Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Louis Le Duff rejoint à son tour le Fonds Nominoë

Véronique Maignant, le 12.07.2017

Le fonds Nominoë existe depuis bientôt trois ans au CHU Pontchaillou, à Rennes. Grâce aux mécènes et aux donateurs, il a permis de financer des projets innovants utiles à la prise en charge de nombreuses pathologies (cancer, maladies dégénératives, maladies génétiques,…) et des équipements pour le confort des patients.

Louis Le Duff rejoint le Fonds Nominoë du CHU de Rennes
Groupe Le Duff

C’est donc au  tour de Louis Le Duff, PGD du Groupe Le Duff, numéro 1 mondial du secteur Café Bakery, de  rejoindre le Fonds Nominoë. Son objectif : renforcer le lien qui unit alimentation et santé et soutenir le rapprochement des professionnels de la santé des entrepreneurs de l’agroalimentaire. « Pour que le plaisir et la santé soient dans l’assiette de nos clients, explique  Louis Le Duff,  le Groupe n’a jamais transigé sur la qualité. Grâce à la recherche et l’innovation, nous ne cessons de progresser pour associer plaisir, bien-être et santé. Mon engagement doit permettre au Fonds Nominoë d’agir davantage pour que la priorité soit donnée à la qualité nutritionnelle et gustative au bénéfice de la santé ».

« Un pont entre les mondes scientifique, médical et économique » , résume Véronique Anatole-Touzet, Présidente du Fonds pour décrire la démarche de Nominoë. Celui-ci a permis de mettre la générosité au service de la santé. Grâce au soutien de 400 mécènes et donateurs, dont 80 entreprises, deux millions d’euros ont été rassemblés en presque 3 ans. Parmi les entreprises bretonnes  déjà mécène citons : Groupe Legndre, Groupe Lamotte, Kreizig, Altho, Retis, Etiam, Cocerto Entreprise, Telecom santé, Loc maria , etc

 


Taille du texte

L'évènement

Feuille de route économie circulaire : le club Environnement Sécurité 29 fait le point

Feuille de route économie circulaire

Le jeudi 20 septembre, à Brest, venez découvrir les mesures "entreprises" de la Feuille de route économie circulaire (Frec). A travers ces mesures, les entreprises de tous les secteurs sont appelées à mieux gérer leurs déchets et à saisir les opportunités industrielles du 21e siècle : produire mieux, plus durable et en utilisant moins de ressources. Inscription en ligne.