Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Made in France. Le Minor tricote un pull en maille recyclée

, le 25.11.2022

Pour les 100 ans de la bonneterie Le Minor, ses dirigeant, Sylvain Flet et Jérôme Permingeat, revisite le pull officier qu’il réédite à partir de fibres entièrement recyclées. De la filature à la couture, tout est fait dans des ateliers français.

Le Minor

100 ans sous toutes les coutures ! A l'occasion du centenaire de la bonneterie Le Minor, installée à Guidel (56), l'entreprise, reprise il y a quatre ans par Sylvain Flet et Jérôme Permingeat, déroule le fil de ses projets et innovations. Dernière en date, la création d'un pull entièrement tricoté en maille recyclée. Le sourcing est français, réalisé auprès de la filature du Parc, dans le Tarn, experte dans le recyclage des laines et autres mailles déjà tricotées. "Cette filature vient défibrer délicatement des pulls et des vêtements usagés pour récupérer la fibre en en maintenant la longueur, et refiler un fil de qualité", précisent les industriels morbihannais.

Eux tricotent et façonnent ces mailles dans leurs ateliers, à Guidel, pour sortir un nouveau pull à leur collection : le Woody Pully. "En sourçant ce fil, nous sommes remontés à la source de l'industrie textile. Nous avons donc souhaité remonter aussi à la source d'un de nos modèles mixtes phares : le pull officier. Avec ce fil recyclé, nous avons donc réédité le "wooly pully", ancêtre anglais de notre pull officier. Arborant la même côte que le pull officier, il a un col bateau et un cordon de serrage. Les empiècements aux coudes sont subtilement évoqués par un point de tricot contrasté."

Sylvain Flet et Jérôme Permingeat ont racheté la bonneterie Le Minor en 2018, touchés en plein cœur par l'histoire et l'âme de cette usine à façon. A la barre de ce vaisseau amiral, les deux associés ont réussi à donner un nouveau souffle, ouvrir de nouveaux horizons, revisiter la mode marine. En 2018, l'entreprise comptait 23 salariés et réalisait 1,6 million d'euros de chiffre d'affaires. Aujourd'hui, elle emploie 72 collaborateurs et a haussé le chiffre d'affaires à près de 4 millions d'euros en 2021. L'innovation, la modernisation et la formation forment le trépied de cette refondation.


L'évènement

Trophées bretons des transitions. Les entreprises ont jusqu’au dimanche 19 mars 2023 pour déposer leur dossier

Trophées bretons des transitions. Les entreprises ont jusqu’au dimanche 19 mars 2023 pour déposer leur dossier

Pour leur 17e édition, les Trophées bretons du développement durable changent de nom et deviennent les Trophées bretons des transitions. Organisé depuis 2005 par l'Etat, l'ADEME en Bretagne et la Région Bretagne, ce concours régional récompense les porteurs d'actions innovantes et pérennes en faveur du développement durable.
Associations, établissements d’enseignement, acteurs publics ou encore entreprises ont ainsi jusqu’au dimanche 19 mars 2023 pour déposer leur dossier.
Les candidatures sont simples et rapides sur la page www.tropheesdd.bzh/candidatez/