Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Naval Group réalise une prise de commandes de 5.3 milliards d'euros en 2019, soit une hausse de 44%

MD, le 21.02.2020

Naval Group affiche un bulletin de santé rayonnant : tous les chiffres sont en hausse et les perspectives annoncées solides. En 2019, le constructeur naval de défense a réalisé des prises de commandes record portant le carnet de commandes à 15 milliards d'euros. Le chiffre d'affaires est également à la hausse pour atteindre 3,7 milliards d'euros.  Cette dynamique, qui devrait perdurer en 2020, place Naval Group en tête du secteur naval de défense en Europe.

Le Suffren, sous-marin nucléaire nouvelle génération, une des réussites Navale Group 2019
Naval Group

Au lendemain du Conseil d'administration de Naval Group, réuni le 20 février 2020 à Paris, les résultats affichés confirment la bonne santé économique du constructeur naval de défense. Les prises de commandes ont atteint un niveau record en 2019. Avec 5.3 milliards d'euros de nouvelles commandes (+44% par rapport à 2018), dont 3 milliards à l'international, Naval Group annonce un carnet de commandes de 15 milliards d'euros au total.

«Naval Group confirme une nouvelle fois le bien-fondé de son positionnement stratégique de maître d’œuvre industriel, concepteur et intégrateur d’ensemble des navires armés et des systèmes de combat, ainsi que la bonne progression de son plan de conquête. Les jalons opérationnels des programmes, tant en France qu’à l’international, ont été maîtrisés. Parmi les illustrations les plus marquantes, nous sommes fiers d’avoir lancé le Suffren, premier sous-marin nucléaire d’attaque de nouvelle génération ou encore d’avoir procédé à la découpe de la première tôle de la frégate de défense et d’intervention, frégate numérique à destination de la Marine nationale. À l’international, nous avons notamment livré le Khanderi à la marine indienne, mais aussi signé le contrat de design du programme Australian Future Submarine. Nous bénéficions d’une dynamique de marché positive, et, malgré une concurrence toujours plus vive, nous avons remporté les appels d’offre pour plus de vingt navires dans cinq nouveaux pays. Nous nous inscrivons également comme un pivot des alliances européennes et avons donné naissance à Naviris, société conjointe avec Fincantieri, notre partenaire italien historique. Notre performance opérationnelle et financière nous permet d’assurer sur le long terme notre capacité à financer la croissance future de l’entreprise, », commente Hervé Guillou, Président-Directeur général de Naval Group dans un communiqué de presse.

Une hausse de 10% des effectifs

Les résultats de l'exercice 2019 marquent pour la cinquième année consécutive une progression du chiffre d'affaires établi à 3,7 milliards d'euros. Selon Naval Group, cette progression est portée principalement par des programmes nationaux tels que le programme Barracuda, construction de sous-marins français, et le programme de frégates multimissions. A l'international, le programme australien ainsi que le carénage du sous-marin malaisien et la modernisation du patrouilleur hauturier Bouchard à destination de la marine argentine, complète ces bons résultats. "Notre résultat net s’élève à près de 190 millions d’euros, portant ainsi les fonds propres à 1,2 milliard d’euros. Nous avons poursuivi notre effort global d’investissement, en hausse, le portant à près de 480 millions d’euros, notamment dans l’innovation, la R&D ou la digitalisation. Notre développement crée un fort besoin de recrutement et nous avons accueilli 1 500 nouveaux collaborateurs en 2019", précise Frank Le Rebeller, directeur général adjoint Finance. Au total, Naval group emploie plus de 15 000 personnes répartis sur les différents sites internationaux du groupe.

Cette dynamique devrait se poursuivre en 2020 avec un renforcement de l'internationalisation de l'activité, une accélération des investissements dans l'innovation ouverte et collaborative, dans les équipements industriels et informatiques. en 2020, Naval Groupe ouvrira une école d'intégrateurs-projeteurs à Cherbourg et le Campus des industries navales, inauguré en novembre dernier à Brest par le ministre de l'Education nationale. 

 

Voir le site internet de Naval Group


L'évènement

24H pour l'Emploi et la Formation, le 29 septembre à Brest Arena

Le salon 24H pour l'Emploi et la Formation s'installe à Brest le mardi 29 septembre 2020 à Brest Arena.

Ce salon permettra aux candidats de venir à la rencontre de nombreux recruteurs et de postuler à des centaines de nouvelles offres.