « Si nécessaire, nous accompagnons nos locataires dans leur développement. Actuellement, un quart de notre portefeuille est en phase de négociation de bail et dans 90% des cas,  il s’agit d’une prolongation ».  La part de l’activité e-commerce ne cesse de progresser, « en moyenne +15 à 20% chaque année ». Depuis peu, le Groupe Brilhac s’intéresse également à l’hôtellerie. Après l’acquisition d’un hôtel Holidays Inn Express près de l’aéroport de Toulouse, c’est sur un B&B Hôtel, à Port- Marly (78), qu’il a mis la main en décembre dernier. « Il comptera 85 chambres et 60 places de parking. Les travaux sont en cours ».

 

Des foncières privées d’un montant de 20 et 40 millions d’euros

L’autre évolution significative du métier du Groupe Brilhac est le développement de foncières privées. « Parmi nos investisseurs, nous comptons de plus en plus de grands comptes disposant d’un million d’euros et plus, poursuit Lou Gorneau. Il nous demandent de constituer et développer leurs foncière privés. Actuellement nous travaillons sur la création de deux foncières privées dont le montant se situe entre 20 et 40 millions d’euros. Nous enregistrons également  une forte demande de création de patrimoine pour leurs enfants, avec effet de levier bancare maximum". Si le ralentissement chinois, additionné aux risques que représentent le Brexit et le « shutdown », poussent un grand nombre d’investisseurs à la prudence, Didier Gorneau estime pour sa part ne pas être tributaire de la bourse et se sentir plutôt serein face à l’avenir.
 
 
Les dernières acquisitions du Groupe Brilhac

L’immeuble en construction nommé « Bonnafé » à proximité de la Gare du Mans qui sera occupé par deux grands comptes : Vinci Energies et Enedis.

Un bâtiment à usage de messagerie et de bureaux pour l’opérateur Mondial Relay, dans la zone industrielle de Dijon.

Les murs d’un hôtel qui sera construit pour le compte de B&B HOTELS en région parisienne, à Port-Marly (78).

 


L'évènement

Digital Inspirationnel : comment ils ont intégré le digital dans leur entreprise

Digital Inspirationnel

Rendez-vous ce 21 novembre, au parc des expositions de Quimper, pour une journée de conférences dédiée au digital par et pour les entreprises. 30 speakers partageront leur expérience durant cet événement qui doit rassembler 1.000 décideurs. Un rendez-vous dont la CCIMBO est partenaire. Inscriptions en ligne.