Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Moncommerce35. Dédiée au commerce en Ille-et-Vilaine, la marketplace fait peau neuve

Véronique Maignant, le 17.02.2021

Le projet était dans les cartons mais le 1er confinement a accéléré son déploiement. La nouvelle version de la plateforme digitale moncommerce35.fr est en ligne depuis fin janvier. Facile à utiliser, elle donne la possibilité aux commerçants qui le souhaitent de mettre en ligne une boutique via un Click & Collect ou un système E-Commerce. Soutenue financièrement par la CCI Ille-et-Vilaine, cette marketplace est animée par la fédération du commerce du Pays de Saint-Malo en lien avec les trois autres fédérations du commerce du département.

Au sein de la fédération du comerce de Saint-Malo, François Natli anime la marketplace moncommerce35.fr

« La première plateforme datait de 2014 et ne proposait qu’une présentation du commerce. Aussi, dès la fin du 1er confinement, nous nous sommes tout de suite mis au travail. Nous avons cherché un prestataire capable de répondre à notre cahier des charges. Notre premier objectif était que la nouvelle version soit facile d’utilisation pour le commerçant, aussi facile à administrer qu’une page Facebook. Nous ciblons les commerçants qui n’ont ni les moyens techniques, ni les moyens financiers de développer leur propre site e-commerce ou qui ne sont pas très agiles avec le digital », explique François Natali, responsable de projets au sein de la fédération du commerce du Pays de Saint-Malo. Maitre d’œuvre du projet, cette dernière travaille en lien avec les trois autres fédérations du commerce à savoir celles de Fougères, Redon et Vitré. Commerçants, unions commerciales, entreprises, artisans, associations, réseaux peuvent y adhérer, moyennant une cotisation.

 

Inciter les clients à acheter local

Mise en ligne depuis fin janvier, moncommerce35.fr répond aux nouveaux modes de consommation. Elle propose un service click&collect et une solution de e-commerce. « Outre l’achat en ligne avec retrait en magasin ou paiement en ligne, nous avons également développé un système de e-réservation pour par exemple privatiser sa boutique ou tout simplement prendre rendez-vous chez son coiffeur. Dans une prochaine version, les points de fidélité de la carte Emeraude ou Achats Malin devraient être crédités sur la carte, lors d’achats en ligne. » Pour booster le commerce local ou faire plaisir à ses proches, les clients peuvent aussi acheter leurs chèques cadeaux via la plateforme. Autre nouveauté : le commerçant a la possibilité de mettre en avant ses offres d’emploi ou ses bons plans. Enfin, pour accroître le référencement du site, des actualités, des ballades culturelles ou des événements sont régulièrement publiés. « Tout est fait pour inciter les consommateurs à venir en centre-ville et acheter local », souligne François Natali en charge de superviser le site et de l’animer. La refonte de moncommerce35.fr a été confiée à l’agence malouine Macharo Communication et représente un investissement de 30 000 euros.

 

Un millier de commerçants et de TPE, tous secteurs d’activité confondus sont référencés sur la marketplace. Ce nombre devrait s’accroître sensiblement dans les mois à venir : « l’interface commerçant est particulièrement intuitive. Nous avons conçu chaque rubrique comme une fenêtre Word. L’utilisateur retrouve ainsi tous ses repères habituels. Il n’a plus qu’à suivre les instructions et rédiger. Il faut compter environ 30 minutes pour compléter l’ensemble des rubriques ». Les commerçants intéressés doivent régler un abonnement mensuel allant de 5 € (HT) pour une simple fiche de présentation à 19,90 € (HT) pour bénéficier du Click&Collect ou de la solution e-commerce. Plus il y a d’inscrits plus la dynamique d’achat s’intensifie.

Découvrir Moncommerce35.fr

 


L'évènement

Brexit : Quid de la conformité de vos produits ?

Brexit : Quid de la conformité de vos produits ?

Mercredi 21 avril, de 17 h à 18h 30, le WTC Bretagne et la CCI Bretagne organise un webinaire sur les impacts réglementaires et normatifs du Brexit sur les échanges commerciaux entre l'Europe et le Royaume-Uni Un focus sera fait, avec l'Adria, sur les produits agro-alimentaires. Inscrivez- vous dès aujourd'hui.