Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Lorient. Bagoù Boats mise tout sur l'énergie électrique

Maude Duval, le 04.09.2020

Guidé par l'innovation et la passion, Jérôme Clément, chef du chantier naval Bagoù Boats à Lorient, dessine et fabrique des bateaux électriques dotés d'une carène "à l’efficacité énergétique remarquable" et remarquée. A quelques jours de conclure son Bagoù Tour 2020, le Bagoù 7.0 a fait sensation sur les eaux des ports méditerranéens et sur celles des fleuves bordant les métropoles nationales. Son concepteur entend se faire une place sur le marché des bateaux taxis. En parallèle, il construit d'autres projets, d'autres prototypes, toujours propulsés à l'électricité. 

DR

Pour Jérôme Clément, cela ne fait aucun doute, "l'électricité est une source d'énergie incontournable" dans la transition énergétique et écologique, renforcée par le plan de relance annoncé hier par le gouvernement. "On n'a pas trouvé mieux pour produire de l'énergie circulaire." 

Electricien naval de formation et de métier - il a travaillé à bord du navire Race for Water -, Jérôme Clément a créé son propre chantier, Bagoù Boats, en 2018. Son ambition : rechercher et concevoir des bateaux avant-gardistes et respectueux de l'environnement, développer des solutions électriques adaptées au nautisme, durablesn et fiables.

Fabrication des batteries en interne

Tout comme ses réalisations, son chantier est lui aussi à caractère hybride, réunissant un atelier de construction et de remotorisation navale, et un bureau de recherche et développement axé sur l'innovation électrique. "Pour répondre parfaitement au design de nos bateaux et à leurs usages, on fabrique désormais nos propres batteries et tout le système de propulsion", précise le dirigeant qui s'assure ainsi une maîtrise totale de la chaîne de fabrication, de la conception à la sortie de chantier. Pour les composants de ses batteries, il a choisi le lithium, le fer et le phosphate pour fabriquer des batteries plus écologiques et plus propres. "Ce sont des matériaux stables, recyclables et sans risque d'explosion."

Bateau taxi

Bagoù Boats, c'est d'abord le Bagoù 7.0, ce catamaran 100% électrique (2 batteries de 25 Kwatts) aux lignes futuristes, inspirées directement des voiliers de course. "Dans un monde d’uniformité et de fabrication en grande série, Bagoù 7.0 sort des sentiers battus", souligne son concepteur. Elu bateau électrique de l'année au Nautic 2019, cet objet flottant en cours d'identification commence à se faire un nom auprès de professionnels et plaisanciers. "Nous avons plusieurs contacts avec des métropoles pour la construction de flottes de bateaux-taxis. Et lors de démonstrations récentes dans le Sud de la France, les professionnels nous ont sollicités pour construire une unité plus grosse, le Bagoù 9.0", rapporte Jérôme Clément.

Sortie annoncée de E-Kone, prototype de voilier électrique

Dans son chantier lorientais, fraichement installé près de Keroman, l'activité va donc bon train. A ses projets de commandes se greffe la sortie prochaine d'un autre prototype : l'E-Kone ou le concept du voilier électrique. Né des moules de la gamme Ikone*, ce voilier 100 % électrique dégagera une puissance de 25 Kwatts. Sortie prévue fin 2020. Une version hybride, avec voile et gouvernail, sortira également du chantier, un peu plus tard. 

Tout comme la fabrication d'une prise de recharge "beaucoup plus rapide" sur lequel Jérôme Clément travaille pour équiper les ports. "En 2021, les ports de plaisance devront réserver 1% de leurs places aux bateaux électriques", anticipe le chef d'entreprise. 

Pour tous ces projets, et d'autres à venir, Jérôme Clément est en recherche active de partenaires financiers.

 

*Dans quelques semaines, Jérôme Clément va conclure un rapprochement avec Philippe Goyat, entrepreneur finistérien qui a racheté il y a peu, les moules entiers des coques Ikone, ces voiliers écoles emblématiques, qui appartenaient au feu chantier concarnois Espage vag.

Voir le site Bagoù Boats


L'évènement

Open de l'industrie 2020. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 30 septembre

Pour sa 5ème édition, l'Open de l'Industrie se déroulera le mardi 13 octobre, de 13h30 à 18h30, au Palais des Arts et des Congrès de Vannes.
Pour des raisons évidentes liées à l’évolution de la crise sanitaire, le comité d'organisation de l’Open de l’industrie a pris la décision de réduire la programmation de cet événement.
C’est pourquoi, exceptionnellement cette année, l’Open de l’industrie se déroulera sur une demi-journée.

Au programme :

13h30 – Remise de Trophées Crisalide Industrie #3
A partir de 14h40 – Rencontres B2B
A partir de 14h40 – Ateliers thématiques
17h – Conférence exceptionnelle de Marc Halévy et Iker Aguirre : “Qu’est-ce qui nous arrive ?”

Pour participer à cet événement, inscriptions en ligne jusqu'au 30 septembre.