Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

MX (35). "L’Europe est notre marché domestique, nous allons reprendre progressivement la main sur la distribution"

Véronique Maignant, le 28.04.2021

Pour MX, le monde est un vaste terrain de jeu si tant est qu'il y ait des tracteurs. Installée à Acigné, près de Rennes, l'entreprise spécialisée dans la conception d'équipements de manutention (chargeurs, bennes multiservices...), rayonne déjà dans 64 pays dont l’Allemagne et la Grande-Bretagne, où elle possède des filiales. N° 1 en France, N° 2 en Europe, ce fleuron industriel breton génère 40% de son chiffre d'affaires à l'export (100 M€, 750 salariés en France), mais veut encore accélérer son développement international, notamment en Europe. Rencontre avec Frédéric Martin Président de MX. Il interviendra le 5 mai prochain dans le cadre d’une table ronde virtuelle organisée par la CCI Bretagne autour de la thématique : « L’Union européenne dans le Monde : quelles opportunités pour les entreprises bretonnes ? »

Frédéric Martin, président du directoire de MX depuis 2009

« L’export fait partie de notre ADN, et désormais, notre territoire local c’est l’Europe », souligne Frédéric Martin, président du directoire de MX depuis 2009. L’entreprise a ouvert une première entité commerciale en Angleterre, en 1985, puis en Allemagne en 1991Dans les autres pays européens elle travaille encore avec des distributeurs locaux en agroéquipement. « Notre volonté, depuis 2019, est de reprendre la main sur ce réseau de distribution. C’est pourquoi, en Italie et en Espagne nous avons implanté des équipes commerciales et recruté en local. C’est un changement de management, basé sur la confiance et une certaine latitude commerciale. Nous allons progressivement étendre ce schéma de développement à d'autres pays. Notre objectif est de développer des gammes de chargeurs et des gammes de tarifs adaptés à tous les usages intensifs, pays par pays. A l’image de nos secoueurs d’oliviers (photo ci-dessous), des bras destinés à récolter les olives, adaptés au marché espagnol. » Pour son développement en Europe, MX s’appuie sur les équipes de Bretagne Commerce International (BCI). « Grâce à leurs réseaux, on a trouvé localement les aides commerciales et industrielles. »

 

Diversité et flexibilité

MX équipe 8 500 modèles de tracteurs dans 40 marques différentes. Elle dispose d’une gamme de 41 modèles de chargeurs et environ 200 références d’accessoires. « Nous sommes les seuls en Europe à proposer une telle diversité. Notre bureau d'étude connaît tous les châssis de tracteurs dans le monde. » L’ensemble de la fabrication à destination du marché européen est opéré en France, à Acigné où l’entreprise est installée depuis 1951 et emploie 650 personnes. Sa croissance s'appuie en effet sur l'offre distinctive et sur mesure mise en œuvre par Frédéric Martin. Celui-ci transforme régulièrement l'outil de production et le système logistique pour les rendre plus flexibles à la variété des demandes des clients et réduire les délais. « Nous sommes capables de livrer n'importe quel produit, n'importe où en Europe, en trois semaines. Certains outils peuvent même être livrés en 24 heures. C’est notre force. » MX travaille aussi pour des tractoristes tels que Claas et Iseki. « Pour leurs tracteurs nous fabriquons à leurs couleurs et à leur marque. »

 

30 M€ d’investissement

L'internalisation de la fabrication permet à l’entreprise de maîtriser ses coûts et de dégager l'argent pour innover. Chaque année, elle investit dans de nouveaux moyens industriels « le cœur des métiers » (découpe, usinage, pliage, soudure) avec l’acquisition de nouveaux robots de soudure, centre d’usinage, équipements de découpe laser. « Nous avons un programme d’investissements à Acigné de 30 millions d’euros dans les 4 années à venir. » Présente au grand export, MX dispose également d’une usine en Inde, pour le marché asiatique, et une au Brésil, pour le marché d'Amérique latine, afin de produire et commercialiser des produits adaptés à ces marchés.  « Tout ça va dans le sens d’une stratégie glocale. »

 

« 2020 a été une année de résistance. Nous avons pu rattraper notre retard au deuxième semestre et réaliser un chiffre d’affaires, équivalent à celui de 2019, proche de 100 M€. L’agriculture avait pour mission de nourrir la population, il fallait être au rendez-vous. Depuis le début de l’année, le marché est très bien orienté. On assiste même à un redémarrage des ventes au Royaume-Uni, après deux années de repli dues à la saga du Brexit ». Dans ce contexte de reprise, reste une difficulté majeure : l’approvisionnement en matières premières. « Les volumes sont là, il ne faudrait pas que la pénurie d’acier entame notre rentabilité. Notre chance est d’avoir intégré l’ensemble de la production. Avec n’importe quelle tôle d’acier, les équipes sont capables de fabriquer des chargeurs », conclut Frédéric Martin.

En pleine expansion, MX cherche une quarantaine de collaborateurs en France pour des postes d’opérateurs en production mais aussi des postes en marketing, ingénieurs…

Semaine européenne des CCI

La CCI Bretagne et EEN Ouest organisent : Une table ronde virtuelle le 5 mai de 14h à 15h30 - « L’Union Européenne dans le Monde : quelles opportunités pour les entreprises bretonnes ? »

En présence de Marie-Pierre Vedrenne (députée européenne), Frédéric Martin (Président, MX) et Yvan Borgne (Directeur commercial export, Laïta)

Cet événement en ligne est ouvert à toutes les entreprises, et vous pourrez prendre part aux échanges avec les intervenants et partager vos expériences à l'international. Pour vous inscrire à cet événement en ligne, cliquez ICI.


L'évènement

Open de l'International : Les inscriptions se poursuivent jusqu’au vendredi 2 juillet

Open de l'International  : Les inscriptions se poursuivent jusqu’au vendredi  2 juillet

Le 5 juillet 2021, 150 prestataires étrangers agréés Bretagne Commerce International (BCI) résidant dans 70 pays différents seront à la  disposition des entreprises bretonnes pour les rencontrer en entretiens B2B, trouver de nouvelles opportunités de marchés à l’international, échanger sur des projets ou missions en cours sur les 5 continents…Informations et inscriptions.

 

Recommandations