Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Magda Hollander-Lafon aux jeunes apprentis de l’Ifac de Brest : « faites confiance à toute cette beauté qui est en vous »

Véronique Maignant, le 03.03.2020

Une vingtaine d’apprentis de l’IFAC de Brest et d’une délégation de jeunes hongrois actuellement en stage Erasmus+ étaient accueillis ce mardi 3 mars par Movil’App, à la CCI Bretagne, autour de Magda Hollander-Lafon. Elle est l’une des dernières survivantes de l’Holocauste. Son message aux jeunes : « Chacun d’entre vous est unique. Faites confiance en toute cette beauté que vous avez en vous ! »

Une vingtaine d’apprentis de l’IFAC de Brest et d’une délégation de jeunes hongrois actuellement en stage Erasmus+ étaient accueillis ce mardi 3 mars par Movil’App, à la CCI Bretagne, autour de Magda Hollander-Lafon
V.Maignant

Magda Hollander-Lafon est hongroise, née dans une famille juive. Déportée à l’âge de seize ans à Auschwitz-Birkenau, elle est rescapée de la Shoah. Recueillie en Belgique à son retour des camps, elle est ensuite devenue psychologue pour enfants. Aujourd’hui elle intervient auprès des jeunes pour témoigner, mais aussi parfois pour les accompagner intérieurement. « J’avais 17 ans quand j’ai été libérée et je me suis rendue compte à quel point j’étais seule. J’étais totalement perdue. Tous les miens avaient été tués. J’avais un choix à faire :  la vie ou la non vie. Et puis une personne à un carrefour m’a souri. C’est son sourire qui m’a sauvé. Il m’a redonné l’espoir. Par la suite, j’ai passé 44 ans dans un orphelinat à m’occuper d’enfants. Ça a été mon chemin de vie. Celle-ci vaut vraiment le coup ! Allez à la rencontre des autres, créez des liens et dites ce que vous ressentez. Votre unicité est dans votre ressenti », s’est-elle exclamé devant les jeunes.

 

Transmettre aux jeunes ce devoir de mémoire

Magad Hollander Laffon a répondu sans détour à toutes les nombreuses questions des jeunes dont beaucoup portaient sur la vie dans les camps. « Nous étions moins que rien, mais on nous comptait toute la journée. Un jour, un jeune comme vous m’a demandé si je souhaitais me venger. J’ai répondu : c’est quoi se venger ? L’homme est une question, chacun d’entre nous est une question. En trois mois -54 jours- on a déporté 450 000 hongrois. Seuls 1 000 ont survécu. Je fais partie de ce millier. Je suis là pour témoigner. Ca ne devrait plus jamais arriver ».

Ce témoignage s’inscrit dans le cadre du 75ème anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz. L’équipe pédagogique de l’IFAC campus des Métiers de Brest qui accompagne les apprentis a souhaité leur transmettre ce devoir de mémoire et les préparer au mieux à la visite du camp d’Auschwitz qu’ils feront pendant leur mobilité professionnelle Erasmus+ en Hongrie, du 15 au 27 mars 2020. « Les échanges dans le cadre d’Erasmus sont magnifiques, a souligné Magda Hollander-Lafon qui est retournée deux fois en Hongries mais a refusé d’y vivre. « Il faut se battre pour l’Europe ! »

Afin de lui rendre hommage, les sections de mention complémentaire pâtisserie et Brevet professionnel ont travaillé à l’élaboration d’une pièce en chocolat et en pain retranscrivant l’histoire de « Quatre petits bouts de pain – Des ténèbres à la joie ». titre de son livre et  épisode de la vie de Magda Hollander Laffon.  Depuis  6 ans maintenant l’Ifac de Brest accueille des apprentis hongrois de la ville de Szeged en boulangerie durant six semaines dans le contexte du programme européen Erasmus+, en partenariat avec le centre de formation Feodor Josef de la ville.

Movil'App

Ifac Brest

 

 


L'évènement

24H pour l'Emploi et la Formation, le 29 septembre à Brest Arena

Le salon 24H pour l'Emploi et la Formation s'installe à Brest le mardi 29 septembre 2020 à Brest Arena.

Ce salon permettra aux candidats de venir à la rencontre de nombreux recruteurs et de postuler à des centaines de nouvelles offres.