Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Medaviz (56). La startup plébiscitée par les médecins

Maude Duval, le 25.03.2020

Spécialisée dans la télémédecine, la startup Médaviz enregistre un pic d'activité d'une ampleur jamais connue depuis sa création, en 2014 à Vannes. Chaque jour, plus de 500 médecins téléchargent gratuitement cette application très aboutie de téléconsultation. Pour Médaviz,  l'effet Covid-19 se concrétise par une mobilisation H24 de ses équipes.

Médaviz, la plateforme de télémédecine, s'est imposée dans le quotidien des médecins
DR

Fatiguée mais mobilisée. Depuis une semaine, l'équipe de Médaviz est sur le pont pour répondre aux demandes incessantes et grandissantes des médecins français. Spécialisée dans la consultation à distance, la startup vannetaise a élaboré en 2014 une solution numérique simple et efficace pour permettre aux professionnels de la santé de finaliser une prescription médicale en format digital. Validée par la Caisse Primaire d'Assurance maladie, la plateforme Médaviz garantit une prise en charge totale de l'acte télémédical sur les mêmes bases qu'une consultation classique.

Au départ, Guillaume Lesdos, son fondateur, appuyait son argumentaire sur deux points fondamentaux : le premier étant de repenser le parcours de soins en apportant aux médecins un gain majeur de temps et une solution à l'engorgement de leur cabinet, et le second qui concerne l'aménagement de territoire en proposant une alternative d'offre de soins pour des territoires isolés ou singuliers tels les îles et les espaces ruraux. Quand la santé connectée devient une offre de proximité éloignée.

5000 téléconsultations par jour

Avec l'arrivée du Covid-19 et sa propagation exponentielle, la plateforme Médaviz s'est imposée dans le quotidien des médecins. "Depuis deux semaines, on croule sous les demandes d'inscription", rapporte Guillaume Lesdos. D'une centaine par semaine, elles sont passées à 500 par jour depuis le 16 mars 2020 !

"En douze jours, on a réalisé le boulot d'une année", rapporte le dirigeant qui dit avoir été surpris par l'arrivée massive de sollicitations. "On n'a pas eu beaucoup de temps pour préparer la guerre, mais on y est, et on travaille jours et nuits pour répondre favorablement et efficacement à ce flux de connexions."

Depuis deux semaines, les 20 collaborateurs de Médaviz sont entièrement mobilisés et dévoués à la cause : tutos, accompagnement, maintenance... "Chaque jour, plus de 5000 consultations sont réalisées en France avec Médaviz", rapporte son fondateur qui salue et remercie l'engagement à leurs côtés du groupe Boulanger. "Leurs équipes de SAV assurent gracieusement le conseil à distance auprès de nos utilisateurs. C'est un coup de main inestimable." 

Sur les réseaux sociaux, les médecins se passent le mot

Pour les médecins, Médaviz est devenu un outil stratégique dans la prise en charge du coronavirus. "Avec la téléconsultation, on évite dans un premier temps à nos patients réguliers de venir au cabinet ,pour un renouvellement d'ordonnance par exemple, en leur évitant ainsi un potentiel risque de contamination. Pour des personnes suspectes, atteintes ou en rémission du coronavirus, on suit régulièrement à distance l'évolution de leur état", témoigne un médecin généraliste du centre-Bretagne. 

Sur LinkedIn, les médecins généralistes louent les fonctionnalités et la philosophie de Médaviz. Gratuite et sans abonnement, cette brique de logiciel semble répondre parfaitement à leurs besoins : "simple et pratique", "simple et gratuit" , "Il suffit d'une webcam et d'un smartphone côté patient", etc... "Dans ce contexte où nous travaillons très dur pour apporter notre contribution à cette crise du Covid-19 en France, ces messages vont droits au cœur de l'équipe Médaviz," leur répond Guillaume Lesdos.

Pas de bénéfice net : l'application est gratuite et sans abonnement 

Car pour l'entreprise, ce pic d'activité n'apportera pas de bénéfice net, dans ce premier temps. "L'application de téléconsultation est gratuite, c'est en quelque sorte notre produit d'appel. Notre modèle économique est basé sur le développement de briques territoriales payantes qui répondent aux directives de communautés professionnelles de territoire santé", explique le chef d'entreprise pour qui l'effet Covid-19 se matérialise par la mobilisation de son équipe et de sa trésorerie. Mais aucun regret dans ses propos : "Il y a du sens à ce qu'on soit dans la boucle et considéré comme un acteur à part entière dans ce combat contre la propagation du coronavirus. Cela ne fait aucun doute au sein de l'équipe Médaviz."

En savoir plus

Voir le site de Médaviz

 


L'évènement

Santé du dirigeant : une conférence en ligne pour ré-entreprendre sans s'épuiser

La crise du COVID-19 induit des changements majeurs : tout est possible, le meilleur comme le pire. Cette conférence, organisée par la Fondation MMA des Entrepreneurs du Futur en partenariat avec la CCI Morbihan, donne à l'entrepreneur des pistes pour entreprendre dans un monde plus incertain tout en veillant à se préserver.

Animée par Olivier Torres, professeur à l’Université de Montpellier et Montpellier Business School, Président de l’Observatoire Amarok, premier observatoire sur la santé des chefs d’entreprises et travailleurs indépendants ; Laure Chanselme, psychologue et Chihiro Kageura, chargée de mission, cette conférence sera centrée sur l'entrepreneuriat et l'entreprise : elle restituera les résultats de l’enquête nationale de l’Observatoire Amarok et abordera notamment la question de la vigilance entrepreneuriale et comment entreprendre dans l'incertitude avec cette reprise et ce redémarrage d’activité. La deuxième partie fera un focus sur l'entrepreneur en tant qu'individu et sur l'importance de se préserver pour pouvoir entreprendre sans s'épuiser.

LE 06 JUILLET 2020 - WEBINAIRE - DE 18H30 À 19H30