Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Mesures d'urgence en faveur de l'emploi des jeunes en Bretagne

Bretagne économique, le 30.04.2009

La dégradation de l'emploi qui s'est poursuivie en mars dernier s'avère plus marquée en Bretagne. Sur un mois elle a progressé de 3,2% dans notre région contre 2,7% au niveau national. Sur un an, cette progression atteint 25,4% au niveau régional et 22,1% en France. Les jeunes demandeurs d'emplois bretons sont les plus touchés : leur nombre a augmenté de 46,2% en 1 an (35, 8% pour la France). 'Pour aider les jeunes à entrer sur le marché du travail nous devons utiliser au plus vite les contrats que nous avons, aujourd'hui, à notre disposition ! ' affirmait, le 30 avril, Jean Daubigny, préfet de région.
(Photo : De G à D , M. Dorance-Houssay, M. Daubigny et M. Pesneau )
En Bretagne, les licenciements économiques sont en hausse de 50% et succèdent aux fins de mission d'intérim réalisées depuis septembre dernier.
Afin d'enrayer cette envolée du chômage, en particulier celui des jeunes, le directeur régional du Travail et de l'Emploi, M Pesneau, et le directeur du pôle emploi en Bretagne, M Dorance-Houssay ont annoncé un ensemble de mesures applicables entre le 1er juin 2009 et le 1er juin 2010, direction des entreprises mais aussi des collectivités publiques et de l'Education nationale.
_ -Doper la formation par l'alternance
_ Renforcement de l'apprentissage par l'extension du dispositif zéro charge à toutes les entreprises, - 10 et +10 salariés lors de l'embauche d'un apprenti.
_ Prime de 1 800 euros par apprenti supplémentaire aux entreprises de - de 50 salariés.
_ Prime de 1 000 euros pour chaque jeune de -26 ans embauché sous contrat de professionnalisation. Elle s'élèvera à 2 000 euros si le jeune n'a pas le niveau bac.
_ -Aider à l'insertion durable
_ Une prime de 3 000 euros sera versée aux entreprises qui garderont en CDI, avant le fin septembre, un jeune déjà en stage.
_ 50 000 contrats initiative emploi supplémentaires seront proposés pour l'embauche des jeunes.
_ 30 000 contrats aidés, financés à hauteur de 90% par l'Etat pendant un an, seront proposés, essentiellement dans les collectivités locales. En Bretagne, le préfet a fait le choix de relever ce taux jusqu'à 105%, selon le public ciblé. Ainsi, sur la base du Smic, pour un financement à 95%, la part employeur se situera à 12,7%.

_ L'ensemble de ces mesures sont consultables sur www.premier-ministre.gouv.fr


Taille du texte

L'évènement

La formation professionnelle par alternance vous intéresse ? Ayez le réflexe Bretagne Alternance

En tant que dirigeant d'entreprise, publiez votre offre et consultez la cvthèque. Si vous êtes candidat, déposez votre cv et postulez !

Recommandations